Connexion
S'abonner

Les Échos, les PME et Marine Le Pen

Le quotidien d’affaires Les Echos a publié le 1er décembre une tribune de Marine Le Pen dans ses pages « Opinions ». La présidente du RN y développe sa vision politique d’un « capitalisme populaire », plus d’actualité que jamais, et qui renoue avec un discours classique de la droite nationale. Nous ne sommes certes plus au temps du poujadisme ou du [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

1 commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

SABARY Olivier Sabary - 8 décembre 2020

De toute façon, déjà, je suis pour la participation. Ensuite, rappelons que Louis XIV, Colbert ont aidé financièrement tout créateur d'entreprise ( de manufacture ) et ls ont exempté de tout impôt, de toute taxe pendant les 5 1res années d'entreprises qu'ils ont créé + de 300 entreprises qui ont survécu à leur règne, ont apporté à la France l'auto-suffisance économique. Exemple, naissance en 1665 de, aujourd'hui, Saint-Gobain, de la Manufacture Royale des Glaces et des Verres. Ainsi, la France n'avait plus besoin d'importer ses glaces, verres de Venise. Les glaces, le verres de cette merveille de la galerie des glaces de Versailles n'a pas fait sortir l'argent hors d e Versailles, a été faite de glaces et de verres produites en France par l'actuel Saint-Gobain, la Manufacture Royale des Glaces et des Verres, et non à Venise. Les corporations pratiquaient, avec de très heureux résultats, la participation, et de plus, les apprentis étaient formés par le maître et les corporations avaient une sécurité sociale, une caisse de secours. Depuis, Charles Maurras, l'Action Française a prôné la participation. Les catholiques sociaux prônaient la participation. Dans son programme, le Comte de Chambord avait la participation. Le chah Mohammad Reza Pahlavi le Grand d'Iran a institué la participation en Iran. De 1961 à 1978, l'Iran a eu un taux de croissance de + 160,70% ( Syrie : + 151,60%, Israël : + 138,33%, Iran des ayatollahs, de 1979 à 1996 : - 15,37% ), a apporté, entre autres, à l'Iran, son industrie automobile ( sous son gouvernement, naissances des entreprises automobiles iraniennes Bahman Group, Iran Khodro, Pars Khodro, SAIPA ), a enlevé aux ayatollahs leurs terres qu'ils laissaient incultes, les a distribué gratuitement aux paysans iraniens, a nationalisé le pétrole iranien, a fait que l'Iran a été le 1er pays musulman au monde à avoir une femme ministre ( Farroukh Rou-Persa, femme d'un officier monarchiste, professeur, puis principale de collège, Ministre de l'Education Nationale de 1968 à 1971 ).

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !