Connexion
S'abonner

La mission de lutter contre l’islamisme confiée… aux islamistes

Dans son plan de lutte contre le séparatisme (entendez : l’islam politique), le gouvernement prévoit de confier la « certification des imams » au Conseil français du culte musulman, le CFCM. Or ce CFCM n’est qu’une fédération d’associations certes islamiques, voire islamistes, mais qui ne sont pas pour autant des associations dirigées par des imams. Et c’est bien [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

1 commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Dominique - 24 novembre 2020

Déjà que la " catho " se charge de former des imams. Ces imams n'étaient rien du tout, puisque tout musulman peut s'autoproclamer imam ... mais grâce à l'État ils vont acquérir un statut ! LREM marche pour l'islam.

L'État est bien un fléau, comme le démontra Hans Hermann Hoppe dans son livre : De l'aristocratie à la monarchie à la démocratie. En vente à la bourique de Présent ... euh non, à commander dans toutes les bonnes librairies : ISBN 978-1660635405

Hans-Hermann Hoppe chamboule le récit historique habituel d’un progrès dû à l’État. Alors que l’État, sous toutes ses formes, est un fléau, la monarchie est bien moins pernicieuse que la démocratie. Hoppe montre que l’évolution des régimes, s’éloignant de l’aristocratie, passant à la monarchie pour aller vers la corruption et l’irresponsabilité de la démocratie, fut indiscernable de la croissance de l’État Léviathan. Il y a espoir pour la liberté, comme l’explique Hoppe, qui ne réside pas dans un passage inversé de ces étapes, mais dans la sécession et la décentralisation. Ce pamphlet, ouvrant les yeux, est idéal pour des présentations, des conférences ou à partager avec des amis. Il peut changer radicalement la façon dont le lecteur voit la société et l’État.

À bas l'État. Vive la Couronne !

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !