Connexion
S'abonner

Nouvelle explosion de violences interethniques à Mayotte : le lycée de Dzoumogné transformé en Fort Alamo !

Plusieurs blindés légers, un hélicoptère, quelque 70 gendarmes (dont ceux du GIGN), et près d’une douzaine d’heures de guérilla urbaine : alors que l’île de Mayotte, française mais abandonnée par la métropole, s’enfonce depuis des années dans le chaos et la violence par suite d’un véritable tsunami migratoire, elle a une fois encore été secouée toute la [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !