Connexion
S'abonner

Le nouveau martyre arménien

2020 annus horribilis

On pensait que l’année 2020 allait se conclure sans autre mauvaise nouvelle. On pensait que l’Union européenne n’aurait pas d’autre occasion de se ridiculiser et de se dédire ou encore que la Turquie ne rajouterait pas d’avanie supplémentaire à sa longue liste. Et pourtant, rallumant un conflit à la fois méconnu et couvant sous la cendre, [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

1 commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Dominique - 3 janvier 2021

Voyons la réalité : depuis un siècle les puissances d'Europe de l'ouest n'ont cessé d'abandonner au martyr les populations chrétiennes du Proche-Orient. Le massacre drs Arméniens commença vers 1920, avec celui des Grecs ( Smyrne ) et il reprend. Les chrétiens du Liban furent dilués dans les populations islamiques ( par la création du Grand Liban ) et leur sort à venir est scellé, dans les conditions actuelles. Les chrétiens de Palestine sont également dans une situation qui est devenue désespérée. Ceux d'Irak furent réduits, massacrés ou expulsés par la guerre menée par l'OTAN, de 1,5 millions à maintenant une poignée. Et les Coptes égyptiens sont toujours des sous citoyens en Égypte. Il y eut aussi la guerre contre les Chrétiens en ex-Yougolavie, l'invasion de Chypre par les Turcs, etc. !

L'UE ne se ridiculise pas : elle participe au contraire ouvertement depuis longtemps à l'extinction des Chrétiens. Et jusqu'au coeur des nations européennes européennes chrétiennes depuis des siècles où l'UE organise le Grand Remplacement Islamique ! ! ! Si l'UE n'est pas dissoute ou si les pays européens n'en sortent pas les une après les autres, il se réaliserait immanquablement. A condition bien sûr de déchirer aussi les traités immigrationnistes en vigueur, puis d'entreprendre la Reconquête chrétienne dans toute l'Europe, et au-delà.

C'est cette Reconquête qu'il faudrait préparer. En commençant par en parler.

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !