Connexion
S'abonner

Macron contaminé, le Dr Perronne viré

Depuis quelque 24 heures, un véritable vent de folie et de panique souffle inlassablement sur les rédactions de nos grands médias et sur une bonne partie de notre classe politique. Pensez : jeudi, en fin de matinée, l’Elysée annonçait officiellement que le président Macron en personne, ce champion toutes catégories des recommandations et autres bons conseils pour éviter d’être contaminé et de propager autour de soi le coronavirus, avait été testé positif au Covid-19 ! Pire encore pour le chef de l’Etat, au milieu d’un incroyable déferlement d’informations sur son état de santé, de messages de prompt rétablissement émanant d’élus de tous bords, et d’interrogations sur la façon dont il va pouvoir diriger le pays dans les prochaines semaines, les Français « découvraient » que celui qui leur impose tant de restrictions depuis bientôt un an s’assoit quant à lui allègrement sur le couvre-feu et autres « sacro-saintes » mesures de précaution sanitaire.

« Des incapables au pouvoir »

Macron étant contaminé, et maintenant isolé « pour une durée de sept jours » à La Lanterne, à Versailles, il fallait bien, en effet, chercher à découvrir au plus vite où, quand, comment, et par qui le chef de l’Etat s’était vu transmettre le virus. Et surtout, identifier rapidement les « cas contacts », les tester et éventuellement les placer en quarantaine. Or, à l’occasion de cette quête, on apprenait que mercredi soir, soit le jour même où nos compatriotes se voyaient imposer un couvre-feu à partir de 20 heures, un gueuleton avait rassemblé à l’Elysée plusieurs responsables LREM, l’ensemble des présidents de groupe alliés à la majorité, le Premier ministre Castex ou encore le président de l’Assemblée, Richard Ferrand. Bref, bien plus que les six convives normalement autorisés. Bien sûr, depuis cette nouvelle, l’entourage de Macron ne cesse de nous répéter qu’il s’agissait d’un « dîner de travail », que la salle des fêtes de l’Elysée est « immense » ou encore que… la table faisait « 15 mètres de long » ! Mais, pour les millions Français privés de liberté, la pilule a quand même du mal à passer. Tout comme pour un certain nombre d’élus de l’opposition, qui n’ont pas manqué d’ironiser sur cette situation. C’est ainsi que le député LR Olivier Marleix a dit sur Twitter avoir « une pensée pour tous les restaurateurs de France à qui Emmanuel Macron interdit de travailler ». Quant à l’eurodéputé RN Gilbert Collard, interrogé par BFM TV sur les éventuelles conséquences de la contamination de Macron sur la continuité de l’Etat, il a expliqué : « Le fait que le président soit malade n’aura pas de grandes conséquences sur la machinerie d’Etat […] parce qu’on a une grande administration qui fonctionne, même quand on a des incapables au pouvoir »…

La chasse aux sorcières continue

Reste, pour nombre d’observateurs, la grande question du moment : quel protocole médical le président Macron va-t-il se voir administrer dans les jours qui viennent ? Celui à base d’hydroxychloroquine préconisé par ce professeur Raoult si méprisé par les membres du gouvernement ? Une solution qui ne manquerait pas de sel. Surtout au moment où la véritable « chasse aux sorcières » visant tous ceux qui lui ont apporté son soutien, ou ayant simplement osé critiquer la « doxa » du fameux Conseil scientifique, s’intensifie grandement. Pour preuve, l’annonce officielle jeudi, par le directeur général de l’AP-HP Martin Hirsch, du renvoi sur le champ du professeur Christian Perronne de son poste de chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches, et de la décision de l’AP-HP de déposer contre lui une plainte auprès du conseil départemental de l’Ordre des médecins. Le motif invoqué ? « Depuis plusieurs mois », indique le communiqué de Hirsch, le brillant infectiologue aurait tenu, « dans un contexte de crise sanitaire », « des propos considérés comme indignes de la fonction qu’il exerce » ! En réalité, et comme Présent le rappelait encore récemment (voir notre édition du 8 décembre), ce que les petits « Khmers blancs » proches du Conseil scientifique ne pardonnent pas au Pr Perronne, c’est le remarquable mais très critique ouvrage qu’il a publié il y a quelques mois sous le titre Y a-t-il une erreur qu’ILS n’ont pas commise ? (voir Présent daté du 28 octobre). C’est son apparition dans le film Hold-up, où il dénonçait les mensonges et exagérations du gouvernement autour du Covid-19. Ou encore son intervention de cet été, au cours de laquelle il avait osé affirmer qu’une large prescription d’hydroxychloroquine aurait permis d’éviter 25 000 morts en France. Bref, c’est d’avoir refusé de se coucher devant le « médicalement correct ». •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

5 commentaires

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Oivier SABARY - 18 décembre 2020

nouvelle preuve de la dictature macronniene, le Dr Peronne viré parce qu'il a dit des vérités, qu'il n'a pas léché le cul à Macron

Oivier SABARY - 18 décembre 2020

Cher Ami Dominique, pourquoi 2 jours, je ne vois plus tes mails? Cela me fait tellement plaisir de voir tes mails perspicaces, documentés, précis, complets, réalistes, nationalistes, chrétiens, cultivés, courageux

Dominique - 19 décembre 2020

Quel fut le menu de ce trop long repas de fêtes. A Moscou, même les repas avec des invités étrangers prestigieux sont calibrés pour tenir en 40 minutes maximum ! Avant et après : on travaille !

Il faut une contamination comme celle ci pour que fuite ce scandale pourtant permanent du train de vie culinaire des présidents français. Encore que ses prédécesseurs furent plus ou moins goulus.

Dîner de fête donc à l'Elysée où c'est 7x7 restauration de très haute gamme avec un chef renommé et un nouveau service de table hors de nos moyens. Les meilleurs mets, poissons, crustacés, viandes, volailles, légumes, fromages, desserts, avec les plus grands champagnes, vins, et spiritueux ( la cave de l'Élysée est extraordinaire : pourquoi immobiliser tant d'argent alors que les finances sont ruinées ? ) Tout est parfait et digne d'un restaurant 3 étoiles dont on peut savoir ce qu'il coûte aux clients d'y prendre un repas, tant en regardant la carte qu'en regardant des vidéos sur internet : une fortune.

24x24 à l'Élysée et c'est gratis, et entre copains, vraisemblablement sans cotisations sociales ni impôt sur le revenu de ces avantages en nature, sans quota de convives ni couvre feu ! Mentionnons que Angela Merkel habite à son domicile et que son époux et elle même confectionnent leurs petits déjeuners et dîners pris à la maison ; et que Trump régale ses collaborateurs et même des invités avec des hamburgers dont il friand et qui sont livrés à la Maison-Blanche !

Dans le royal pays où tous les habitants ne mangent pas à leur faim, où les restos pour les pauvres sont légions depuis des décennies : restos du coeur, de l'armée du salut, du secours catholique etc. comment fonctionnent en moment ces cuisines de survie ? Et des millions de Français se voient interdits de prendre le moindre repas dans un petit ou un grand restaurant, y compris les travailleurs obligés de se déplacer et donc de se restaurer dehors du petit déj. au dîner : comment font ils ? On aimerait savoir.

Combien de temps encore ces nouveaux maîtres du Nouvel ordre mondial qui tiennent leur place d'avoir été choisis directement par le Comité Bilderberg mondialiste.étranger à la France ( pour les pays européen ) se gaveront ils aux frais du peuple français pourtant endetté de façon effrayante ? Hélas ce scandale ne concerne pas que l'occupant de l'Elysée : il concerne aussi tous ceux qui occupent les trop nombreux autres palais de la république ! Dans un budget de la France qui se respecterait on connaîtrait les sommes dépensées. Aux USA, tout fait l'objet d'une ligne budgétaire qui est rendue publique et accessible via le net !

Quel journaliste ira fouiller ? Quel élu patriote déclenchera une commission d' enquête ?

#
Pour le reste, la dictature sanitaire, économique, sociale, et politique avance résolument jusqu'à la fausse vaccination finale. Fausse car ce n'est pas un vaccin. L'Hydroxychloroquine est définitivement blakboulée en France ( et utilisée ailleurs par plus de 4 milliards d'êtres ) et aucun organe de presse ne s'est emparé de ce crime d'état. Idem pour la prescription du Rivotril en Ehpad qui tua tant de personnes âgées.

Présent ne peut pallier à tous les médias complices, mais l'information sur l'HCQ y manque néanmoins : pourquoi ne pas avoir donné la parole à Raoult, Peronne et d'autres, dont les défenseurs de cet autre prof. de médecine qui a été INTERNÉ sur décision administrative en asile psychiatrique pour cause de lancement d'alerte ? Si Présent ne monte pas aux créneaux ce scandale continuera, diligenté par ces faux conseil et des incapables qui le composent, par les hauts fonctionnaires comme Hirsch et Salomon qui n'ont aucune légitimité médicale pour parler haut, seuls aux côtés de LREM et étouffé par l'appareil médiatique des mondialistes français, politiciens LREM, hauts fonctionnaires, et oligarques en tête. Et je ne parle pas des conflits d'intérêt avec les labos ( Remdesivir, et "vaccins "donc de la corruption.

#
Il n'y a pas qu'aux USA que le vote des électeurs a été volé. Nos dernières élections présidentielles + députés furent un coup d'état. Il est stupéfiant que personne, surtout parmi les patriotes, n'ait mis en question la illégitimité de ce gouvernement, ni entrepris une campagne pour mettre fin à cette parodie de démocratie. Nous en payons le prix fort :
des victimes des gilets jaunes jusqu'à celles de ces coupables ? politiques sanitaires ( 60.000 morts déjà ), économiques et sociales qui seront énormes. Et des politiques de privations de liberté qui vont avec.

Bientôt aussi le " grand reset " ( = grande remise à zéro ) du World economic forum : ce sera un autre coup de poignard des mondialistes contre les libertés. Et personne ne dira qu'il y a un complot de la part de comploteurs mondialistes contre les blancs chrétiens européens ? Pourtant toutes ces politiques, d'états en états concernés, ont des sources identiques.

Dominique - 19 décembre 2020

Cher ami Savary. UneUne passe de lassitude de ma part devant tant d'incompréhension concernant la réalité de ce complot mondialiste : aucun patriote sinon des journalistes de Présent et quelques blogueurs depuis toujours ci et là : Salon beige, Fdesouche etc. mais le peuple reçoit 25x24 le bourrage de crâne desdes Bigs Brother élyséen, ministériels, médiatiqus, etc..

Dans cette affaire visible par le nombre effrayant
de morts surnuméraires, des résistants agissant individiellement comme Raoult, Peronne et d'autres sont méprisés, attaqués par leur oordre et l'AP HP, virés de leur service hospitalier ( de Garches ) et même internés en asile ! et laissés pour compte alors qu'ils sont l'élite de la médecine et de la recherche virologique mondiale et devraient diriger la politique médicale au moins en France contre ce nouveau virus - un de plus : il fit 0 mort au Vietnam ., 1 à Taïwan pays ayant réagi dés Décembre 2019 ! Et quelques centaines en Grèce, 30.000 dans toute l'Afrique )sauf AFS) sous chloroquine permanente etc. -

Tout est à l'avenant.
Il faut pourtant garder notre espérance et appeler au retour du roi et non croire que des patriotes prisonniers du jeu du régime de cette démocratie pourri qui nous entraînent sur la route de la servitude d'Orwell pourront changer les choses : ce sera une nouvelle gamelle présidentielle et de députés, par d'autres manoeuvres multiples et variées que cette tyrannie, qui est maintenant dans ses souliers, prépare déjà en ce moment même !!!

La France n'est pmus souverainiste en rien, l'ONU le FMI l''OTAN l'UE la BCE etc. dirige TOUT chez nous aujourd'hui. Même le Times Magazine se mène la politique intérieure française avec sa couverture d'A.Traoré !

A quoi bon des articles bien pensés des uns et des autres s'il n'y a pas une connexion entre les journalistes et blogueurs patriotes. C'était le rôle de Charlie Hebdo que de recevoir les activistes d'extrême gauche du microcosme médiatique de Radio France à d'autres medias mainstream pour convenir à la "conférence" du mercredi matin, des thèmes du matraquage des 8 jours suivants. D'autres auront pris la relève. Nous, nous réagissons, mais nous faisons pas l'actualité ni les grands sursauts, car nous n'avons pas de.stratégie de reconquête.

Dans ces conditions on peut rêver, dans des commentaires, à la remigration, à l'adoption de l'Hydroxychloroquine, au retour du roi et à la rechristianisation, plein emploi etc. etc. Nos ennemis eux agissent 7x7. Le seul mouvement collectif de révolte - contre les funestes mesures ds l'Accord de Paris - fut celui de GJ. Les patriotes ont manqué d'aller à leurs rencontres, marquant qu'ils soint désormais éloignés du peuple.

Il gaudra tous nous ressaisir pour regarder plus loin que l'actualité créée par nos ennemis mondialistes pour nous disperser pendant qu'ils avancent par à coups de "cliquet" leurs mauvaises actions toutes tournées vers la disparition de l'homme blanc chrétien européen, passage obligé pour mettre en plus e leur dictature mondiale.

Il faut une charte anri-mondialiste qui soit la bannière des vrais conservateurs purs et durs : européens de souche chrétiens souverainistes et libéraux ( = anti jacobins bolchéviques ).

Tournesol - 21 décembre 2020

Je ne comprends pas le développement fielleux d'un homme intelligent comme Dominique sur les dîners élyséens. Il me semble que le Président de la République - dont le traitement est très inférieur à celui d'un footballeur du PSG ou même de certains hauts fonctionnaires - a tout de même droit à certains égards, dont celui d'être bien nourri et d'inviter qui bon lui semble à sa table. Évitons ces bassesses et cette démagogie lamentable. Il y a suffisamment de sujets sérieux à évoquer pour ne pas tomber dans ces bas-fonds...

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !