Connexion
S'abonner

Saint Eusice, moine (VIe siècle)

Eusice, solitaire de Selles-sur-Cher, jadis Selles-Saint-Eusice dans le diocèse de Blois, nous est connu par Grégoire de Tours. Homme à miracles, il s’était retiré parmi des fourrés d’épines, loin des hommes. Il tenait l’or et les richesses pour du fumier. On lui amenait des enfants malades. D’une caresse, d’une prière et d’un signe de croix, il guérissait les fièvres. Le roi Childebert, partant pour une campagne contre les Visigoths en Espagne, visita notre vieillard et lui offrit 50 sous d’or. « Pourquoi m’apporter cela ? Donne-le à des gens qui le distribueront aux pauvres, car pour moi c’est superflu. Il me suffit de pouvoir prier Dieu pour mes péchés. » Et Eusice ajouta : « Va ! tu obtiendras la victoire et, ce que tu auras résolu, tu l’accompliras. » Le roi donna l’or aux pauvres, et promit que, si le Seigneur lui accordait un bon retour, il bâtirait là une basilique en l’honneur de Dieu, où le corps du vieillard pourrait reposer. Ce qu’il exécuta par la suite. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !