États-Unis : le hold-up médiatique

On se souvient tous de nos cours d’histoire ou de culture générale pour ceux qui y ont eu droit. Les médias et les journalistes étaient présentés comme les principaux contre-pouvoirs de la vie démocratique. Tout le monde connaît cette célèbre citation, de Jefferson : « Notre liberté dépend de celle de la presse, elle ne saurait être […]

Etienne Defay

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “États-Unis : le hold-up médiatique

  1. Il y a longtemps que les gross médias américains sont aux mains de l’oligarchie et ne sert plus la démocratie américaine. La presse dominante américaine a été à l’attaque, en permanence, contre le gouvernement Trump.

    Et il y eut d’autres organisations qui menèrent des attaques : la surveiilance de Trump et ses compagnons par le FBI et la CIA, l’enquête de Mueller sur la fausse collusion entre Trump et la Russie, la procédure d’empêchement. etc. Jusqu’à la fraude électorale massive avec le vote postal, et à la fin le piratage informatique des résultats avec l’application Scorecard de la CIA pour faire basculer des votes pour Trump vers votes pour Biden.

    Lorsque des attaques sont effectuées de façon concertée par un ensemble d’appareils contre les élus d’ un parti ( le parti républicain) pendant 4 ans, et à la fin contre les candidats du même parti républicain, cela devient alors un COUP D’ÉTAT, et la Démocratie en Amérique est morte.

    La France n’est pas mieux lottie, sauf le vote postal et la saisie informatisée des votes en personne, pour le moment.

    Un exemple de fraude électoral révélée par ProjectVeritas dans l’Etat du Texas en cours de campagne : comment une seule personne travaillant pour les Démocrates peut à elle seule faire voter 7.000 personnes, par correspondance, en faveur de Biden :
    https://www.teaparty.org/watch-liberal-busted-on-video-trying-to-steal-election-457735/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.