Connexion
S'abonner

Ces marques qui font la France

Beaux livres

Parce que notre pays est le leader mondial dans le domaine du luxe, toute une série de marques fait rêver la planète entière ou presque : Vuitton, Chanel, Hermès, Dior… Ces marques s’identifient à la France, même si nombre de Français – et surtout de Françaises – ne peuvent s’offrir des produits portant ces griffes. On [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

2 commentaires

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Oivier SABARY - 4 janvier 2021

Mais hélas, nos gouvernants suppriment tous les points forts des entreprises françaises. Alpine ( depuis 1973 ), Citroën ( depuis 1974 ), DS ( par rapport à la vraie DS, celle née en 1955 ), Ligier ( depuis 1972 ), Peugeot ( depuis 1973 ), Renault sont en décadence. Ce serait trop long de développer ici. Dans mon livre sur les bilans de Frédéric II, Guillaume 1er, du prince Otto von Bismarck, d'Helmut Kohl, vous verrez que l'Allemagne de l'Ouest, puis, l'Allemagne réunifiée, avec le Japon, faisaient les meilleures autos du monde sous Helmut Kohl. Si j'ai acheté une Suzuki Swift, ma voiture actuelle, c'est pour sa très bonne concession de Laval, pour sa tenue à la côte, supérieure à celle des C3 II, 208 I, Clio IV, sa garantie plus étendue que celle des C3 II, 208 I, Clio IV, sa plus grande robustesse par rapport aux C3 II, 208 I, Clio IV, parce qu'elle est moins chère que les C3 II, 208 I, Clio IV, plus légère que les C3 II, 208 I, Clio IV, aussi jolie que la Clio IV, plus jolie que les 208 I, C3 II, plus protectrice en cas d'accident que les C3 II, 208 I, Clio IV, mieux équipée que les C3 II, 208 I, Clio IV, en version 4x4, supérieure en tenue de route aux 208 I, encore plus, Clio IV, encore plus, encore plus, C3 II, en 2 roues motrices au même niveau en tenue d e route que la 208 I, supérieure à la Clio IV, encore plus, supérieure à la C3 II. De même j'ai une télé japonaise ( comme ma voiture), Sony; Un réparateur multi-marques qui est régler 2 de mes 3 télés m'a dit que Sony est ce qu'il y a de mieux en télé. Devant moi, un vendeur d'appareils photo, au téléphone, a dit à un copain que les marques japonaises Canon, Nikkon sont ce qu'il y a de mieux en appareil photo,

SABARY Olivier - 5 janvier 2021

Je vais vous donner 5 exemples. Le haut de gamme en automobile française en 1969 était la grande routière. La meilleure berline grande routière mondiale était la Citroën DS21 Injection pour les innovations mondiales de la Citroën DS, ses records, son éclairage ( 4 pares à iode encastrés, réglables automatiquement en hauteur de faisceau de site, protégés par une visière, dont 2 directionnels ), son freinage le plus stable au monde, hyper efficace sur le sec, son confort, sa tenue de route ( garde au sol réglable, insensible à la charge, berline grande routière, au monde, la plus stable, la plus adhérente ), 1970 : vitesse limitée, y compris sur autoroute, en France, 1984 : France : vitesse limitée, y compris sur autoroute, depuis 1983: réduction de 20 km/h de la limitation de vitesse sous la pluie en France, sous Helmut Kohl, Allemagne de l'Ouest : vitesse libre sur autoroute, y compris si il pleut; meilleure berline grande routière mondiale : ouest-allemand Audi 200 Quattro pour son innovation mondiale de 1984 ( 1re auto mondiale, dès 1984, à avoir le turbo refroidi, longévité triplée du turbo ), pour le plus d'éléments nationaux ( carrosserie maison, due au centre de style d'Audi, injection ouest-allemande, Bosch ( Citroën CX 25 GTi Turbo : injection ouest-allemande, Bosch ), turbo ouest-allemand, KKK ( Citroën CX 25 GTi Turbo, Peugeot 505 Turbo Injection, Renault 25 V6 Turbo : turbo étatsunien, Garrett ), ABS ouest-allemand, Bosch ( Citroën CX 25 GTi Turbo, Renault 25 V6 Turbo : ABS allemand, Bosch ) ), sa beauté, son équipement ( en série, 6 phares ( 4 phares sur la Peugeot 604, 2 phares sur la Peugeot 505 ), phares antibrouillard ( absents sur les Peugeot 505, 604 ), plaque de séparation derrière le moteur, deux balais d'essuie-glace avant ( qu'un seul sur la Citroën CX ), 6 glaces latérales ( 4 sur les, chacune, Peugeot 505 berline, 604, Renault 25 ), plaque lumineuse arrière ( inconnue sur les CX, 505, 604, R25 ), trappe à skis ( inconnue dans les CX, 505, 604, R25 ), sac à skis ( inconnu dans les CX, 505, 604, R25 ), prises de casque stéréo ( inconnues dans les CX, 505, 604, R25 ), turbo refroidi ( exclusivité mondiale Audi ), échangeur air-air ( en 1984, pas d'échangeur dans la CX 25 GTi Turbo ), 4 roues motrices ( chacune, Citroën CX, Peugeot 505, 604, Renault 25 : 2 roues motrices ), ABS ( qu'en supplément de 10 800 f dans la Citroën CX 25 GTi Turbo en 1984 ), essieu ( à l'arrière ) multibras ( pas d'essieu multibras aux CX, 505, 604, R25 ) ), son coffre ( 610 dm3 ( chacune, 505, 604 : 500 dm3, CX : 440 dm3, R25, banquette en place : 382 dm3 ) ), ses accélérations ( km da : 28,2 s, R25 V6 Turbo : 28,6 s, chacune, CX 25 GTi Turbo, 505 Turbo Injection : 30 s, 604 GTi : 32 s ) ), sa tenue de route ( insensible aux dos d'âne ( allergies d e
la CX ), rappel de direction bien dosé ( trop énergique dans la CX ), berline grande routière, au monde, usant le moins ses pneus, la plus motrice ( à transmettre par roue, couple que de 6 mkg contre 10 mkg pour la 604 GTi, 13,25 mkg pour la 505 Turbo Injection, 14,3 mkg pour la R25 V6 Turbo, 15 mkg pour la CX 25 GTi Turbo, pour l'Audi 200 Quattro, 1 500 kg/182 ch réels/km da en 28,2 s, R25 V6 Turbo : 1 300 kg/182 ch/km da en 28,6 s), la plus stable ( 4 roues motrices ), la plus adhérente ( 4 roues motrices ) ), en 1989, sous Helmut Kohl, j'ai acheté une ouest-allemande Opel Corsa 1.5 TD GL parce qu'auto à records ( diesel suralimentée la moins chère en France ( 70 000 f ), la plus légère ( 820 kg ), la plus courte ( 3,62 m ), la moi ns taxée ( 4 CV fiscaux ), la plus sobre ( consommation mixte de 5 l aux 100 km ) ),, parce qu'aussi jolie que la Peugeot 205, plus jolie que les Citroën AX, FIAT Uno, Renault Supercinq, protégeant mieux en cas d'accident que les autres citadines, sauf la Volkswagen Polo où elles étaient à égalité ( aux crash-test de 50 millions de consommateurs : chacune, Opel Corsa, VW Polo : 5 étoiles, 205 : 4 étoiles, chacune, AX, Uno, Supercinq : trois étoiles, dans l'opel Corsa 1.5 TD GL : plaque de séparation derrière le moteur ( absente dans les AX, Uno, 205 ), bandes latérales caoutchoutées, poignées extérieures latérales encastrées ( que protubérantes sur la Uno ), contre-portières/pieds-milieu/côtés latéraux arrière entièrement rembourrés ( haut des contre-portières, des côtés latéraux arrière que nus dans l'AX ), épaisseur des portières de, chacune, 14,5 cm ( 205 : 13,5 cm, chacune, AX, Uno, Supercinq : 5,5 cm ), visière des cadrans inoffensive, entière, aux angles ronds, arrondis ( Supercinq : demie-visière des cadrans, à angles droits, aigus, blessants, agressifs ) ), son équipement ( en série : avertisseur sonore feux allumés ( ignoré dans l'AX ), plaque de séparation ( absente dans les AX, 205, Uno ), turbo ( suralimentation inconnue dans les AX, 205 diesel, Supercinq diesel ), 2 balais d'essuie-glace avant ( qu'un seul aux, chacune, AX, Uno ), bandes latérales caoutchoutées, compte-tours ( inconnu dans les AX diesel, 205 diesel, Supercinq diesel ) ), sa fiscalité ( 4 CV fiscaux ( AX diesel : quatre CV fiscaux, chacune, Uno Turbo Diesel, 205 Diesel, Supercinq diesel : 5 CV fiscaux ) ), sa rapidité ( cent soixante-douze kilomètres/heure de vitesse maxi ( Uno Turbo Diesel : 169 km/h, AX diesel : 160 km/h, 205 diesel : 155 km/h, Supercinq diesel : 150 km/h ) ), ses accélérations ( km da : 34 s ( Uno Turbo Diesel : 35 s, AX diesel : 36 s, 205 diesel : trente-sept secondes, Suoercinq diesel : 38 s ) ), sa tenue de route ( au même niveau que celle de la 205, moins de roulis que les AX, Uno Turbo Diesel, Supercinq diesel, direction douce, plus stable que la Supercinq diesel, plus agile ( 820 kg, 3,62 m, suspensions plus fermes que celles de la Supercinq diesel ) que les Uno Turbo Diesel ( huit cent soixante-dix kilos, 3,64 m ), Supercinq diesel ( suspensions plus souples que celles de l'Opel Corsa 1.5 TD GL, trop souples, justement ) ). Je l'avais équipé d'un autoradio ( autoradio inconnue dans les AX,
Uno, 205, Supercinq ) ouest-allemand Blaupkunt, très bon autoradio, ne grésillant pas dans mon Opel Corsa, avec emplacement
radio bien placé, au tableau de bord, face au conducteur,, alors que que l'emplacement radio était mal placé, au bas de la console
centrale dans les 205, Supercinq et, de plus, l'autoradio, pourtant, lui aussi, Blaupkunt qu'un copain avait installé dans sa Supercinq,
grésillait dans sa Supercinq. Toujours en 1989, sous Helmut Kohl, j'ai acheté des appareils électro-ménagers ouest-allemands, Bosch, dont
j'ai été très content,, et la meilleure berline grande routière mondiale était l'ouest-allemande Audi 200 Quattro 20V pour sa richesse technologique ( en série : 4 soupapes/cylindre et suralimentation ( Renault 25 V6 Turbo : 2 soupapes/cylindre, Citroën Xm V6-24, Peugeot 605 SV24 : pas de suralimentation ), 4 roues motrices ( chacune, Xm, 605, R25 : 2 roues motrices ), essieu ( arrière ) multibras ( pas d'essieu multibras aux Xm, 605, R25 ) ), son coffre ( 610 dm3 ( chacune, Xm, 605 : 500 dm3, R25, banquette en place : 382 dm3 ) ), ses reprises ( 80 à 120 km/h en 5e : 10,2 s ( R25 V6 Turbo : 10,2 s, chacune, Xm V6-24, 605 SV24 : treize secondes ) ), sa tenue de route ( insensible aux dos d'âne ( allergies de la Xm ), insensible aux rainures d'autoroute ( allergies de la 605 ), au monde, berline grande routière usant le moins ses pneus, la plus motrice ( sept mkg quatre de couple à transmettre au sol par roue contre 14 mkg, chacune, aux Xm V6.24, 605 SV24, 14,3 mkg pour la R25 V6 Turbo ), la plus stable ( 4 roues motrices ), la plus adhérente ( 4 roues motrices. Sur une autobahn ouest-allemande, en 1989, sous une pluie diluvienne, j'ai vu une une Audi 200 Quattro 20V rouler nettement plus vite que toutes les autres autos rencontrées ) ). Sous Helmut Kohl, en 1996, la meilleure berline grande routière au monde était la Mercedes E 50 AMG pour son innovation ( en 1996, la Mercedes Classe E innovait mondialement l'amplificateur de freinage ( à vitesse égale, distance d'arrêt diminuée de 3 m ), sa robustesse, son équipement ( en série : pneus les plus larges et les plus bas, au monde, des berlines grandes routières, lave-phares ( ni essuie-lave-phares, ni lave-phares aux Xm, 605, Renault Safrane ), triangle de présignalisation ( exclusivité mondiale Mercedes ), trousse de pharmacie ( exclusivité mondiale Mercedes ), 8 cylindres ( chacune, Xm V6.24, 605 SV24, Safrane V6 : 6 cylindres ), boîte automatique de vitesses, pont autobloquant ( ni antipatinage, ni pont autobloquant aux Xm, Safrane ), amplificateur de freinage ( exclusivité mondiale Mercedes ), essieu ( arrière ) multibras ( essieu multibras inconnu aux Xm, 605, Safrane ) ), sa puissance ( 347 ch ( chacune, Xm V6-24, 605 SV24 : 200 ch, Safrane V6 : c ent soixante-dix chevaux ) ), sa rapidité ( avec limiteur, 250 km/h de vitesse maxi, limiteur débranché, 283 km/h ( Citroën V6-24 : 239 km/h, 605 SV24 : 234 km/h, Safrane V6 : 220 km/h ) ), ses accélérations ( km da en 25 s ( chacune, Citroën Xm V6-24, 605 SV24 : 29 s, Safrane V6 : 30 s ) ), ses reprises ( 80 à 120 km/h en D : 4,8 s ( Safrane V6 A : 10 s, 80 à 120 km/h en 5e, chacune, Xm V6-24, 605 SV24 : 13 s ) ), sa motricité ( autobloquant en série ( ni antipatinage, ni autobloquant aux Xm, Safrane ), son agilité ( 50% du poids sur l'essieu avant ( 605 : 59%, Safrane : 61%, Xm : 63% ), diamètre de braquage de 11 m ( Safrane : 11,5 m, 605 / 12 m, Xm : 12,5 m ), essieu ( arrière ) multibras ( pas d 'essieu multibras aux Xm, 605, Safrane ) ). Ma Suzuki Swift, je l'ai acheté, en 2016, pour sa concession, sa tenue à la côte ( en 3 ans, d écôte de 32% ( C3 II : 38%, 208 I : 40%, Clio IV : 44% ), son prix ( prix catalogue : 15 290 euros, payée 15 000 euros avec boîte automatique, peinture métallisée, garantie mécanique prolongée à 5 ans ( C3 II Exclusive : 18 100 euros, 208 I Féline : 21 100 euros, Clio IV Initiale Paris : 21 700 euros ) ), sa garantie ( garantie mécanique en série 3 ans ( chacune, C3 II, 208 I, Clio IV : 2 ans ), portée gratuitement par ma concession à 5 ans ), sa robustesse ( palmarès fiabilité d'Auto Plus en 2016 : doublé japonais : 1er : Suzuki, 2e : Toyota, 6e : Renault, 7e : Citroën, 9e : Peugeot ), sa légèreté ( 960 kg ( C3 Ii : neuf cent soixante-treize kilos, 208 I : neuf cent soixante-quinze kilos, Clio IV :, 980 kg ) ), parce qu'aussi jolie que la Clio IV, plus jolie que les C3 II, 208 I, parc que protégeant mieux que les C3 II, 208 I, Clio IV ( aux crash-test de l'Euro-NCAP : taux de protection des occupants en cas d'accident : 94% ( chacune, 208 I, Clio IV : 88%, C3 II : 81% ), capot avant descendant sur les côtés ( ne descendant pas sur les côtés sur la C3 II ), toit vitré en série ( inconnu sur la C3 II, qu'en supplément sur les 208 I ( 510 euros ), Clio IV ( 400 euros ) ), ouvrant en série ( que fixe sur les C3 II, 208 I, Clio IV ), sept airbags en série ( chacune, C3 II, 208 I, Clio IV : 6 airbags ), airbags de tête en série, airbags latéraux en série, 5 appuis tête
en série, pédalier de sécurité en série, rétractable en série ( pédalier de sécurité, exclusivités mondiales Mercedes, Opel, Suzuki ), 3 emplacements avec couvercle au tableau de bord en série ( qu'un seul dans les , chacune, C3 II, 208 I, Clio IV ), airbag frontal passager en série, airbag frontal conducteur dans le volant en série, airbag frontal genoux conducteur en série ( pas d'airbag genoux dans les C3 II, 208 I, Clio IV ) ), son équipement ( en série, phares antibrouillard ( inconnus sur la 208 I Active de 16 100 euros ), capteur de luminosité et phares automatiques ( pas de capteur de luminosité et phares que manuels à la C3 II Confort de 16 200 euros, qu'en supplément aux 208 I Active ( 70 euros ), Clio IV Zen de 16 900 euros ( 150 euros ) ), toit vitré ( qu'en option sur les 208 I ( 510 euros ), Clio IV ( 400 euros ), que non vitré sur ;a C3 II ), ouvrant ( que fixe sur les C3 II, 208 I, Clio IV ), aide sonore
arrière de stationnement ( qu'en supplément à la C3 II Confort ( 250 euros ),,pas d'aide sonore de stationnement aux 208 I Active, Clio IV ), caméra de recul ( qu'en supplément sur la Clio IV ( 250 euros ), inconnue aux C3 II, 208 I ), sept airbags ( chacune, C3 II, 208 I, Clio IV : 6 ), airbags de tête, 4 poignées de maintien, porte-bouteilles, porte-gobelets, 4 vide-poches latéraux, airbags latéraux, une boîte à gants + 1 coffret central fermé + 2 vide-poches frontaux au tableau de bord, prise USB ( qu'en supplément ( 310 euros ) à la C3 II Confort ), commandes radio au volant ( inconnues dans la C3 II ), système de navigation, ( qu'en supplément dans les C3 II ( 560 euros ), 208 I Active ( 500 euros ) ), airbag frontal passager, airbag conducteur au volant, airbag genoux conducteur, ( pas d'airbag genoux dans les C3 II, 208 I, Clio IV ), 4 cylindres ( 3 cylindres aux, chacune, C3 II essence jusqu'à 110 ch, 208 I essence jusqu'à 110 ch ), , 2 arbres à cames ( qu'un seul dans la Clio IV ) ), sa tenue de route ( aussi bonne que celle de la 208 I, aussi précise, agile que la 208 I, plus agile, plus précise que la Clio IV, encore plus, plus agile, plus précise que la C3 II, moins d e roulis que la C3 II, diamètre de braquage de 9,6 m contre 10,2 m pour la C3 II, 10,4 m pour la 208 I, 10,6 m pour la Clio IV, pour sa longueur de 3,85 m contre 3,93 m pour la C3 II, 3,94 m pour la 208 I, 4,07 m pour la Clio IV. Le réparateur multimarque qui est venu régler 2 de mes 3 télés m'a dit que la marque japonaise Sony ( ma télé de mon séjour est une Sony ) est de ce qu'il y a de mieux comme télé, que JVC ( que j'ai dans ma chambre ) et Brandt ( française, que j'ai dans mon bureau ) ne sont pas mieux que la moyenne

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !