Connexion
S'abonner

Qui veille bien, censure bien

Le coup d’œil de Philippe Randa

Le réseau social Twitter a désormais de « nouvelles règles de modération », renforçant la censure. Ainsi, « les informations fausses ou trompeuses qui créent une confusion sur les lois régissant un processus démocratique », les « affirmations contestables qui sapent la confiance dans le processus , comme les informations sur la  » ; et les « affirmations trompeuses sur les [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

1 commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Dominique - 29 décembre 2020

Au-delà des pseudo-règles de modération - qui sont une censure réalisée par des milliers d'employés aidés par les logiciels '" d'intelligence artificielle " - Twitter et d'autres mettent en avant de fausses informations dans un compte qui peuvent nuire gravement à la personne concernée. C'est par exemple le cas pour le réparateur d'ordinateur américain qui avait donné au FBI des ordinateurs de Hunter Biden abandonnés par Hunter. Il accuse Twitter de la faire passer pour un "lanceur d'alerte", et il réclame 500 millions à Twitter.

Quittez Twitter pour Parler, ou d'autres qui ne censurent ni ne pillent votre téléphone. Idem pour g**gle choisissez plutôt moojek par exemple ( faites-le test ) , idem pour Facebouc etc. Il suffit de chercher ils sont légions maintenant.

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !