Connexion
S'abonner

Le secteur automobile dans une mauvaise passe

Aucun analyste économique n’aurait pu, il y a un an seulement, conjecturer pour l’année 2020 pareil effondrement du marché automobile français, victime de la gestion de la crise sanitaire et notamment des deux confinements successifs et de leurs conséquences. Limitations inédites du droit de circuler, fermeture des points de vente, crise économique, baisse du pouvoir [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

13 commentaires

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

emmanuelpeze@gmail.com - 5 janvier 2021

Le crime profite à la Chine.

SABARY Olivier - 5 janvier 2021

effectivement et scandaleusement, depuis 2016, Peugeot appartient aux chinois, à Dongfeng et les produits chinois ne sont pas plus taxés en France, ne sont taxés qu'à 33% en France comme les autos françaises alors que les autos importées sont taxées à soixante-dix pour cent en Chine! Macron pousse à l'électrique alors que les batteries viennent toutes d'Asie et les matériaux pour les fabriquer ne se trouvent qu'en Asie, Afrique, Amérique latine! Ensuite, rappelons que Louis XI a apporté à la France les relais postaux, la cavalerie permanente. Louis XIV a apporté à la France la compagnie des Ponts-et-Chaussées. En 1662, sous Louis XIV, le français Blaise Pascal inventa mondialement les transports publics urbains, ouvrit la compagnie Les carrosses à cinq sols. En 1666, Louis XIV ouvrit l'Académie des sciences. Sous Louis XIV, le français abbé Mariotte découvrit mondialement la constitution du gaz. Je continue à la case suivante

SABARY Olivier - 5 janvier 2021

En 1747, sous Louis XV, s'ouvrit la plus ancienne école mondiale d'ingénieurs, l'Ecole des Ponts-et-Chaussées. En 1761, sous Louis
XV, s'ouvrit la plus ancienne école vétérinaire du monde, l'école vétérinaire de Lyon. En 1765, sous Louis XV, s'ouvrit l'école vétérinaire d'Alfort. Par mariage avec la fille du duc de Lorraine, Louis XV, en 1766, a apporté à la France la Lorraine. Avec sa cassette personnelle, Louis XV a financé Nicolas Cugnot pour la Fardier, a commandé à Joseph Cugnot la Fardier pour transporter les pièces d'artillerie. En 1769, le français, lorrain, sous Louis XV, Joseph Cugnot, natif de Void, en Lorraine, a inventé mondialement en pratique l'automobile, en pratique et en théorie, mondialement le camion, la traction avant, a fait rouler la 1re auto au monde à avoir circulé. En 1771, sous Louis XV, Joseph Cugnot fit rouler un second modèle, la Fardier. Sous Louis XVI, le français Lavoisier découvrit mondialement la constitution de l'air, la constitution de l'eau et le français Lenormand inventa mondialement en pratique le parachute. Avant la seconde guerre mondiale, la France n'a jamais eu de parcmètre. Sous les Hohenzollern, la Prusse n'a jamais eu de parcmètre. Frédéric II a aboli en Prusse les douanes intérieures, les péages intérieurs. En 2005, le socialiste Gerhard Schröder a institué les péages autoroutiers allemands pour les camions, les autocars. Frédéric II a doté la Prusse d'une compagnie d'artilleurs à cheval et la Prusse fut le 1er pays au monde à avoir une compagnie d'artilleurs à cheval. Lavoisier fut guillotiné par la Terreur. En 1827, sous Charles X, le français Seguin inventa mondialement ( pour le moteur à vapeur ) la chaudière multitubulaire ( meilleur rendement ). Avant 1914, l'Angleterre subit le Locomotive Acts. Sous les Hohenzollern, l'Allemagne n'a jamais eu de parcmètre. En 1900, sous Guillaume II, l'alsacien De Dietrich élargit ses activités, sort sa 1re auto et De Dietrich a produit des autos de 1900 à 1905 et est née l'entreprise alsacienne Aviatik et Aviatik a produit des avions, des autos de 1902 à 1910. En 1880, l'allemand Von Otto inventa mondialement le moteur à 4 temps. En 1886, la marque allemande Benz inventa mondialement le carburateur à essence, le carlosthat ( meilleur refroidissement, moteur plus solide ). En 1891, l'Allemagne inventa mondialement le taximètre et Benz sortit le 1er taxi motorisé au monde, la 1re pompe incendie mondiale motorisée. En 1895, la marque allemande Daimler sortit le 1er autocar au monde. En 1897, l'allemand Rudolf Diesel inventa mondialement le moteur diesel. En 1902, la marque allemande Mercedes sortit la Simplex, 1re auto au monde au châssis à faisceau incliné, à radiateur nid d'abeille ( meilleur refroidissement, moteur plus solide ), à plusieurs vitesses ( auto plus solide, plus silencieuse, plus rapide, plus nerveuse, plus sobre, aux meilleures reprises ). En 1909, s'ouvre, en Alsace, toujours sous les Hohenzollern, le bureau d 'études allemand, alsacien Bugatti. En 1910, Bugatti sort sa 1re auto sous le nom de Bugatti, la Type 13, dès 1910, la 1re auto au monde à arbre à cames en tête ( meilleur rendement, moteur pouvant plus haut dans les tours ). En 1913, l'allemand Hella sort le 1er phare électrique au monde ( plus efficace que le phare à acétylène ). En 1902, sous Franz-Joseph 1er, la marque autrichienne Lohner-Porsche, avec l'Elektro-Rennwagen 4x4, l'autrichien Ferdinand Porsche, inventait mondialement les 4 roues motrices ( même distance d'arrêt sur la pluie que sur le sec, moindre usure des pneus, auto plus motrice, plus stable, plus adhérente ). En 1899, Renault inventait mondialement le cardan, la boîte de vitesses à prise directe. L'Angleterre n'eut aucune innovation en transport terrestre entre 1880 et 1914. Aucun des grands pilotes automobiles d'avant 1915 ne fut anglais. En effet les champions automobiles d'avant 1915 furent italiens ( Vincenzo Lancia, Felice Nazzaro ), étatsuniens ( R. De Palma ), allemands ( Christian Lautenschlager ), austro-hongrois ( Franz Sziczs ), Français ( Boillot ). Entre les 2 guerres mondiales, tous les pays au monde avaient la vitesse libre. Sous Vittorio Emanuele III, Benito Mussolini, en 1924, l'Italie ouvrit la 1re autoroute au monde, l'autoroute Milan-Varèse. 2 des 4 plus grands ingénieurs mondiaux, ex aequo, d'avant la seconde guerre mondiale étaient italiens, Ces ingénieurs étaient les italiens Piero Puricelli, Vittorio Jano, le naturalisé allemand Ferdinand Porsche, André Lefèvre. Vittorio Jano fut ingénieur en chef, de 1923 à 1937, chez Alfa Romeo, de 1938 à 1955, chez Lancia. En 1923, Lancia sortait l'une des 2 meilleures Lancia, ex-aequo, de l' histoire, la Lambda, la 1re auto au monde au châssis monocoque ( auto allégée de 300 kg, habitacle plus résistant, auto plus silencieuse, moins de vibrations, auto tenant mieux la route, moins de variations de voies ), à direction à crémaillère( direction plus compacte, plus stable, plus précise ), la suspension à roues indépendantes ( plus légère, plus confortable, meilleure tenue de route ), la suspension avant à roues indépendantes. En 1926, toujours sous le fascisme, Alfa Romeo sortit la 6C, la 1re Grand Tourisme mondiale de l'histoire, et l'italien Fronghi sortit la 1re moto au monde à avoir le frein à disque ( étanche, plus endurant, plus efficace ). Toujours sous le fascisme, en 1928, Alfa Romeo sortit la 6C GSS, 1re auto civile au monde à avoir plusieurs arbres à cames ( meilleur rendement ) et Moto-Guzzi sortit la GT 500 Norge, moto la plus confortable du monde de 1928 à 1934, 1re moto au monde à avoir plusieurs suspensions sans nuire à la tenue de route, la suspension arrière sans nuire à la tenue de route. En 1930, l'italien Touring ( siège à Milan ) inventa mondialement la carrosserie en aluminium ( ne rouille pas, plus légère ), le procédé Superleggera. En 1932, Alfa Romeo sortit la 8C 2300, 1re auto au monde à avoir la culasse en aluminium ( ne rouille pas, plus légère ) et Pinin Farina, qui a dessiné la FIAT Balilla, la Lancia Augusta, la Fiat Balilla et la Lancia Augusta ont inventé mondialement le système d'ouverture des portes à sens opposé, à se passer de montant central ( meilleure accessibilité intérieure, meilleure visibilité, meilleure aération ) et, de plus, la Lancia Augusta fut la 1re auto au monde à a voir le graissage centralisé et, de plus, les FIAT Balilla, Lancia Augusta eurent la meilleure accessibilité intérieure mondiale. En 1936, FIAT sortit la 500 Topolino, la 1re voiture mondiale de 1er prix ( la VW Coccinelle est née en 1937, la Renault 4CV en 1948, la Citroën 2CV en 1948, l'Austin Mini en 1959 ). En 1937, Alfa Romeo et Lancia sortirent l'Alfa Romeo 8C 2900 et la Lancia Aprilia. Les Alfa Romeo 8C 2900, Lancia Aprilia furent les 1res autos au monde à avoir la disposition propulsion/moteur avant/embrayage et boîte de vitesses à l'arrière ( direction plus douce, comportement idéal, neutre, en virage, plus grande adhérence ) et l'Alfa Romeo 8C 2900 a été la meilleure Alfa Romeo de l'histoire, dixit L'Auto-Journal, toute catégorie confondue, la meilleure auto sportive mondiale d'avant la seconde guerre mondiale, en Spider Touring, l'auto élue par L'Action Automobile et Touristique l'auto la plus belle du monde de 1937 à 1995, la 1re auto civile au monde à atteindre pas moins de 61,9 ch au litre, l'auto ayant le meilleur freinage du monde de 1937 à 1954, l'auto ayant la meilleure tenue de route mondiale des autos sportives de 1937 à 1955, dixit Wikipédia, l'auto ayant le meilleur châssis mondial d'avant la seconde guerre mondiale et, de plus, la Lancia Aprilia fut l'autre des 2 meilleures Lancia, ex aequo, de l'histoire, de plus, fut la 1re auto au monde, aussi, à avoir des freins accolés à la boîte de vitesses ( freins plus endurants, meilleure tenue de route car allègement des masses suspendues ), les freins arrière accolés à la boîte de vitesses. En 1935, Hitler introduisit en Allemagne le contrôle technique obligatoire. Résultat, les autos allemandes étaient solides. L'allemande Mercedes a fait les autos les plus solides du monde jusqu'en 2000. Dans le comparatif sur 4 pièces essentielles de fiabilité des marques automobiles, d'après l'avis des propriétaires, dans 50 millions de consommateurs, en 1988, Mercedes était pour toutes les pièces, la marque la plus solide, la seule où certaines de ces 4 pièces dépassaient les 100 000 km ( chacun, les plaquettes de freins, les amortisseurs ). Franklin Delano Roosevelt imposa aux Etats-Unis, dès 1935, les parcmètres, alourdissant le budget d'utilisation des autos. Au moins, 4 marques automobiles ont fait faillite sous Roosevelt ( dont Cord, Edsel, Duesenberg ). Je continuerai demain à la case suivante

SABARY Olivier - 5 janvier 2021

La marque étatsunienne automobile Auburn, aussi, a fait faillite sous Roosevelt. Je continue à la case suivante demain

Dominique - 5 janvier 2021

Olivier vous êtes une source incroyable sur l'histoire de l'automobile. Elle montre à quel point l'automobile, royale invention française, est liée à la liberté individuelle. Elle permet aux hommes d'aller librement sur terre d'un point à un autre. Pas prête à s'arrêter de rouler l'auto ... 😉

SABARY Olivier - 6 janvier 2021

En 1945, de Gaulle a emprisonné l'un des 2 fondateurs de Renault, Louis Renault ( l'autre, son frère est mort en compétition ) et nationalisa Renault. Or, un PDG est nommé par l'Etat PDG si il est dans les idées politiques du pouvoir en place alors qu'un PDG d'une entreprise privée est nommé PDG pour ses compétences et qu'une famille d'entrepreneurs ( comme les Agnelli ( FIAT ), Peugeot ( bien
que les Peugeot ont vendu Peugeot au chinois Dongfeng ), Michelin ont un héritage à transmettre de génération à génération ). Par exemple, Mitterrand au pouvoir a mis l'incapable Bernard Hanon PDG de Renault. Bernard Hanon est parti en laissant plus du milliard de déficit à Renault. En 1946, l'Etat français a infligé un impôt sur les bénéfices aux entreprises françaises. A cause de cela, les entreprises automobiles françaises de prestige, Bugatti, Delahaye, Talbot-Lago, n'eurent plus d'argent dans leur caisse, n'innovaient pas ( alors que l'espagnole Pegaso Z-102, en 1954, fut la 1re auto au monde à avoir les ceintures de sécurité en série et l'allemande de l'Ouest Mercedes 300 SL, en 1954, fut la 1re auto au monde à avoir le châssis tubulaire, les portes s'ouvrant vers le haut, le volant repliable, relevable, le moteur 4 temps alimenté par injection, injection directe ) et Bugatti, Delahaye, Talbot-Lago, faute d'argent, reprirent des moteurs, des châssis d'avant la seconde guerre mondiale, et les Bugatti Type 101, Delahaye Type 235, Talbot Lago Grand Sport furent totalement dépassées par les ouest-allemandes BMW 507, Mercedes 300 S L Gullwing, l'espagnole Pegaso Z-102 et Delahaye, Talbot-Lago firent faillite en 1955 et Bugatti fit faillite, une 1re fois, en 1956. En 1948, le démocrate Truman, les communistes Mao Zedong, lJoseph Staline, les dirigeants communistes, sous les ordres de l'URSS, d'Allemagne de l'Est, de Bulgarie, d'Hongrie, de Pologne, de Roumanie, de Tchécoslovaquie, le gouvernement socialiste, social-démocrate de Suède, le communiste maréchal Tito ont imposé la limitation de vitesse en Allemagne de l'Est, Bulgarie, Chine, aux Etats-Unis, en Hongrie, Pologne, Roumanie, Russie soviétique, Suède, Tchécoslovaquie, Yougoslavie. Résultats, ls très bonnes autos étaient, jusqu'en 1969, ouest-allemandes ( Auto Union, Audi, BMW, DKW, Mercedes ), soit anglaises ( Aston-Martin DB2, DB2.4, DB3, DB4, DB5, Austin Mini Cooper, Mini Cooper S, 1100, Maxi, 1800, 2200, Jensen Interceptor, Interceptor FF ), soit espagnoles ( Authi Mini Cooper, Mini Cooper S, 1100, 1300, Barreiros SIMCA 1100, 1200, Citroën-Hispania 2CV, Dyane, Ami, Fasa-Renault 4, Alpine Berlinette A110, Pegaso Z-102 ), soit françaises ( Alpine-Renault Berlinette A110, CG, Citroën, Djet Bonnet, Matra 530, Panhard, Peugeot 403, Renault 4, 16, SIMCA 1100, Coupé 1200S ), soit italiennes ( Alfa Romeo, Autobianchi Primula, A111, Lancia ) et les Cadillac étaient totalement dépassées par les anglaises Jaguar, les ouest-allemandes BMW, Mercedes, l'espagnole Pegaso Z-102, et les Mustang, Camaro, Corvette étaient totalement dépassées par les Alfa Romeo, BMW 2000 CS, Citroën DS Chapron, Dino ( sous-marque de Ferrari ), FIAT Dino, Jaguar Type E, Mercedes SL, Nissan 240Z, Toyota 2000 GT et les Lada étaient inférieures à leurs cousines espagnoles, de SEAT, italiennes, de FIAT. et la meilleure interprétation de la FIAT fut celle de l'espagnol SEAT. Les seules innovations, records automobiles venaient, de 1948 à 1969, d'Allemagne de l'Ouest, d'Angleterre, d'Espagne, de France, d'Italie, du Japon. En 1948, Citroën sortit la 2CV, le toit ouvrant le moins cher du monde, la 1re auto au monde à avoir des batteurs à inertie ( meilleure tenue de route ), la meilleure auto mondiale de 1er prix de 1948 à 1980 et Michelin inventait mondialement le pneu à carcasse radiale et Peugeot sortit la 203, la 1re auto au monde à avoir les pneus à carcasse radiale. et la Lancia Ardea devient la 1re auto au monde à avoir pas moins de 5 vitesses, la vitesse autoroutière. Sous le général Franco, l'Espagne a produit les meilleures motos mondiales de trial ( les Bultaco, Montesa, Ossa ). En 1950, l'ouest-allemand Bosch inventa mondialement l'injection ( indéréglable, moteur plus puissant, plus souple, plus sobre ), l'injection directe ( moteur plus puissant, plus sobre ) et l'allemand de l'Ouest Gutbrod sortit la Victoria, la 1re auto au monde alimentée par injection, par injection directe, au moteur 2 temps à injection. En 1954, Citroën sortit la Traction 15H, la 1re auto au monde à suspension hydropneumatique, à suspension arrière hydropneumatique et Mercedes sort la 300 SL Gullwing, la 1re auto au monde à avoir le châssis tubulaire ( auto allégée de 30 kg ), les portes s'ouvrant vers le haut, le volant repliable, relevable, le moteur 4 temps alimenté par injection, injection directe, et Pegaso sort la Z-102, la 1re auto au monde à avoir des ceintures de sécurité de série; En 1955, Citroën sort la DS, la meilleure Citroën de l'histoire, la meilleure berline grande routière mondiale de 1955 à, seule, 1971, la 1re auto au monde à a voir la garde au sol réglable, des clignotants ( à l'arrière ) sur le pavillon, le volant monobranche, le tout assisté ( embrayage, freins, direction assistés ), la suspension avant hydropneumatique, toutes les suspensions hydropneumatiques, la 1re auto civile au monde à avoir des freins à disques, les freins avant à disques. En 1959, Mercedes sort la W111, la 1re auto au monde à avoir les structures avant/arrière déformables ( en cas d'accident, les passagers ne subissent plus toute la violence du chocs et il était désormais possible de survivre à un accident à 50 km/h ), le volant aux moyeu et branches rembourrés ( plus grand silence, meilleure sécurité passive ), le ressort compensateur horizontal ( meilleure tenue de route ) et la Mercedes W111 300 SE fut la meilleure berline mondiale de prestige de 1959 à 1962 et Austin sortit la Mini, la 1re auto au monde à avoir le moteur transversal, la boîte de vitesses sous le moteur ( ensemble plus compact ). En 1961, sortirent les Ford-UK Anglia, Citroën Ami 6, les 1res autos au monde à avoir la lunette arrière inclinée vers l'arrière ( lunette toujours propre, meilleure garde au toit arrière ) et, de plus, l'Ami 6 fut la 1re auto au monde à avoir les phares rectangulaires. En 1961, sortit la française Djet Bonnet, la 1re auto civile au monde à avoir le moteur central, devant l'essieu arrière ( meilleure tenue de route ). En 1963, Alpine-Renault sortit la Berlinette A110, la meilleure Alpine-Renault
ou Renault-Alpine ou Alpine de l'histoire, le meilleur coupé compact mondial de 1963 à 1972 et l'ouest-allemand Glas sortit la 1004 S, la 1re auto au monde à avoir l'arbre à cames entrainé par courroie ( avantages sur la chaîne : pas à graisser, plus légère, plus silencieuse ) et Mercedes sort la 230 SL, la 1re auto au monde au toit type Pagode ( meilleure visibilité, meilleure garde au toit ), la 600, auto la plus confortable du monde de 1963 à 1969 ( d'ailleurs, comme la Citroën DS, elle avait les suspensions hydropneumatiques. La Rolls-Royce ne les aura que 3 ans plus tard, qu'à partir de 1966 ), 1re auto au monde à avoir la centrale hydraulique gérant les portes, les vitres électriques, les sièges, les suspensions, en Pullman, à avoir pas moins de 8 glaces latérales et la Mercedes 600 fut la meilleure berline mondiale de prestige de 1963 à 1966. Toujours en 1963, NSU sortit la Prinz Wankel Spider, la 1re auto au monde à avoir le moteur à pistons rotatifs ( moteur plus compact, plus léger, mieux équilibré, plus silencieux, meilleur rendement. L'inventeur du moteur à pistons rotatifs fut l'allemand de l'Ouest Félix Wankel ), la 1re auto civile au moteur atteignant pas moins de 100 ch/l et Porsche sort la 911, 1re auto au monde à avoir la colonne rétractable de direction ( plus de risque que le conducteur soit étouffé par le volant en cas d'accident ). En 1965, Renault sort la R16, la 1re auto au monde à avoir le ventilateur débrayable du refroidissement du moteur ( moteur plus puissant ) et Toyota a sorti la Sport 800, le 1er cabriolet au monde à avoir un arceau de sécurité. En 1966, Honda sort la S800, la 1re auto civile au monde à moteur à pistons fixes à atteindre pas moins des soixante-dix chevaux au litre, en coupé, le meilleur coupé citadin mondial de 1966 à 1969, en cabriolet, le meilleur cabriolet citadin mondial de 1966 à 1969. En 1967, BMW sortit la 1600 TI et la BMW 1600 Ti fut la meilleure berline routière mondiale de 1967 à
1969 et Bosch inventa mondialement l'allumage électronique, l'injection électronique, la Citroën DS inventa mondialement les phares à réglage automatique de la hauteur de faisceau de site et FIAT sortit la 125, 1re auto au monde à avoir la vitesse intermittente de l'essuie-glace et Jensen sortit l'Interceptor FF, la 1re auto au monde à avoir l'antiblocage des freins ( contrôle constant de la voiture, possibilité de freiner tout en tournant ), la meilleure Jensen de l'histoire, le meilleur coupé mondial de prestige de 1967 à 1970 et
Lamborghini a sorti la Miura, la 1re auto civile au monde à atteindre pas moins de 280 km/h de vitesse maxi, la 1re auto au monde
à avoir des lamelles à la lunette arrière, et Matra sortit la 530, la 1re auto civile au monde à avoir le volant ovale ( volant n'empiétant pas sur la visibilité avant ) et la Mercedes 220 SE devint la 1re auto au :monde alimentée par injection électronique ( meilleur rendement, moteur plus puissant, plus sobre ) et Mercedes sortit la 300 SEL 6.3, la 1re berline au monde à atteindre pas moins de 220 km/h de vitesse maxi, à descendre à vingt-sept secondes au km da, la meilleure berline mondiale de prestige et NSU sortit la Ro80, la 1re auto au monde à avoir pas moins de 6 phares, plusieurs rotors ( moteur plus puissant ) et Renault sortit la R8 Gordini 1300,, lla meilleure Renault de l'histoire, le meilleur rapport prix/prestations mondial en 1967, 1968, et SIMCA ( sous le fascisme, filiale française du groupe italien FIAT ) sortit la 1100, la meilleure SIMCA ou Chrysler-France ou Talbot de l'histoire, la meilleure berline compacte mondiale de 1967 à 1969. En 1969, Austin sortit la Maxi, la 1re auto au monde à avoir la banquette arrière à dossier inclinable vers l'arrière, la banquette arrière-couchette, et BMW a sorti la 2500, la 1re auto au monde à avoir le déflecteur de balais d'essuie-glace ( pour qu'ils ne décollent pas du pare-brise, même à 190 km/h ), la trousse à outils, la meilleure berline mondiale de prestige, et Ferrari a sorti la Daytona, la 1re auto au monde à avoir la vitrine de phares ( meilleur aérodynamisme ) et Lamborghini a sorti la Miura S, 1re auto civile au monde à atteindre pas moins de 290 km/h de vitesse maxi et Opel a sorti la GT, 1re auto au
monde à a voir les sièges à dossier intégral, aux appuis tête intégrés, et Peugeot a sorti les 504 berline, 1re auto au monde à avoir les appuis tête escamotables ( pour ne pas gêner la visibilité arrière lors des créneaux ), relevables ( pour protéger du coup de lapin ), 504 Coupé, 504 Cabriolet, en 2 l, la meilleure Peugeot de l'histoire, et Nissan sortit la 240Z, le meilleur rapport mondial
prix/prestations de 1969 à 1972 . Pour 1970, ici, je ne parle que des françaises parce que les autos sorties ont été étudiées au plus tard en 1969; En 1970, Citroën sortit la GS, la 1re auto au monde à avoir des vide-poches latéraux de siège, le frein à main central, au centre du tableau de bord, rembourré, escamotable, la meilleure berline compacte mondiale de 1970 à 1971, la SM, la 1re auto au monde à avoir la vitrine de phares à pas moins de 6 phares, des phares directionnels, le réservoir de carburant en plastique ( plus léger ), la lunette arrière-vitrine ( aérodynamisme amélioré de 25% ), le volant réglable sur plusieurs positions, le volant réglable en longueur, l'assistance dégressive de direction ( pour mieux sentir l'auto à haute vitesse ), et Ligier sortit la JS1, 1re auto au monde à avoir l'amortisseur horizontal, et Renault inventa mondialement le toit ouvrant électrique. De 1948 à 1973, le meilleur pilote automobile mondial ne fut ni est-allemand, ni bulgare, ni chinois, ni cubain ni hongrois, ni polonais, ni russe, ni suédois, ni tchèque, ni yougoslave, mais fut, de 195A à 1958, argentin, Juan Manuel Fangio, de 1964 à 1968, écossais, Jim Clark, de 1969 à 1973, toujours, écossais, Jackie Stewart. En 1969 : meilleures autos mondiales : 1er prix : française Citroën 2CV ( pour plus de facultés de franchissement que
les Austin Mini, FIA 500, SIMCA 1000, Volkswagen Coccinelle, son toit décapotable de série, ses banquettes amovibles pour pique-niquer, sa tenue de route ( insensibilité au vent latéral ( allergie des FIAT 500, SIMCA 1000, Volkswagen Coccinelle ), sa stabilité, son adhérence ), coupé citadin : japonais Honda S800 Coupé ( pour son esthétique, son hayon arrière, son rendement ( soixante-dix chevaux/litre ), sa puissance ( 67 ch ), sa rapidité ( 160 km/h de vitesse maxi ), ses accélérations ( km da en 36 s ), cabriolet citadin : japonais Honda S800 Cabriolet ( pour son rendement, sa puissance ( 67 ch ( Renault Caravelle : 55 ch ) ), sa rapidité ( 160 km/h de vitesse maxi ( Caravelle : 145 km/h ) ), ses accélérations ( km da : 36 s ( Caravelle : trente-sept secondes ) ), berline compacte : française SIMCA 1100 ( pour son arrière transformable, sa tenue de route ( des berlines compactes mondiales, la plus stable, la plus adhérente ) ), coupé compact : français Alpine-Renault Berlinette A110 ( pour sa légèreté ( 680 kg ), sa compacité ( 3,80 m de long, 1,48 m de large, 1,13 m de haut ), sa puissance ( 123 ch ), sa rapidité ( 210 km/h de vitesse maxi ), ses accélérations ( km da en 29 s ), son agilité ), berline routière : ouest-allemande BMW 1600 Ti ( pour sa robustesse supérieure à celle de l'Alfa Romeo Giulia, sa musicalité, au même niveau que celle de la Giulia, sa puissance ( 105 ch ), sa rapidité ( vitesse maxi de cent soixante-quinze kilomètres/heure ), ses accélérations ( km da en 33 s ), sa tenue de route ( la plus agile des berlines routières mondiales, ex aequo, avec la Giulia, plus stable que la Giulia ( 4 roues indépendantes contre essieu arrière rigide pour la Giulia ) ), berline grande routière : française Citroën DS21 Injection ( pour sa fiche technologique, son éclairage, son freinage sur le sec, son confort, sa tenue d e route ( la seule berline grande routière mondiale à avoir la garde au sol réglable, à être insensible à la charge, très bonne direction en série, dans les berlines grandes routières mondiales, la plus stable, la plus adhérente ), coupés grands routiers : italien Dino ( pour sa musicalité, son esthétique, sa puissance ( 195 ch ), sa rapidité ( 235 km/h de vitesse maxi ), ses accélérations ( km da en vingt-sept secondes ), sa tenue de route ( stable et agile ), berlines de prestige : ouest-allemande BMW 2500 ( pour son agilité ), coupés de prestige : anglais Jensen Interceptor FF ( pour sa tenue de route ( seul coupé mondial de prestige à 4 roues motrices, coupé mondial de prestige usant le moins ses pneus, le plus motrice, le plus stable, le plus adhérent ), exclusivité mondiale de l'antiblocage des freins ). En 1948, le socialiste Ramadier infligea à la France la vignette, ce qui accéléra la chute de Bugatti ( Type 101 : 20 CV fiscaux ), Delahaye ( 235 : 20 CV fiscaux ), Talbot-Lago ( Grand Sport : 26 CV fiscaux ). Bugatti fit faillite, une 1re fois, en 1956. Delahaye, Talbot-Lago firent faillite en 1955; En 1962, de Gaulle enleva à la France l'Algérie, le Sahara algérien, le pétrole. La Facel Vega, la plus belle voiture française qu'il y a eu jusqu'à aujourd'hui, était motorisée par de gourmands moteurs, pour les 1res, étatsuniens, Chrysler, pour la Facellia, suédois, Volvo. Facel Vega ferma ses portes en 1962. En 1969, l'Allemagne de l'Ouest, l'Allemagne de l'Est, l'Angleterre, la France, l'Italie s'infligèrent leurs premiers parcmètres et la vignette française doubla à partir de 8 CV fiscaux. En 1970, la
France institua la limitation de vitesse ( en 1970, pays à vitesse limitée : Allemagne de l'Est, Albanie, Bulgarie, Chine, Cuba, Etats-Unis, France, Hongrie, Pologne, Roumanie, Russie, Suède, Tchécoslovaquie, Yougoslavie. La meilleure version de la Fiat 128 ne fut pas la yougoslave Zastava, mais fut l'italien FIAT 128 Coupé 1300. En 1970, Alfa Romeo sortit la Montréal, la 1re auto au monde à avoir des
lamelles sur les phares, et BMW sortit la 2002 Ti, la meilleure berline routière mondiale, et Honda sortit la Z, 1re auto au monde
à avoir la lunette arrière-écran de télévision, et Lamborghini sortit l'Urraco, la 1re auto au monde à moteur central à avoir pas moins de 4 places, et Opel sortit la Commodore GS/E, la 1re auto au monde à avoir le spoiler ( meilleur aérodynamisme, auto plus stable ), En 1971, BMW sortit la 2002 Tii, la meilleure berline routière mondiale en 1971, 1972, les 1602-2002 Tii, Touring 1600-2000, les 1res autos au monde, avec la Mercedes 350 SL, à avoir des protections latérales, les BMW Touring, les 1res autos au monde à avoir la banquette arrière fractionnable, et Lancia sortit les 2000, 1res autos au monde à a voir les cadrans carrés, et Mercedes sortit la 350 SL, le meilleur cabriolet mondial de prestige, de 1971 à 1988, la 1re auto au monde à avoir les clignotants toujours propres, striés, l'essuie-glace à pas moins de 3 vitesses, le rétro extérieur caréné, réglable vitre fermée, de l'intérieur, à vitre teintée, un système maintenant les vitres latérales toujours propres, les feux arrière toujours propres, striés, le signal détresse, le feu arrière de brouillard, les poignées de maintien escamotables ( meilleure sécurité passive ), des ceintures de sécurité à enrouleur automatique, les ceintures de sécurité avant à enrouleur automatique, les pare-soleil encastrables, à proposer le r embourrage intérieur des portes, avec les BMW 1602-2002 Tii, Touring 1600-2000 Tii, les 1res autos au monde à avoir les protections latérales. En 1972, Audi sortit la 80, la 1re auto au monde à avoir le train avant à déport négatif ( auto plus stable au freinage ), et Mercedes sortit la nouvelle génération de. Classe
S berline, la meilleure berline mondiale de prestige de 1972 à 1976; En Ligier, Ligier a remplacé la JS1 pour la JS2, auto n'offrant aucune innovation. Depuis 1973, Ligier n'a plus produit que des voiturettes sans permis et aujourd'hui, Ligier ne produit que des voitures
sans permis.. En 1973, CG, Sovam, Sonetto ont fait faillite, constructeurs tués par la limitation de vitesse. Je continue à la case suivante., .

SABARY Olivier - 6 janvier 2021

Je reviens en France, en 1970, car j'ai failli oublier. De 1970 à 1972, l'auto la plus confortable du monde fut la Citroën GS, elle aussi, à suspensions hydropneumatiques ( la SM, aussi ) et Renault inventa mondialement la boîte de vitesses automatique électronique. En 1973, l'Angleterre subissait la limitation de vitesse et les seuls pays mondiaux ou région mondiale à vitesse encore libre étaient l' Allemagne de l'Ouest, l'Île de Man, l'Australie, l'Espagne, l'Italie, le Portugal. En 1973, Alfa Romeo sortit l'Alfasud Ti, la meilleure berline
compacte mondiale, et BMW sortit la 2002 Turbo, la meilleure berline routière mondiale, et Ferrari sorti la Berlinetta Boxer, le meilleur coupé monial de prestige de 1973 à 1976, avec la Lamborghini Countach, la 1re auto civile, au monde, à atteindre la vitesse maxi de pas moins, chacune, de 300 km/h, à descendre, chacune, à pas plus de 24 s au km da, et Lamborghini sortit la Countach, avec la Ferrari Berlinetta Boxer, 1re auto civile au monde à atteindre pas moins de, chacune, 300 km/h de vitesse maxi, à descendre à, chacune, pas plus de 24 s au km da, et Lancia sortait la Beta Coupé, 1re auto au monde à avoir l'indication du niveau d 'huile au tableau de bord, la Stratos, meilleur coupé compact mondial de 1973 à 1978, et Mercedes sortit la 240D, 1re diesel au monde à atteindre pas moins de 65 ch. En 1973 : meilleures autos mondiales : de 1er prix : Citroën 2CV, berlines citadines : espagnole SEAT 127 parce que vendue au choix du client en 2 portes ( Peugeot 104 berline : qu'en 4 portes ), 4 portes ( chacune, Renault 5, 5L,
5TL : 3 portes, FIAT 127 : 2 portes ), pour ses sièges français, très confortables, meilleurs que ceux des R5, R5 L, R5 TL, Peugeot 104, au confort moyen, de la FIAT 127, italiens, trop durs ), reculant assez loin ( R5, R5L, R5 TL : ne reculant pas assez ), ex-aequo, avec la FIAT 127, berline citadine mondiale la plus nerveuse ( km da : 38 s( FIAT 127 : 38 s, Peugeot 104 : 38,5 s, R5 TL : 39 s ) ), tenant le mieux la route ( au même niveau que la Fiat 127, plus agile que la Peugeot 104, avec ses suspensions fermes, encore plus, plus agile que les R5, R5L, R5TL, à leurs suspensions souples, ayant moins de roulis que les R5, R5L, R5TL ), berlines c compactes : italienne Alfa Romeo Alfasud Ti ( pour sa musicalité, sa légèreté ( 820 kg ), son esthétique, son accessibilité mécanique, sa visibilité, son volant réglable, son habitabilité, sa rapidité ( 160 km/h de vitesse maxi ), ses accélérations ( km da : 35 s ), sa sobriété ( consommation moyenne aux 100 km : 6,3 l ( Renault 6 TL : 6,9 l, Citroën GS 1220 : sept litres vingt-cinq, chacune, Peugeot 204,
SIMCA 1100 Spécial : 8,5 l ) ), sa tenue de route ( berline compacte traction avant mondiale la plus agile, aussi stable, adhérente que les Citroën GS, FIAT 128, Renault 6 TL, SIMCA 1100, plus stable que les Opel Kadett, Peugeot 204, plus adhérente que les Ford Escort, Opel Kadett, Peugeot 204, moins de roulis que la R6 TL ), coupés compacts : italien Lancia Stratos ( pour son moteur central, sa puissance, sa rapidité ( 240 km/h d e vitesse maxi ), ses accélérations, sa tenue de route ( plus stable, que la Renault-Alpine Berlinette A110 ) ), berlines routières : ouest-allemande BMW 2002 Turbo ( pour sa robustesse, s a musicalité, sa puissance ( cent soixante-dix chevaux ( Citroën GS Birotor : 105 ch, SIMCA 1501 Spéial : 81 ch, Peugeot 304 S : 74,5 c h, Renault 12 TS : 60 ch ) à), sa rapidité ( vitesse maxi de 211 km/h ( GS Birotor : 175 km/h, 1501 S : 160 km/h, 304 S : 155 km/h, R12TS : 150 km/h ) ), ses accélérations ( km d a : 29 s( GS Birotor : 34 s, 1501 S : 36 s, 304 S : 36,5 s, R12 TS : trente-sept secondes ) ), son agilité
( 50% du poids sur l'essieu avant ( chacune, GS, 304 S, R12 : pas moins de 60% ), plus stable ( 4 roues indépendantes ) que la 1501 S ( essieu arrière rigide ) ), berlines grandes routières : suprématie mondiale se disputant entre la Citroën DS23 Injection et l'Alfa Romeo Alfetta 1800 pour, pour l'Alfa Romeo, sa musicalité, sa légèreté ( 1 020 kg ), sa compacité ( 4,30 m de long ), sa finition, sa meilleure protection en cas d'accident que la DS ( suspensions reposant sur le châssis contre sur la carrosserie à la DS, contre-portes, entièrement rembourrés contre haut des contre-portes que nu dans la DS, hors Prestige, Pallas, les poignées intérieures latérales encastrées alors que protubérantes dans la DS, les appuis tête avant alors qu'appui tête inconnu dans la DS ),, son coffre ( 500 dm3 ( DS : 440 dm3, 504 : 400 dm3, R16, banquette en place : 360 dm3 ) )à, son rendement, sa rapidité ( 188 km/h de vitesse maxi ( DS23 injection : 185 km/h, 504 Ti : 173 km/h, R16 TS : 165 km/h ) ), ses accélérations ( km da en 31,5 s, DS23 Injection : 32 s, 504 Ti : 33,7 s, R16 TS : 35 s ) ), son insensibilité aux dos d'âne ( allergies de la DS ), son rappel bien dosé de direction ( trop énergique à la DS ), sa direction douce ( 500 kg sur le train avant, dure dans la R16 TS ( sept cent douze kilos pour la R16 TS ) ), sa direction précise ( 3,5 tours de volant pour aller d 'une butée à l'autre ( DS : 3,5 tours, aussi, chacune, 504, R16 : 4,25 tours ), son agilité ( poids sur l'avant : 500 kg ( 504 : 600 kg, R16 : sept cent douze kilos, DS : sept cent soixante-huit kilos ), 4,30 m ( 504 : 4,49 m, DS : 4,80 m, ), 1,56 m de large ( R16 : 1,60 m, 504 : 1,73 m, DS : 1,80 m ), 10,3 m de diamètre de braquage ( DS : 12,80 m ) ),, coupés grands routiers : Dino ( pour sa musicalité, son esthétique, sa puissance ( 195 ch ( SM Injection : 178 ch, 504 Coupé 2 L : 104 ch ) ), sa rapidité ( 235 km/h de vitesse maxi ( SM Injection : 228 km/h, 504 Coupé 2l : 178 km/h ) ), ses accélérations ( km d a : vingt-sept secondes ( SM Injection : 29 s, 504 Coupé 2 L : 33,7 s ) à), son agilité ( le coupé grand routier ( 1 184 kg ( 504 Coupé : 1 200 kg, SM : 1 450 kg ), 4,22 m de long ( 504 Coupé : 4,49 m, SM : 4,89 m ), 592 kg sur le train avant ( 504 Coupé : 600 kg, SM : 870 kg ) ), berlines de prestige : ouest-allemande Mercedes 450 SEL, coupés de prestige : italien Ferrari Berlinetta Boxer, cabriolets de prestige : Mercedes 450 SL. Je continue à la case suivante

Olivier SABARY - 6 janvier 2021

Je précise que l'italien Dino ( sous-marque de Ferrari ), le roi d es coupés grands routiers,, est l'auto de Danny Wilde dans Amicalement vôtre; Je continue à la case suivante

SABARY Olivier - 6 janvier 2021

En 1974, l'Allemagne de l'Ouest, l'Italie s'infligèrent la limitation de vitesse. Seules, l'Australie, l'Île de Man avaient, encore, la vitesse libre. L'Italie changea son ancien permis de conduire, en 1974, par un nouveau permis en 2 versions, avec la version la plus chère obligatoire pour pouvoir conduire une auto dépassant 180 km/h de vitesse maxi, ce qui ne faisait pas l'affaire des constructeurs italiens sportifs, d'Alfa Romeo, de De Tomaso, Dino, Ferrari, d'Iso Rivolta, de Lamborghini, Lancia, Maserati. L'Alfasud n'a jamais été vendue en cabriolet ( la Volkswagen Golf I a été vendue en cabriolet ). l4alfasud en 1974 n'était toujours pas vendue en coupé, était devenue, en
1974, désormais, Break Gardiniera, vendue qu'en 3 portes alors qu'un break doit obligatoirement avoir 5 portes ( Citroën GS Break, Opel Kadett Caravan, Peugeot 204 Break, SIMCA 1100 Break, : chacune de ces autos, 5 portes ), Alfasud, toujours,, Alfasud Ti, toujours. En 1974, l'Alfetta fut vendue, toujours, en 1800, désormais, en 1600, coupé GT, avec la tenue de route dégradée par rapport à celle de la berline, l'empattement réduit de 2,51 m pour la berline à 2,30 m pour le coupé GT, au bénéfice du confort, au détriment de la tenue de route, les suspensions assouplies de 20%, les ressorts arrière qu'à flexibilité fixe, les barres stabilisatrices, au bénéfice du confort, au détriment de la tenue de route, réduites de 22 mm pour la berline à 18 mm pour le coupé GT, avec une innovation discutable, le compteur de vitesse placé au centre du tableau de bord, obligeant le conducteur à quitter la route des yeux pour le regarder, avec le moteur dégonflé, descendu de 122 ch pour la berline à 118 ch pour le coupé GT, ( alors que le Lancia Beta Coupé 1800 passait de 110 ch pour la berline à 120 ch pour le coupé ) la vitesse maxi réduite de 188 km/h pour la berline à 180 km/h pour le coupé GT pour pouvoir être conduit avec tous les permis ( alors que le Lancia Beta Coupé 1800 passait de 180 km/h pour la berline à 190 km/h pour le coupé ), le km da passé de 31,5 s pour la berline à 32 s pour le coupé ( alors que le Lancia Beta Coupé 1800 passait du km da en 32 s pour la berline à 31 s pour le coupé et alors que l'Alfetta berline tenait mieux la route que la Lancia Beta berline, le Lancia Beta Coupé tenait mieux la route que l'Alfa Romeo Alfetta Coupé GT ) et l'Alfetta 1600 se distinguait extérieurement et intérieurement de l'Alfetta 1800 par la suppression des butoirs de pare-chocs, le nombre de phares réduit de 4 pour la 1800 à 2 pour la 1600, l' éclairage devenu trop faible pour la 1600, la serrure enlevée à la boîte à gants pour la 1600. En 1975, l'Alfasud n'était toujours pas vendu en coupé alors que Volkswagen sortait la version coupé de la Golf, le très joli Scirocco. En 1975, la gamme Alfasud devenait Alfasud Gardiniera, Alfasud, Alfasud L, Alfasud Ti. L'Alfasud L et étendait la moquette sur le plancher de l' habitacle, l'allume-cigares, les freins assistés à toutes les versions mais la L se distinguait de la Normale que par des équipements extérieurs, intérieurs, que par les butoirs de pare-chocs, comme la Ti, mais, toujours, que 2 phares contre 4 phares pour la Ti, pas de spoiler contre le spoiler avant pour la Ti, vendue qu'en 4 portes contre que 2 portes pour la Ti, avec l'inutile entourage chromé de la jupe arrière pour la L, mais toujours pas de becquet contre le becquet arrière pour la Ti, par la boîte à gants avec couvercle dans la L, mais toujours carburateur monocorps contre double-corps pour la Ti, 63 ch contre 68 ch pour la Ti, 155 km/h contre 160 km/h pour la Ti, le km da en 37 s contre 35 s pour la Ti, 4 vitesses contre 5 vitesses pour la TI; En 1976, disparaissaient de la gamme Alfa Romeo les Spider 1300, Spider 1600, Coupé Zagato, Coupé GT 1300 Junior, GT 1600 Junior, GTV 2000, Montréal ( 8 cylindres, 200 ch, 235 km/h, km da en 27 s, injection ) et la gamme Alfa Romeo n'avait plus que des 4 cylindres ( la gamme BMW avait des six cylindres ), n'était alimentée en essence que par carburateur(s) ( la gamme BMW avait des modèles alimentés par injection ), s'arrêtait à 128 ch ( à 190 ch pour la gamme BMW ), à 188 km/h ( à 205 km/h pour la gamme BMW ). Toujours en 1975, la gamme Alfasud devint Alfasud, Alfasud L, Alfasud, désormais, Super, Alfasud Ti, avec le carburateur double-corps, les 68 ch, 160 km/h, le km da en 35
s, les 5 vitesses étendus à la Super. En 1976, l'Alfasud avait dégradé sa tenue de route, était dépassée en tenue de route par la Volkswagen Golf, au bénéfice du confort, au détriment de la tenue de route, avait augmenté le poids à 860 kg pour la TI ( Golf GTi : 810 kg ),, avait, pour toutes les versions, assoupli ses suspensions réduit le diamètre de la barre stabilisatrice avant de 20 mm à 16 mm, avait enlevé la barre stabilisatrice arrière ( Golf GTi : 2 barres stabilisatrices en série ), avait porté le moteur jusqu'à 1500 cm3 ( Golf GTi : 1600 cm3 ), 95 ch ( Golf GTi : 110 ch ), la vitesse maxi jusqu'à 175 km/h ( Golf GTi : 180 km/h ), avait descendu le km da jusqu'à 32 s ( Golf GTi : 31 s ). La Giuila était désormais proposée en diesel. Toujours en 1976, l'Alfetta perdait en tenue de route, était dépassée en tenue de route, désormais, par les Audi 80, 100, BMW Série 3, Série 5, par le poids augmenté de 1 020 kg à 1 040 kg ( BMW 3.16i : 1 020 kg, Audi 80 CD : 960 kg ), les suspensions assouplies de vingt pour cent, les barres stabilisatrices au diamètre réduit de 22 mm à 18 mm, les ressorts arrière à flexibilité fixe. toujours en 1976, avait réduit le nombre de phares à 2 phares pour toutes les, chacune, versions ( BMW 3.20, 3.20i, Série 5 : chacune, 4 phares ), Toujours en 1976, l'Alfa Romeo Spider 2000 voyait le moteur dégonflé, descendu de 130 ch à 128 ch, la vitesse maxi réduite de 195 km/h à 193 km/h. En 1977, Alfa Romeo sortait la version coupé de l'Alfasud, l''Alfasud Sprint Veloce, dépassé en tenue de route par le Volkswagen Scirocco, avec le poids passé à 890 kg ( Scirocco GLi : 850 kg ), la longueur allongée de 3,89 m pour la berline à 4,02 m pour la Sprint Veloce, et toujours, que 95 ch ( Scirocco GLi : 110 ch ), 175 km/h de vitesse maxi ( Scirocco GLi : 190 km/h ) et Alfa Romeo remplaçait la Giulia par la Giulietta II à la tenue de route dégradée, devenue trop sous-vireuse, trop pataude, par le poids porté à mille soixante-dix kilos ( BMW 3.15 : 1 010 kg ), les suspensions assouplies. En 1978, Alfa Romeo sortait l'Alfa 6, horrible, de 1 430 kg ( BMW 5.25i : 1 290 kg ), de quatre mètres soixante-seize ( BMW Série 5 : 4,62 m ), de 1,42 m de haut ( BMW Série 5 : 1,41 m ), alimentée par 6 carburateurs ( BMW 5.25i : injection ), à l'accélérateur trop dur ( pas moins de 6 lourds carburateurs ), de 195 km/h de vitesse maxi ( BMW 5.25i : cent quatre-vingt-dix-sept kilomètres/heure ). Citroën avait fait son image sur l'innovation, les records, la haute technologie, le freinage, le confort, la tenue de route, En 1974, Citroën a remplacé la DS par la CX. Elle n'eut qu'une seule innovation mondiale ( le double châssis ), aucun record, était moins sophistiquée techniquement que les BMW Série 5, Mercedes W123, était, toujours allergique aux dos d'âne, certes plus agile que la DS, mais, toujours, moins agile ( sept cent soixante-huit kilos sur le train avant, direction non assistée, trop dure, 4,5 tours de volant pour aller d'une butée à l'autre, traIn avant qu'à articulations uniques, 1 280 kg, 4,65 m de long ) que les Alfetta ( 1 020 kg, 500 kg sur le train avant, direction douce, 3,5 tours de volant, 4,30 m ), BMW Série 5 ( 1 160 kg, 580 kg sur le train avant, 4,62 m ), Mercedes W123 ( 670 kg sur le train avant ), moins stable, moins adhérente que la DS, se différenciait de
la DS par la longueur réduite de 4,80 m à 4,65m, l'empattement réduit de 3,12 m pour la DS à 2,84 m pour la CX, la voie avant réduite de 1,516 m pour la DS à 1,47 m pour la CX ( voie arrière pour la BMW Série 5 : 1,47 m ), les butoirs avant abolis de pare-chocs, les clignotants avant devenus trop exposés aux chocs, dans le pare-chocs, l'éclairage trop faible, le nombre de phares réduit à deux phares, les phares devenus fixes en hauteur de faisceau de site, en direction, au carénage disparu, à la plaque devenue trop épaisse, l'essuie-glace avant devenu inefficace, monobalai, les poignées extérieures latérales devenues protubérantes, les clignotants arrière dans les feux arrière, en-dessous du niveau de la lunette arrière, le retour de l'alimentation que par carburateur ( injection dans les BMW 5.25i, 5.28i, Mercedes W123 280 E, Peugeot 504 Ti ), le nombre de, vitesses descendu de 5 pour la DS à 4 pour la CX, l'embrayage ayant perdu l'assistance, les freins qu'accolés qu'aux roues, le diamètre des freins avant descendu de 30 cm pour la DS
à 26 cm pour la CX, l'assistance abolie de direction, la direction devenue trop dure ( non assistée, sept cent soixante-huit kilos sur le
train avant ), le nombre de tours de volant passé de 3,5 pour la DS à 4,5 pour la CX, la plus grande agilité que la DS, l'es abaissements de la stabilité, l'adhérence par rapport à la DS; Toujours en 1974, la SM disparaissait, tuée par la limitation de vitesse, sa gourmandise. En 1977, Citroën a sorti la version Prestige de la CX, avec la hauteur augmentée d'un centimètre, l'empattement allongé à 3,09 m ( DS : 3,12 m ), la direction, de nouveau, assistée, le poids porté à 1 450 kg, la longueur à 4,92 m;. En 1977, Citroën sortait la version GTi de la CX, avec le retour de l'injection, des 5 vitesses, la direction assistée étendue à la GTi, la puissance réelle de 128 ch ( DS23 Injection : 130 ch, Audi 100 CD : 136 ch, Mercedes 250 : 140 ch, BMW 5.25i : 150 ch ), la vitesse maxi de 192 km/h ( BMW 5.25i : cent quatre-vingt-dix-sept kilomètres/heure ), les freins devenus trop peu endurants, le poids porté à 1 370 kg ( BMW 5.25 : 1 290 kg, Audi 100 CD : 1 210 kg ). Peugeot a fait sa réputation sur la robustesse. En 1972, Peugeot a sorti la 104, au clignotants avant trop exposés aux chocs, dans le pare-chocs ( SEAT 127 : clignotants avant bien placés, au-dessus du pare-chocs
), aux pare-chocs fragiles, trop minces ( R5, R5L, R5TL : pare-chocs boucliers ). En 1979, Peugeot remplaçait la 504 par la 505 aux clignotants avant trop exposés aux chocs, dans le pare-chocs ( sur les Audi 100, Ford Granada, Mercedes W123, Opel Rekord, clignotants avant bien placés, au-dessus du pare-chocs ). VGE,, dans sa campagne pour la limitation de vitesse, fit une campagne publicitaire pour la marque étrangère Volvo. En 1975, sous la pression de tous les constructeurs automobiles allemands de l'Ouest, l'Allemagne de l'Ouest revint à la liberté de vitesse sur les autoroutes. En 1974, l'Audi 100 avait sa tenue de route dégradée de 20%, par les roues arrière indépendantes remplacées par un essieu arrière rigide e t la 2002 Turbo disparut de la gamme BMW et les 1602-2002 devinrent, désormais, 1502, toujours, 1602, désormais, 1802, toujours, 2002, toujours, 2002 Tii et les BMW 5.25, 5.28 voyaient leur moteur dégonflé, descendu de 150 ch, pour la 5.25, 170 ch pour la 5.28, de 192 km/h pour la 5.25, 209 km/h pour la 5.28 à 145 ch pour la 5.25, 204 km/h pour la 5.28. En 1975,, BMW a remplacé les 1602-2002 par la Série 3 et fut la 1re auto au monde à avoir la boîte à gants à 2 compartiments, la lampe baladeuse amovible, la console centrale inclinée vers le conducteur et les BMW 5.18, 5.20, 5.20i, 5.25, 5.28 devinrent 5.18, 5.20i, 5.25i, 5.28i, avec l'injection étendue aux 5.25i, 5.28i ( que carburateur(s) dans les Alfa Romeo Alfetta, Citroën CX ), la puissance réelle portée à 150 ch pour la 5.25i, 170 ch pour la 5.28i, la vitesse maxi à cent quatre-vingt-dix- sept kilomètres/heure pour la 5.25i, 209 km/h pour la 5.28i et Mercedes sortit la version 6.9 de la 450 SEL, désormais, la meilleure berline mondiale de prestige, la 1re berline au monde à monter à pas moins de 225 km/h de vitesse maxi, aux suspensions hydropneumatiques, comme les Mercedes 600, 600 Pullman, 600 Landaulet, depuis 1966, les Rolls-Royce, comme les Citroën DS, ID,
D, SM, GS, CX et la Mercedes 450 SEL 6.9 a été l'auto la plus confortable du monde de 1975 à 1978. Toujours en 1975, Porsche a sorti la 924, la 1re auto au monde à la disposition propulsion, moteur avant, embrayage et boîte de vitesses à l'arrière avec la transmission reliée au moteur par un tube translaxe ( avantages sur le système à 3 joints d'Alfa Romeo, de Lancia : plus grande robustesse, boîte de vitesses plus douce, plus rapide, plus précise ) et la 911 devint la 1re auto au monde à ignorer la rouille, à être
galvanisée, les freins perforés ( auto plus légère, freins plus endurants ) et depuis 1975, la Porsche 911 a les meilleurs freins du monde. J'allais oublier, en 1967, Porsche avait sorti la version S de la 911, la 1re auto au monde à avoir les roues en aluminium forgé,
les freins ventilés ( auto plus légère, freins plus endurants ). En 1977, Audi sortit la version Avant de l'Audi 100, 1re auto au monde à avoir la trappe à skis, le sac à skis et Mercedes sortit la version Break ou T de la W123, la 1re auto au monde à avoir le filet de séparation, à proposer des containers profilés et Porsche sortit la 928, le plus beau coupé mondial de 1977 à 1994, la 1re auto au monde à avoir des feux de bas de portes, l'ensemble volant-cadrans réglable, l'essieu arrière autodirectionnel ( meilleure tenue de route, auto plus agile ), fut le meilleur coupé mondial de prestige de 1977 à 1985, puis, de 1987 à 1994.. En 1979, BMW sortit la nouvelle génération de la Série 7, la 1re auto au monde à avoir le thermomètre de température extérieure et Mercedes la W126 et la Mercedes W126 a été la 1re auto au monde à avoir des ceintures de sécurité avec rétracteur automatique ( efficacité immédiate ), les ceintures de sécurité avec rétracteur automatique, les boîtes à gants de plage arrière, le pédalier de sécurité, le pédalier recourbé ( aucun risque de se blesser aux jambes, aux pieds, pour le conducteur ), pas moins de 3 pare-soleil avant, le pare-soleil central, et fut l'auto la plus
confortable du monde de 1979 à 1990, avait les suspensions hydropneumatiques. En 1980, Audi sortit le Coupé Quattro, auto ayant la
meilleure tenue de route du monde de 1980 à 1983, la 1re auto au monde à réunir les 4 roues motrices et la suralimentation. En 1981, BMW a sorti la Série 5 E28, la 1re auto au monde à avoir l'indication de l'espacement des vidanges, le train avant à double articulation ( meilleure tenue de route, auto plus agile, plus précise ). Je continue à la case en-dessous. .

Olivier SABARY - 6 janvier 2021

En Septembre 1982, sous Helmut Kohl, Audi sort la 100 C3, plus belle berline du monde, 1re auto au monde à avoir les vitres affleurantes ( meilleur aérodynamisme ) et Ford sort la Sierra et la Sierra XR4i devint la 1re auto au monde à avoir les stabilisateurs latéraux ( auto plus stable ), le becquet à plusieurs pans ( plus efficace ). Alfa Romeo sortit en 1982 l'Alfasud Quadrifiglio Verde de 105 ch ( Volkswagen Golf GTi : 112 ch ) et l'Alfa Romeo Sprint devenait Sprint 1500, avec le moteur porté à 105 ch ( Volkswagen Scirocco GT Injection : 112 ch ), la vitesse maxi portée à 180 km/h ( Volkswagen Scirocco GT Injection : 191 km/h ) et Citroën remplaçait la GSA par la BX qui se différenciait de la GSA par l'absence d'innovation, la hauteur portée de 1,34 m pour la GSA à 1,36 m pour la BX ( chacune, Audi 80, Ford Sierra, Honda Accord : 1,36 m ), le moteur réhaussé, aux cylindres en ligne ( à plat dans la Subaru Leone ). En 1983, Alfa Romeo a remplacé l'Alfasud par la 33 à la tenue de route dégradée portée de 3,89 m pour l'Alfasud à quatre mètres pour la 33 ( Opel Kadett : 4 m, Golf II : 3,98 m, Mazda 323 : 3,95 m, Honda Civic : 3,81 m ), les suspensions assouplies par rapport à celles de l'Alfasud, la seule barre stabilisatrice qui restait, abolie dans la 33, avec le freinage remarquable à l'Alfasud devenu trop peu endurant ddans la 33, ls freins arrière devenus à tambours dans la 33, la puissance réelle dans la 33 stagnant en haut de gamme à 105 ch ( Golf GTi : 112 ch, Kadett GT/E : 115 ch ), la vitesse maxi, en haut de gamme, montant à 185 km/h pour la 33 ( Kadett GT/E : cent quatre-vingt-sept kilomètres/heure, Golf GTi : 191 km/h ) et la Spider se trouvait enlaidie par les ajouts du spoiler, du becquet, de l'horrible hard top, voyait le moteur dégonflé, la puissance réelle descendue à 122 ch, la vitesse maxi descendue à 187 km/h. En 1982, tué par la CVGT, talbot mourut. En 1983, Mitterrand infligea à la France la réduction de 20 km/h de la limitation de vitesse en cas de pluie. Les 2 pilotes mondiaux e l'histoire, dans le sport automobile, les plus à l'aise, ex aequo, sous la ,pluie ont été le brésilien Ayrton Senna, l'allemand Michael Schumacher. En 1984, l'Allemagne de l'Ouest proposait, sous Helmut Kohl, sept modèles à, chacun, 4 roues motrices, tous temps, les Audi 80 GTE Quattro, 90 Quattro, Coupé Quattro, 200 Quattro, Mercedes Classe G, Volkswagen Iltis, Passat Variant Syncro contre un seul pour la France, le Renault 18 Break GTL 4x4; Helmut Kohl a débuté en sport automobile, sous Helmut Kohl, en 1990, en F1, sous Helmut Kohl, en 1991.; En 1983, sous Helmut Kohl, Audi sortit la 200 C3, plus belle berline au monde, et BMW 7.45iA devint la 1re auto au monde à avoir la boîte automatique à plusieurs programmes, avec position E ( à vitesse égale, consommation diminuée de 5 l aux 100 km ) et Ford-Allemagne sortit la version diesel de la Fiesta, la 1re diesel au monde àdescendre à pas plus de 3,8 l aux 100 km, sortit l'Orion, la 1re berline tricorps au monde à a voir la banquette arrière escamotable en série et Mercedes sortit la Classe 190, la 1re auto au monde à avoir l'essieu multibras, ayant pas moins de 5 bras à chaque roue ( meilleure tenue de route, auto plus agile, plus précise ), et, de plus, en diesel, à avoir le moteur encapsulé ( moteur toujours, propre, protégé des traitrises du sol, plus silencieux ). En 1984, sous Helmut Kohl, le préparateur ouest-allemand sortait la B3 , la 1re berline au monde à atteindre pas moins de 257 km/h de vitesse maxi et Audi sortait la 90 Quattro, l'auto à la meilleure tenue de route du monde, 4 roues motrices la plus agile du monde, la 200 Quattro et en 1984, 1985, les Audi 200, 200 Quattro furent les plus belles berlines mondiales, et, en 1984, les 1res autos au monde au turbo refroidi ( longévité triplée du turbo ) et BMW sortait la 5.24 TD, la 1re diesel au monde mélodieuse, à descendre à pas plus de soixante-dix dBA à 130 km/h et Ford sortit la version RS Turbo de l' Escort, la 1re auto au monde à réunir la traction avant et l'autobloquant ( traction avant plus motrice ). Sous Helmut Kohl, meilleures autos au monde en 1984 : dans les compactes diesel : ouest-allemande Volkswagen Golf GTD pour sa robustesse, sa finition, sa puissance ( soixante-dix chevaux ( Peugeot 309 diesel : 65 ch, chacune, Citroën Visa diesel, FIAT Ritmo diesel : 60 ch ) ), sa rapidité ( 160 km/h de vitesse maxi ( chacune, 309 diesel : 160 km/h, Visa diesel : 152 km/h, Ritmo diesel : 150 km/h ) ), dans les coupés compacts : Volkswagen Scirocco GT 1800 Injection pour sa puissance ( 112 ch ( Alfa Romeo Alfasud sprint : 105 ch ) ), sa rapidité ( 191 km/h de vitesse maxi ( Alfa Romeo Alfasud Sprint : 180 km/h ) ), sa tenue de route ( plus agile que l'Alfa Romeo Alfasud Sprint ), dans les cabriolets compacts : Volkswagen Golf GLi : pour sa finition, sa puissance ( 112 ch ( FIAT Ritmo Cabriolet 100 S : 105 ch, X1/9 : 85 ch ) ), dans les routières diesel : Mercedes 190 D pour sa robustesse, son silence, sa sécurité passive ( plaque de séparation derrière le moteur, monobalai d'essuie-glace avant, en position repos, encastré ( en position repos, restant protubérant sur la BX, balais en position repos restant protubérants sur les 305, R18 ), triangle de présignalisation ( exclusivité mondiale de Mercedes ), ceintures de sécurité avant à rétracteur automatique ( exclusivité mondiale de Mercedes ), trousse de pharmacie ( exclusivité mondiale de Mercedes ), pédalier de sécurité ( exclusivité mondiale de Mercedes ), recourbé ( exclusivité mondiale de Mercedes ) ), sa richesse technique ( moteur encapsulé ( exclusivité mondiale de Mercedes ), freins à disques à l'avant et à l'arrière( freins arrière qu'à tambours à la Peugeot 305 ), 4 roues indépendantes ( essieu arrière rigide à la R18 ), essieu arrière multibras ( pas d'essieu multibras aux BX, 405, R18 ) en série, ABS proposé ), son agilité ( 565 kg sur le train avant, ( chacune, BX diesel, 305 diesel : 595 kg, R18 diesel : 624 kg ), 4 roues indépendantes ( essieu arrière rigide à la R18, ), essieu arrière multibras ( pas d'essieu multibras aux BX, 405, R18 ) ),,suprématie mondiale des berlines routières se disputant entre les ouest-allemandes Audi 90 Quattro pour son équipement ( en série : phares antibrouillard ( inconnus sur les Citroën BX, Peugeot 305, Renault 18 ), 6 phares ( chacune, BX, 305, R18 : 2 phares ), plaque de séparation derrière le moteur, 2 balais d'essuie-glace avant ( qu'un seul sur la BX ), 6 glaces latérales ( chacune, BX 19 GT, 305 berline, R18 berline : 4 ), plaque lumineuse arrière ( inconnue sur les BX, 405, R18 ), injection ( que carburateur aux BX, 405 ), 4 roues motrices ( chacune, BX, 405, R18 : 2 roues motrices ), freins à disques à l'avant et à l'arrière ( freins arrière qu'à tambours aux 305 ), direction assistée ( inconnue dans les BX, 405, R18 ), 4 roues indépendantes ( qu'essieu arrière De DIon aux Alfa Romeo 75, 90, qu'essieu arrière rigide à la R18 ) ), sa finition, sa tenue de route ( stable au freinage ( la R18 fut instable au freinage ), insensible aux dos d'âne ( allergies de la BX ), direction d'origine précise, de 3,5 tours de volant pour aller d'une butée à l'autre ( direction d'origine : chacune, 405, R18 : 4,25 tours ), usant beaucoup moins ses pneus que les BX, 405, R18, beaucoup plus motrice ( 4,2 mkg de couple à transmettre par roue ( chacune, BX 19 GT, 305 GTX : 8,25 mkg, R18 Turbo : 9 mkg ) ), sa stabilité ( 4 roues motrices ( chacune, BX, 405, R18 : 2 roues motrices ) ), son adhérence ( 4 roues motrices ( chacune, BX, 405, R18 : 2 roues motrices ). J'ai vu, sur une autoroute française, sous une pluie diluvienne, une Audi 90 Quattro rouler nettement plus vite que toutes les autres autos rencontrées ) et la BMW 3.23i pour sa musicalité ( 6 cylindres ( Alfa Romeo 90 V6 : 6 cylindres, chacune, Alfa Romeo 75, BX, 405, R18 : 4 cylindres ) ), sa finition, son agilité ( 1 110 kg ( Alfa Romeo 90 V6 : mille cent soixante-dix kilos ), 555 kg sur le train avant ( chacune, Alfa Romeo 90 V6, 305 GTX : 585 kg,, chacune, BX 19 GT, R18 Turbo : 607 kg ), 4,32 m de long ( Alfa Romeo 75 : 4,33 m, 90 : 4,39 m , 1,64 m de large ( BX : 1,68 m ),, 4 roues indépendantes ( qu'essieu arrière De Dion aux Alfa Romeo 75, 90, qu'essieu arrière rigide à la R18 ) ). La Citroën BX fut moins sophistiquée techniquement que les Audi 90 Quattro, BMW 3.23i, Ford Sierra, Mercedes Classe 190 ( que 4 cylindres ( Audi 90 Quattro : 5 cylindres, chacune, BMW 3.23i, 3.20i, Ford Sierra XR4i : 6 cylindres ), que carburateur ( injection aux Audi 80 GTE, 80 GTE Quattro, 90 toutes versions, BMW 3.20i, 3.23i, Ford Sierra XR4i, Mercedes 190 E, 190 E 2.3-16S ), 2 roues motrices ( chacune, Audi 80 GTES Quattro, 90 Quattro : 4 roues motrices ), pas d'ABS ( ABS à la Mercedes 190 E 2.3-16S ), pas de direction assistée ( direction assistée en série dans les Audi 90 toutes versions ), pas d'essieu multibras ( essieu arrière multibras à la Mercedes Classe 190 ), était inférieure en tenue de route à l' Audi 90 Quattro ( voir plus haut ), suprématie mondiale dans les coupés routiers : l'Audi Coupé Quattro, dans les tout-terrain
grands routiers :: Mercedes Classe G, dans les berlines grandes routières diesel : la BMW 524 TD pour sa musicalité ( 6 cylindres ( chacune, Citroën CX, Peugeot 505 SRD Turbo, Renault 25 Turbo DX : 4 cylindres ) ), son silence ( record mondial pour un diesel de soixante-dix dBA à 130 km/h ), sa sécurité passive ( 2 arceaux de sécurité du pavillon ( inconnus dans les 505, R25 ), bandes caoutchoutées latérales, poignées extérieures latérales encastrées ( que protubérantes sur la CX ), trousse à outils ( exclusivité mondiale BMW ), visière des cadrans inoffensive, entière, aux angles ronds, arrondis ( dangereuse, demie-visière, aux angles droits, aigus, agressifs, dangereux dans la R25 ) ), sa fiche technique ( 6 cylindres ( chacune, CX, 505 SRD Turbo, R25 Turbo DX : 4 cylindres ), train avant à articulation double ( exclusivité mondiale BMW ) ), son agilité ( 1 300 kg ( 505 SRD Turbo : 1 345 kg, CX 25 TRD
Turbo : 1 370 kg ), 650 kg sur le train avant ( 505 SRD Turbo : six cent soixante-douze kilos, R25 Turbo DX : sept cent trente-huit kilos, :CX 25 TRD Turbo : 822 kg ), longue de 4,62 m ( CX : 4,65 m ), large de 1,70 m, ( 505 : 1,72 m, CX : 1,77 m, train avant à double articulation ( exclusivité mondiale BMW ) ), dans les berlines grandes routières : l'Audi 200 Quattro pour son équipement très complet ( en série : phares antibrouillard ( inconnus sur les 505, 604 ), 6 phares ( chacune, CX 25 GTi Turbo, R25 V6 Turbo : 6, 604 : 4, 505 : 2 ), plaque de séparation derrière le moteur, 2 balais d'essuie-glace avant ( qu'un seul sur la CX ), bandes latérales caoutchoutées, 6 glaces latérales ( CX : 6, chacune, 505 en berline, 604, R25 : 4 ), plaque lumineuse arrière ( inconnue dans les CX, 505, 604, R25 ), trappe à skis ( inconnue dans les CX, 505, 604, R25 ), sac à skis ( inconnu dans les CX, 505, 604, R25 ), prises de casque stéréo ( inconnues dans les CX, 505, 604, R25 ), turbo refroidi ( exclusivité mondiale Audi ), échangeur ( ignoré dans la CX 25 GTi Turbo ), 4 roues motrices ( chacune, CX, 505, 604, R25 : 2 roues motrices ), ABS ( qu'en supplément de 10 800 f dans la CX 25 GTi Turbo ), essieu arrière multibras ( pas d'essieu multibras aux CX, 505, 604, R25 ) ), ses accélérations ( km da : 28,2 s ( R25 V6 Turbo : 28,6 s , chacune, CX 25 GTi Turbo, 505 Turbo Injection : 30 s, 604 GTi : 32 s ) ), sa tenue de route ( insensible aux dos d'âne ( allergies de la CX ), rappel bien dosé de direction ( trop énergique dans la CX ), au monde, berline grande routière usant le moins ses pneus, la plus motrice ( 6,2 mkg de couple à transmettre au sol par roue ( 604 GTi : 11,2 mkg, 505 Turbo Injection : 13,25 mkg, R25 V6 Turbo : 14,3 mkg, Citroën CX 25 GTi Turbo : 15 mkg, 1 410 kg/182 ch/km da en 28,2 s ( Renault 25 V6 Turbo : 1 355 kg/182 ch/km da : 28,6 s, la plus stable ( la seule au monde à 4 roues motrices ), la plus adhérente ( la seule au monde à 4 roues motrices ) ), dans les coupés grands routiers : Porsche 911 Turbo, dans les berlines de prestige : BMW 7.45iA, dans les coupés de prestige : Porsche 928 S, dans les cabriolets de prestige : Mercedes 500 SL. En 1984, la Citroën CX était moins sophistiquée techniquement que les Audi 100/200, BMW Série 5, Mercedes W123, Peugeot 505, Renault 25 ( que 4 cylindres chacune, Audi 100, 200, 200 Quattro, Mercedes 300D : 5 cylindres, chacune, BMW 5.24 TD, 5.20i, 5.25i, 5.28i, 5.35i, Mercedes 280, 280 E, Peugeot 505 V6, Ré( v-? V6 Turbo : 6 cylindres ), pas d'échangeur ( échangeur aux Audi 200 Quattro, Peugeot 505 Turbo Injection, R25 V6 Turbo ), pas de turbo refroidi ( turbo refroidi à l'Audi 200 Quattro ), 2 roues motrices ( Audi 200 Quattro : 4 roues motrices ), ABS qu'en supplément de 10 800 f à la CX 25 GTi Turbo ( en série dans les Audi 200 Quattro, R25 V6 Turbo ), train avant qu'à articulation unique ( double dans la BMW Série 5 ), pas d'essieu multibras ( essieu multibras à l'Audi 200 Quattro ), souffrait d'un freinage trop peu endurant, avait une tenue de route inférieure à celle des Audi 100, 200, 200 Quattro, BMW Série 5, Peugeot 505, R25. Je continue à la case suivante

Olivier SABARY - 7 janvier 2021

En 1985, sous Helmut Kohl, Audi sortit le Coupé Quattro Sport, 1re auto civile au monde à atteindre pas moins de 142 ch/l, et BMW sortit la Série 3 E30 Cabriolet, le cabriolet à la capote la plus maniable du monde, le plus beau cabriolet mondial en 1985, 1986, la 3.25iX, l'auto ayant la meilleure tenue de route mondiale de 1985 à 1988, la 4 roues motrices la plus agile du monde de 1985 à 1988, la 1re auto au monde à avoir l'ABS à pas moins de 5 capteurs, l'ABS utilisable en 4 roues motrices, la 1re 4 roues motrices typée propulsion ( auto plus agile, répartition initiale du couple : 37%/63% ), la M5, la 1re berline de série au monde à atteindre la vitesse maxi de pas moins de 255 km/h et Ford-Allemagne sortit la Scorpio, la 1re auto au monde à moins de 100 000 f offrant l'ABS en série et Mercedes remplaça sa grande routière W123 par la W124, la 1re auto au monde à avoir une barre de renfort au châssis ( plus grande absorption de la violence des chocs ), la barre de renfort entre le compartiment avant et le tableau de bord ( plus grande absorption de la violence des chocs ), la commande au tableau de bord des appuis tête arrière, les appuis tête arrière électriques, rabattables du tableau de bord, du conducteur, relevables du tableau de bord, du conducteur. La Citroën CX 25 GTi Turbo devint CX 25
GTi Turbo 2 avec l'ABS, enfin, en série, l'échangeur, mais, toujours, 168 ch ( Peugeot 505 Turbo Injection : 180 ch, chacune, Audi
200 Quattro, R25 V6 Turbo : 182 ch, Mercedes 300 E : 190 ch, BMW 5.35i : 218 ch, M5 : 286 ch ), 220 km/h de vitesse maxi ( R25 V6 Turbo : 225 km/h, chacune, Audi 200 Quattro, Mercedes 300 E : 230 km/h, BMW 5.35i : 235 km/h, M5 : 255 km/h ). Le nombre de morts sur les routes et autoroutes allemandes a diminué de 15 000 en 1980 à 6 1114 en 1994 sous Helmut Kohl. En 1986, Helmut a réduit l'alcool autorisé au volant, dès 1986, à pas plus de 0,60 g/l ( chacun, Angleterre, Belgique, Pays-Bas, Suède : aussi, 0,60 g/l, France : zéro gramme soixante-dix par litre, chacune, Espagne, Italie : 1,10 g/l ), rendu obligatoire le port de la ceinture de sécurité à l'arrière ( alors que la France l'adoptera qu'à partir de 1990 ). Toujours en 1986, sous Helmut Kohl, Audi sortit la 80 B3, la plus belle berline du monde, la 1re auto au monde à proposer le Procon-Ten ( meilleure sécurité passive ) et la 80 B3 TD devint la 1re diesel au monde à atteindre pas moins de 50 ch/l, à consommer aussi peu sur autoroute et la 80 B3 Quattro devint la 1re auto civile au monde à avoir le Torsen ( meilleure tenue de route, auto plus agile ) et BMW sortit la génération E32 de sa berline de prestige, Série 7, la meilleure berline mondiale de prestige en 1986, 1987, la 1re auto au monde à avoir des capteurs de chocs, le signal détresse automatique en cas d'accident, la partie carrosserie repos des balais d'essuie-glace avant réchauffée ( électriquement, pour que les balais ne soient plus bloqués par le gel ),, la vitesse intermittente de l'essuie-glace asservie automatiquement à la vitesse, la pression d'appui des balais d'essuie-glace asservie automatiquement à la vitesse, l'éclairage automatique de l'habitacle en cas d'accident, le rétro extérieur conducteur s'abaissant automatiquement lorsqu'on enclenche la marche arrière, relevable automatiquement lorsqu'on enclenche la marche avant, le déverrouillage centralisé automatique en cas d'accident, des ceintures de sécurité à réglage automatique en hauteur, les ceintures de sécurité avant à réglage automatique en hauteur, les ceintures de sécurité arrière à sangle placée côté contre-porte, les appuis tête arrière à rabattage automatique, relevage automatique, le verrouillage automatique de la boîte à gants et Mercedes coiffa sa gamme de berline de prestige Classe S W126 par la 560 SEL et les Mercedes 560 SEL, Porsche 944 Turbo furent les 1res autos au monde à avoir, chacune, plusieurs airbags en série, l'airbag frontal passager en série et la Porsche 944 turbo, en plus, devint la 1re auto au monde à avoir la même puissance réelle, les mêmes performances avec ou sans catalyseur et Porsche sortit la 959, le meilleur coupé mondial de prestige, la 1re auto au monde à avoir la garde au sol à réglage automatique, l'indication de la pression des pneus au tableau de bord, la 1re auto civile au monde à atteindre pas moins de 158 ch/l, 450 ch, 315 km/h de vitesse maxi, à descendre à pas plus de 21 s au km da. En 1987, sous Helmut Kohl, Audi sortit la 90 B3, la plus belle berline mondiale en 1987, 1988 et l'Audi 100 TA devint la 1re auto au monde à avoir la traction avant et l'antipatinage ( traction avant plus motrice ) et BMW sortit la Z1, le plus beau cabriolet mondial en 1987, 1988, la 1re auto civile mondiale à avoir le châssis à effet de sol ( meilleure tenue de route ), les portières électriques, relevables, escamotables, les versions Touring, .3.24 TD de la Série 3, 1re auto au monde à avoir la pompe diesel électronique ( moteur plus souple ), les 7.50iA, 7.50iAL, les 1res autos au monde à proposer les tablettes éclairées, à avoir le régulateur de couple ( auto plus motrice ), et Mercedes sortit les versions break ou T de la W124, le plus beau break mondial de 1987 à 1991, la 1re auto au monde à avoir pas moins de 5 appuis tête, l'appui tête central arrière, les versions 300 T D Turbo, 300 D Turbo de la W124, 1res diesel au monde à atteindre pas moins de, chacune, cent quarante-sept chevaux, Mercedes W124 300 D Turbo, 1re diesel au monde à atteindre pas moins de 208 km/h de vitesse maxi, à descendre à pas plus de 32 s au km da, les versions 260 TE 4-Matic, 260 E 4-Matic, 300 T D 4-Matic, 300 D 4-Matic, 300 D Turbo T 4-Matic, 300 D Turbo 4-Matic, 300 TE 4-Matic, 300 E 4-Matic, 1res autos au monde à réunir les 4 roues motrices et l'autobloquant ( EDS, autos, chacune, plus motrices ) et les 300 T D 4-Matic, 300 D 4-Matic, 300 D Turbo T 4-Matic, 300 D Turbo 4-Matic devinrent les 1res diesel au monde à avoir, chacune, 4 roues motrices, les diesel offrant la meilleure tenue de route du monde des autos diesel et la Mercedes 300 D Turbo 4-Matic fut de 1987 à 1991 la meilleure berline grande routière diesel mondiale, et Opel sortit la version TD de la Corsa, la meilleure citadine diesel mondiale de 1987 à 1989 et l'Opel Corsa 1.5 TD fut la 1re diesel suralimentée au monde à descendre à pas plus de 67 000 f en France, pas plus de 4 CV fiscaux en France, pas plus de 820 kg, pas plus de 3,62 m de long, pas plus de 5,1 l de consommation mixte aux 100 km, et Opel sortit, aussi, la Senator II, 1re auto au monde à a voir l'amortissement actif, le réglage automatique des amortisseurs. En 1988, sous Helmut Kohl, Audi sortit la 1re voiture de prestige de son histoire, la berline prestigieuse V8 et l'Audi V8 et la BMW Série 7 E32 se disputaient la suprématie mondiale des berlines de prestige de 1988 à 1993 et l'Audi V8 fut la 1re auto au monde à avoir le chargeur de CD, le Procon-Ten en série, le recyclage de l'air, la radio avec lecteur de CD, montée automatique du son, des étriers de freins in-board ( à dimensions égales de roues, permettent d'avoir des freins plus gros, et plus ils sont gros, plus ils ont efficaces, ils sont endurants ), le freins avant à étriers in-board. En 1989, sous Helmut Kohl, l'opposition socialiste demanda le retour de la limitation de vitesse sur les autoroutes. Helmut Kohl fit faire des études par le TÜv et fort des résultats du TÜv qui montraient que limiter la vitesse n'apportait aucun progrès en matière d'antipollution, soutenu par tous les constructeurs automobiles ouest-allemands, a maintenu, sauvé, sauvegardé la liberté de vitesse sur les autoroutes, a imposé le sans plomb à l'Europe, et seuls les motoristes d'Audi, de BMW, Mercedes, Porsche maîtrisaient le sans plomb, le catalyseur. Sous Helmut Kohl, toujours en 1989, Audi sortait la version TDi de la 100, la 1re auto au monde à faire, comme l'a fait l'Auto-Journal, Paris-Barcelone, pas moins de 1 787 km avec un plein et les Audi 200 Avant Quattro, 200 Quattro devinrent 200 Avant Quattro 20V, 200 Quattro 20V, avec, chacune, 4 soupapes/cylindre ( R25 V6 Turbo : 2 soupapes/cylindre ), la puissance portée de, chacune, 200 ch à, chacune, 220 ch ( Lancia Thema 8.32 : 215 ch, R25 V6 Turbo : 205 ch, chacune, Citroën Xm V6-24, Peugeot 605 SV24 : 200 ch, Alfa Romeo 164 V6 : 192 ch ), la vitesse maxi portée, de 231 km/h pour la 200 Quattro à 240 km/h pour la 200 Quattro 20V ( Thema 8.32 : 240 km/h, Xm V6-24 : 239 km/h, 605 SV24 : 234 km/h, chacune, Alfa Romeo 164 V6, R25 V6 Turbo : 230 km/h ). En 19898, la meilleure berline grande routière mondiale fut l'Audi 200 Quattro 20V pour sa richesse technologique ( en série : 4 soupapes par cylindre ( R25 V6 Turbo : 2 soupapes/cylindre ) et suralimentation, turbo ( pas de suralimentation aux Alfa Romeo 164 V6, Xm V6-24, Thema 8.32, 605 SV24 ), 4 roues motrices ( chacune, 164, Xm, Thema, 605, R25 : 2 roues motrices ), essieu arrière multibras ( pas d'essieu multibras aux 164, Xm, Thema, 605, R25 ) ), ses reprises ( 80 à 120 km/h en 5e : 10,2 s ( R25 V6 Turbo : 10,2 s, Thema 8.32 : 11 s, chacune, 164 V6, Xm V6-24, 605 SV24 : 13 s ) ), sa tenue de route ( insensible aux dos d'âne ( allergies de la Xm ), insensible aux rainures d'autoroute ( allergies de la 605 ), usant le moins ses pneus que les 164, Xm, Thema, 605, R25, plus motrice ( sept mkg quatre de couple à transmettre au sol par roue ) que les 164 ( V6 : à transmettre au sol, par roue : 14 mkg ), Xm ( V6-
24 : à transmettre au sol par roue : 14 mkg ), 605 ( SV24, à transmettre au sol par roue : 14 mkg ), R25 ( V6 Turbo, à transmettre au sol par roue : 14,3 mkg ), Thema ( 8.32 , à transmettre au sol par roue : 14,5 mkg ), plus stable ( 4 roues motrices ) que les 164, Xm, Thema, 605, R25 ( chacune, 2 roues motrices ), plus adhérente ( 4 roues motrices. J'ai vu, sur une autobahn, en 1989, sous une pluie diluvienne, une Audi 200 Quattro 20V rouler nettement que toutes les autres autos rencontrées ) que les 164, Xm, Thema, 605, R25 ). Toujours en 1989, l'Audi V8 et la BMW Série 7 E32 se disputaient la suprématie mondiale des berlines de prestige pour, pour la BM Série 7 E32, le plaisir de conduire, la musicalité ( 7.50iA, 7.50iAL : chacune, 12 cylindres ( chacune, Daimler Double Six,
Jaguar XJ12 : 12 cylindres, chacune, Aston-Martin Lagonda, Bentley, Cadillac, Lincoln, Maserati Quattroporte, Rolls-Royce : huit cylindres ) ), son esthétique, pour l'Audi V8, sa sécurité, son équipement ( en série : phares antibrouillard ( qu'en supplément sur les Rolls-Royce ), 6 phares ( en série, Rolls-Royce : 4 phares ), essuie-lave-phares, plaque de séparation derrière le moteur, barres anti-rapprochement au compartiment avant, 2 balais d'essuie-glace avant, bandes latérales caoutchoutées ( pas de protection latérale sur les Aston-Martin Lagonda, Bentley, Daimler, Jaguar, Maserati Quattroporte, Rolls-Royce ), 6 glaces latérales, plaque lumineuse arrière
( inconnue sur les Bentley, Daimler, Jaguar, Rolls-Royce ), chargeur de CD ( exclusivité mondiale Audi ), trappe à skis ( inconnue dans les Lagonda, Bentley, Cadillac, Daimler, Jaguar, Lincoln, Maserati Quattroporte, Rolls-Royce ), sac à skis ( inconnu dans les Lagonda, Bentley, Cadillac, Daimler, Jaguar, Lincoln, Quattroporte, Rolls-Royce ), Procon-Ten ( exclusivité mondiale Audi ), 4 bacs vide-poches latéraux, prises de casque stéréo, aérateurs arrière, compte-tours ( absent dans les Rolls-Royce ), 4 arbres à cames ( qu'un seul dans les, c hacune, Bentley, Rolls-Royce ) en tête ( que central dans les Bentley, Rolls-Royce ), injection, 4 roues motrices ( chacune, Lagonda, Bentley, Cadillac, Daimler, Jaguar, Lincoln, Quattroporte, Rolls-Royce :, 2 roues motrices, 4 roues indépendantes ( qu'essieu arrière De Dion à la Lagonda ) ), freins avant à étriers in-board ( freins à étriers in-board, exclusivité mondiale Audi ) ), son coffre, de nouveau, pour les BMW 7.50iA, 7.50iAL, leur rapidité ( 250 km/h de vitesse maxi, chacune ( chacune, Daimler Double Six, Jaguar XJ12 : 240 km/h, chacune, Lagonda, Quattroporte : 230 km/h, Bentley Turbo R : 217 km/h, Rolls-Royce Silver Spur : 193 km/h ) ), pour l'Audi V8, pour son freinage ( distance d'arrêt à 130 km/h : 68 m ( chacune, Daimler Sovereign 3.2, Jaguar XJ6 3.2 : soixante-treize mètres, Rolls-Royce : 82 m ) ), sa tenue de route ( dans le monde, berline de prestige usant le moins ses pneus, la plus motrice ( par roue, 8 mkg à transmettre au sol ( chacune, Daimler, Jaguar : à partir de 15 mkg, chacune, Bentley, Cadillac, Lincoln, Quattroporte, Rolls-Royce : 20 mkg, Lagonda : 22 mkg ) ), la plus stable ( quatre roues motrices ( chacune, Lagonda, Bentley, Cadillac, Daimler, Jaguar, Lincoln, Quattroporte, Rolls-Royce : 2 roues motrices ) ), la plus adhérente ( 4 roues motrices ( chacune, Lagonda, Bentley, Cadillac, Daimler, Jaguar, Lincoln, Quattroporte, Rolls-Royce : 2 roues motrices ) ), pour la BMW Série 7 E32, pour son agilité ( 1 720 kg ( chacune, Daimler, Jaguar XJ6 : à partir de 1 830 kg, Quattroporte : 1 938 kg, Lagonda : 2 100 kg, chacune, Bentley Mulsanne, Rolls-Royce Silver Spirit : 2 250 kg, 4,91 m de long ( Quattroporte : 4,91 m, chacune, Daimler, Jaguar XJ6 : à partir de 4,96 m, Rolls-Royce Silver Spirit : cinq mètres vingt-sept, Lagonda : 5,28 m, Bentley : 5,31 m, 1,84 m de large ( chacune, Bentley, Quattroporte, Rolls-Royce : 1,89 m, train avant à double articulation ( exclusivité mondiale BMW ), 4 roues indépendantes ( qu'essieu arrière De Dion à la Lagonda ) ). Les BMW 7.50iA, 7.5OiAL, avec ou sans catalyseur, offraient la même puissance, les mêmes
performances. Toujours en 1989, le BMW 3.24 TD Touring fut le meilleur break routier mondial diesel et le break routier mondial fut le BMW 3.25iX Touring pour sa robustesse, sa musicalité ( 6 cylindres ( chacune, Citroën BX Break Peugeot 405 Break, Renault 21 Nevada : 4 cylindres ) ), sa fiche technique ( 6 cylindres ( chacune, BX Break, 405 Break, R21 Nevada : quatre cylindres ), ABS ( qu'en supplément aux BX Break, 405 Break, R21 Nevada ), répartition initiale du couple : 37%/6% ( chacune, BX Break 4x4, 405 Break 4x4, R21 Nevada 4x4 : 60%/40¨% ) ), sa puissance ( cent soixante-et-onze chevaux ( 405 SRi Break : 125 ch, R21 Nevada TXE : 120 ch, BX Break 19 GT : 105 ch ), sa rapidité ( vitesse maxi de 210 km/h ), sa nervosité ( km da en 29 s ), sa tenue de route ( plus agile ( 50% du poids sur l'essieu avant, répartition initiale du couple : 37%/63% ) que les BX Break, ( 60% du poids sur l'essieu avant, 60%/40% ), 405 Break ( 60% du poids sur l'essieu avant, 60%/40% ), R21 Nevada ( 60% du poids sur l'essieu avant, 60%/40% ) et BMW sortit la M3 Evolution, avec le moteur revu, la puissance réelle portée de 195 ch pour la M3 ( R21 Turbo : cent soixante-quinze chevaux, chacune, BX GTi 16S, 405 Mi-16 : 160 ch, Alfa Romeo 75 Turbo : 155 ch ) à 220 ch pour la M3 Evolution, la vitesse maxi portée de 230 km/h pour la M3 ( R21 Turbo : 230 km/h, chacune, BX GTi 16S, 405 Mi-16 : 220 km/h, 75 Turbo : 210 km/h ) à 238 km/h pour la M3 Evolution et la suprématie mondiale des berlines routières se disputaient en 1989 entre les BMW 3.25iX, M3 Evolution pour, pour la 3.25iX, sa musicalité ( 6 cylindres ( chacune, 75, BX, 405, R21 : 4 cylindres ) ), pour la M3 Evolution, sa puissance ( 220 ch ( R21 Turbo : cent soixante-quinze chevaux, chacune, BX GTi 16S, 405 Mi-16 : 160 ch, 75 Turbo : 155 ch ) ), sa rapidité ( 238 km/h de vitesse maxi ( R21 Turbo : 230 km/h, chacune, BX GTI 16S, 405 Mi-16 : 220 km/h, 75 Turbo : 210 km/h ) ), ses accélérations ( km da : vingt-sept secondes ( R21 Turbo : 28 s, chacune, 75 Turbo, BX GTI 16S, 405 Mi-16 : 29 s ) ), pour les 3.25iX, M3 Evolution, leur agilité ( chacune, 50% du poids sur l'essieu avant ( 75 : 50%, chacune, BX, 405, R21 : 60% ), pour la 3.25iX, répartition intiale du couple : 37%/63% ( chacune, BX GT 4x4, 405 Mi-16X4, R21 Turbo Quadra : 60%/40% ) et le meilleur cabriolet routier mondial était le BM 3.25i Cabriolet et le meilleur cabriolet compact mondial était le BMW Z1. Je continue à la case suivante.

Olivier SABARY - 7 janvier 2021

En 1989, le meilleur coupé routier mondial fut l'Audi 90 Coupé. Je continue à la case suivante.

SABARY Olivier - 7 janvier 2021

En 1989, la meilleure berline routière diesel mondiale fut la Mercedes 190 D 2.5 Turbo pour sa robustesse, sa sécurité passive ( plaque de séparation, monobalai d'essuie-glace avant, en position repos encastré ( protubérant sur la Citroën BX, même en position repos ), triangle de présignalisation ( exclusivité mondiale de Mercedes ), ceintures des sécurité avant à n rétracteur automatique ( exclusivités mondiales Mercedes ), trousse de pharmacie ( exclusivité, mondiale Mercedes ), pédalier de sécurité ( exclusivité mondiale Mercedes ), recourbé, airbag ( inconnu dans les BX, Peugeot 405, Renault 21 ), visière des cadrans inoffensive, entière, aux angles ronds, arrondis ( dangereuse, demie visière, aux angles droits, aigus, agressifs dans la R21 ) ), son équipement ( en série :: triangle de présignalisation ( exclusivité mondiale Mercedes ), trousse de pharmacie ( exclusivité mondiale Mercedes ), airbag ( inconnu dans les BX, 405, R21 ), cin cylindres ( chacune, BX, 405, R21 : 4 cylindres ), ABS ( qu'en supplément aux BX, 405, R21 ), essieu arrière multibras ( pas d 'essieu multibras aux BX, 405, R21 ) ), sa puissance ( 126 ch ( BX Turbo D : 90 ch, R21 Turbo DX : 88 ch, 405 S RD : 71 ch ) ),, sa rapidité ( 192 km/h de vitesse maxi ( BX Turbo D : 180 km/h, R21 Turbo DX : cent soixante-dix-sept kilomètres/heure, 405 SRD : cent soixante-cinq kilomètres/heure ) ), ses accélérations ( km da : 33 s ( BX Turbo D : 33,5 s, R21 Turbo DX : 34,4 s, 405 SRD : trente-sept secondes ) ), son agilité ( 50% du poids sur l'essieu avant ( chacune, BX, 405, R21 : 60% ), essieu arrière multibras ( pas d' essieu multibras aux BX, 05, R21 ) ) et la Mercedes Classe G fut le meilleur tout-terrain grand routier mondial et la Mercedes 300 D Turbo 4-Matic fut la meilleure berline grande routière diesel mondiale pour sa robustesse, sa sécurité passive ( barre de renfort au châssis ( exclusivité mondiale Mercedes ), plaque de séparation, barre de renfort entre le compartiment avant et le tableau de bord ( exclusivité mondiale Mercedes ), monobalai d'essuie-glace avant, en position repos, encastré ( en position repos, balais d'essuie-glace avant restant protubérants sur la R25 ), triangle de présignalisation ( exclusivité mondiale Mercedes ), ceintures de sécurité avant à rétracteur automatique ( exclusivités mondiales Mercedes ), trousse de pharmacie ( exclusivité mondiale Mercedes ),, pédalier de sécurité ( exclusivité mondiale Mercedes ), recourbé, airbag ( inconnu dans la R25 ), visière des cadrans inoffensive, entière, aux angles ronds, arrondis ( demie visière dangereuse, aux angles droits, aigus, agressifs dans les Citroën Xm, R25 ) ), son équipement ( barre de renfort au châssis ( exclusivité mondiale Mercedes )), plaque de séparation barre de renfort entre le compartiment avant et le tableau de bord ( exclusivité mondiale Mercedes ), triangle de présignalisation ( exclusivité mondiale Mercedes ), trousse d e pharmacie ( exclusivité mondiale Mercedes ), airbag ( inconnu dans la R25 ), 6 cylindres ( chacune, XM D12 Turbo, 605 SVDT, R25 Turbo DX : 4 cylindres ),
quatre roues motrices ( chacune, Xm, 605, R25 : 2 roues motrices ), autobloquant ( inconnu dans les Xm, 605 SVDT, R25 ), boîte automatique, essieu arrière multibras ( inconnu aux XM, 605, R25 ) ), sa puissance ( 143 ch ( chacune, Xm D12 Turbo, 605 SVDT : 11°0 ch, R25 Turbo DX : 88 ch ) ), sa rapidité ( 202 km/h de vitesse maxi ( chacune, Xm D12 Turbo, 605 SVDT : 192 km/h, R25 Turbo DX / 172 km/h ) ), ses accélérations ( km da : 32 s ( chacune, Xm D12 Turbo, 605 SVDT : 34 s, R25 Turbo DX : 36 s ) ), sa tenue de route ( insensible aux dos d'âne ( allergies de la Xm ), insensible aux rainures d'autoroute ( allergies de la 605 ),, usant beaucoup moins ses pneus que les Xm, 605, R25 ), beaucoup plus motrice ( 6,9 mkg à transmettre au sol par roue, autobloquant ) que les R25 ( pas d'autobloquant, Turbo DX : 9 mkg ), Xm ( pas d'autobloquant, D12 Turbo : 12 mkg ), 605 ( SVDT : 12 mkg, pas d'autobloquant ), plus adhérente ( 4 roues motrices; J'ai vu, sur une autoroute française, sous une pluie diluvienne, une Mercedes 300 D Turbo 4-Matic rouler nettement plus vite que toutes les autres autos rencontrées ), plus agile ( 50% du poids sur l'essieu avant, répartition initiale du couple : 40%//soixante-dix pour cent, essieu multibras ) que les 605 ( 59% du poids sur l'essieu avant, pas d' essieu multibras ), R25 ( 60% du poids sur l'essieu avant, pas d'essieu multibras ), Xm ( 61% du poids sur l'essieu avant, pas d' essieu multibras ) ). Toujours en 1989, sous Helmut Kohl, Mercedes remplaça la SL R109 par une nouvelle génération de cabriolets de
prestige, la SL R129, le plus beau cabriolet mondial de 1989 à 1992, la 1re auto au monde à avoir la capote entièrement automatique,
le filet pare-vent, l'arceau de sécurité escamotable, relevable ( automatiquement, en 3/10e de seconde, dès que l'auto atteint une certaine inclinaison ), les ceintures de sécurité fixées aux sièges, le porte-lunettes, la boîte automatique de vitesses à pas moins de cinq vitesses, à proposer le verrouillage centralisé intérieur et le Mercedes SL R129 fut le meilleur cabriolet mondial de prestige de 1989 à 1997 et l'Opel Corsa 1.5 TD GL fut la meilleure citadine diesel mondiale pour son esthétique, sa sécurité passive ( plaque de séparation ( inconnue dans les Citroën AX, FIAT Uno, Peugeot 205 ), portières épaisses de, chacune, 14,5 cm, ( 205 : 13,5 cm, chacune, AX, Uno, Renault Supercinq : 5,5 cm ), contre-portes et pieds-milieux et côtés latéraux arrière entièrement rembourrés ( haut des contre-portes, pieds-milieu, haut des côtés latéraux arrière que nus dans l'AX ), visière des cadrans inoffensive, entière, aux angles
ronds, arrondis ( dangereuse, demie-visière, à angles droits, aigus, agressifs à la Supercinq ) ), son équipement ( en série, avertisseur sonore feux allumés ( inconnu à l'AX ), plaque de séparation ( inconnue dans les AX, Uno, 205 ), 2 balais d'essuie-glace avant ( chacune, AX, Uno : qu'un seul ), compte-tours ( inconnu dans les AX diesel, 205 diesel, Supercinq diesel ), turbo ( pas de suralimentation aux AX, 205 diesel, Supercinq diesel ) ), sa fiscalité ( 4 CV fiscaux ( AX diesel : 4 CV, chacune, Uno Turbo Diesel, 205 diesel, Supercinq diesel : 5 CV ), sa rapidité ( cent soixante-douze kilomètres/heure de vitesse maxi ( Uno Turbo Diesel : 169 km/h,
AX diesel : 160 km/h, 205 diesel : 155 km/h, Suoercinq diesel : 150 km/h ) ), ses accélérations ( km da en 34 s ( Uno Turbo
Diesel : 35 s, AX diesel : 36 s, 205 diesel : trente-sept secondes, Supercinq diesel : 38 s ) ), sa tenue de route ( moins de roulis que les AX, Uno Turbo Diesel, Supercinq diesel, aussi agile que les 205, AX, plus agile ( 820 kg, 3,62 m, suspensions fermes ) que les FIAT Uno Turbo Diesel ( huit cent soixante-dix kilos, 3,64 m ), Supercinq diesel ( suspensions souples, trop souples ) et l'Opel Kadett 1.7 TD Caravan fut le meilleur break compact diesel mondial et l'Opel Kadett Caravan fut le meilleur break compact mondial et
l'Opel Kadett 1.7 TD fut la meilleure berline compacte diesel mondiale e t. Toujours en 1989, sous Helmut Kohl, Porsche sortit la 911 Carerra 4, la 1re 4 roues motrices au monde à avoir moins de 100 kg de surpoids par rapport à la version 2 roues motrices et la Porsche 911 Carrera 4 fut le meilleur coupé grand routier mondial et la Porsche 928 GTS fut le meilleur coupé mondial de prestige et Volkswagen sortit la Corrado, 1re auto au monde à avoir le becquet arrière escamotable ( en-dessous de 80 km/h ), relevable ( automatiquement, dès 80 km/h ) et fut le meilleur coupé compact mondial. En 1990, sous Helmut Kohl, en Janvier, Audi sortit la 100 C4, la plus belle berline au monde, en Février, BMW sortit la Série 3 E36, la plus belle berline au monde jusqu'en 1997, la 1re auto au monde à avoir la vitesse intermittente automatique de l'essuie-glace. Toujours en 1990, sous Helmut Kohl, le préparateur ouest-allemand Alpina sortit la B10 Biturbo, la 1re berline au monde à atteindre pas moins de 290 km/h de vitesse maxi et la BMW Série 7 devint la
1re auto au monde à proposer le double vitrage et la Mercedes Classe G devint la 1re auto au monde à avoir 3 différentiels avec blocage et déblocage ( facultés accrues de franchissement ), le 1er tout-terrain au monde à avoir l'ABS et Opel sortit la version Lotus de l'Omega, la 1re berline de série à atteindre pas moins de 286 km/h de vitesse maxi. En 1991, sous Helmut Kohl, les BMW Série 7, Série 8 devinrent les 1res autos au monde à avoir les phares au xénon ( plus efficaces que les phares à iode ) et, Mercedes remplaça la W126 par une nouvelle berline de prestige, la W140, la 1re auto au monde à descendre à pas plus de 65 dBA à 130 km/h, l'auto la plus confortable du monde de 1991 à 1997, l'auto ayant le pare-brise le plus grand du monde, la 1re auto au monde à
avoir les rétros extérieurs repliables, rabattables sur les côtés ( plus de risque qu'un autre véhicule les casse ), le double vitrage en série, les antennes de guidage, auto ayant le plus gros catalyseur du monde, 1re auto au monde à avoir pas moins de 1,50 m de largeur aux coudes à, chacun, l'avant, l'arrière, les miroirs de courtoisie arrière rabattables, l'accélérateur électronique, le filtre anti-poussière, le filtre anti-pollen, auto ayant les suspensions les plus confortables du monde, 1re berline au monde à atteindre la puissance
réelle de pas moins de 408 ch. En 1992, sous Helmut Kohl, Audi sortit le RS2 Avant, le 1er break au monde à atteindre pas moins de 315 ch, 245 km/h de vitesse maxi, à descendre à pas plus de 26 s au km da, le meilleur break routier mondial et BMW sortit les versions break ou Touring de la Série 5, le plus beau break mondial de 1992 à 1995, le 1er break au monde à proposer plusieurs toits ouvrants, la 5.25 TDS, la première diesel au monde à atteindre pas moins de 210 km/h de vitesse maxi, à descendre à pas plus de 31,5 s au km da, la meilleure berline grande routière diesel mondiale de 1992 à 1995, et BMW, la Mercedes W140 innovèrent mondialement l'aide sonore au stationnement et Mercedes sortit la version CE Cabriolet de la 124, le premier cabriolet au monde à avoir plusieurs arceaux de sécurité du pavillon. En 1993, sous Helmut Kohl, BMW sortit la version 3.25 TDS de la Série 3 E36, la 1re diesel au monde à atteindre pas moins de 215 km/h de vitesse maxi, à descendre à pas plus de 31 s au km da, la meilleure berline routière diesel mondiale de 1993 à 1997, la version cabriolet de la Série 3 E36, le plus beau cabriolet du monde de 1993 à 1997, la première auto au monde à avoir le hard top en aluminium ( ne rouille pas, plus léger ), le meilleur cabriolet routier mondial de 1993 à 1997, la M3, auto le meilleur rapport prix/performances mondial, le meilleur coupé routier mondial de 1993 à 1997, et Mercedes remplaça la Classe 190 par la Classe C, la Mercedes C 220 D, 1re diesel au monde à avoir pas moins de 4 soupapes/cylindre ( meilleur rendement ), Mercedes C 250 D, 1re diesel au monde à atteindre pas moins de 150 ch et Porsche sortit la 911 Type 993, 1re auto au monde à avoir les roues creuses ( plus légères, meilleure tenue de route ), l'essieu multibras en aluminium ( ne rouille pas, plus léger, meilleure tenue de route ) et la Porsche 911 Turbo Type 993 fut le meilleur coupé grand routier mondial de 1993 à 1997. En 1994, sous Helmut Kohl, Audi remplaça la V8 par une nouvelle berline de prestige, l'A8, 1re auto au monde à avoir les capteurs solaires, la régulation de la climatisation asservie à la position du soleil, le répartiteur électronique de freinage ( auto plus stable au freinage ), à réunir les 4 roues motrices et l'antipatinage ( auto plus motrice ) et BMW sortit une nouvelle génération de la prestigieuse berline Série 7, la génération E38, la 1re auto au monde à avoir les sièges au dossier en 2 parties, à partie haute réglable ( meilleur maintien ) et Mercedes remplaça la W124 par la W210, 1re auto au monde à avoir le capteur de luminosité, l'éclairage automatique, le capteur de pluie, l'essuie-glace automatique, des ceintures de sécurité avec limiteur de tension, les ceintures de sécurité avant avec limiteur de tension. En 1995, sous Helmut Kohl, les Audi devinrent les 1res autos au monde à avoir en série des rembourrages ( de mousse )
dans les portières ( plus grand silence, meilleure sécurité passive ) et les BMW Série 7, Mercedes W140 devinrent les 1res autos au monde à avoir l'antidérapage ( a sauvé 7O% de vies!, permet d'éviter un obstacle impromptu à une vitesse supérieure de 20 km/h ) et, de plus, la BMW Série 7 devint la 1re auto au monde à avoir le film de protection aux vitres, les vitres incassables, le volant chauffant et, de plus, les Mercedes 300 GD, 300 SD devinrent les 1res diesel au monde à monter à pas moins de, chacune, cent soixante-dix-sept chevaux et les Mercedes SL, Porsche 911 Targa devinrent les 1res autos au monde à avoir le hard top vitré et l'Opel Vectra devint la 1re auto au monde à avoir le pédalier rétractable ( meilleure sécurité passive ), en D, fut la 1re diesel à injection directe à avoir pas moins de 4 soupape/cylindre et l'Opel Omega berline devint la 1re berline au monde à avoir pas moins de cinq appuis tête, l'appui tête central arrière. En 1996, sous Helmut Kohl, Audi sortit l'A3, la 1re auto au monde à avoir plusieurs casiers vide-poches de dessous de siège, l'A6 Avant, ? le plus beau break mondial, la 1re auto au monde à proposer le système Isofix, les versions S8, 2.5 TDi de l'A8, A8 2.5 TDi, 1re diesel au monde à descendre à pas plus de 65 dBA à 130 km/h, à avoir les cylindres en V,, à atteindre pas moins de 65 ch/l, 225 km/h de vitesse maxi et BMW sortit la série 5 E39 et la BMW Série 5 E39 Touring fut la 1re auto au monde à proposer le plateau de chargement, et Ford-Allemagne sortit la Ka, auto ayant la plus belle montre mondiale, et la Mercedes W210 devint la 1re auto au monde à avoir l'amplificateur de freinage ( à vitesse égale, distance d'arrêt réduite de 3 m ) et la Porsche 911 Cabriolet devint la 1re auto au monde à avoir la télécommande de capote, la capote s'ouvrant de l'extérieur, se fermant de l'extérieur, En 1997, sous Helmut Kohl la meilleure berline compacte mondiale fut l'A3 1.9 TDi 110 ch pours on esthétique, sa finition, sa puissance ( 110 ch ( Renault Mégane 1.9 dT : 95 ch, Peugeot 306 1.9 TD : 92 ch, Citroën ZX 1.9 TD : 90 ch ) ), sa rapidité ( 196 km/h de vitesse maxi ( Mégane 1.9 dT : 188 km/h, chacune, ZX 1.9 TD, 306 1.9 DT : 186 km/h ) ), ses accélérations ( km da : 32 s ( Mégane 1.9 dT : 33,2 s, chacune, ZX 1.9 TD, 306 1.9 TD : 33,5 s ) ) et la meilleure berline mondiale de prestige fut l'Audi S8 pour sa beauté, sa finition, sa fiche technique ( 4 roues motrices ( chacune, Bentley, Cadillac, Daimler, Lincoln, Rolls-Royce : 2 roues motrices ), ses accélérations ( chiffre comparé à la concurrence dans mon livre sur l'Allemagne ), son freinage ( idem ), sa tenue de route ( la seule berline mondiale de prestige à 4 roues motrices, dans le monde, berline de prestige usant le moins ses pneus, la plus motrice, ( pour le couple à transmettre par roue au sol comparé à la concurrence, idem ), la plus stable ( la seule au monde à 4 roues motrices ), la plus adhérente ( la seule au monde à 4 roues motrices ), la plus agile ( réussit l'exploit d'être une berline de prestige, donc, d'un certain poids, à être 3e au décathlon de l'agilité de Sport.Auto, derrière la Ferrari F355, 2e, la Porsche 911, vainqueur, 1re, mais devant des autos au poids bien plus faible, les FIAT Coupé 20V Turbo, Renault Spider, Peugeot 306 S16 ) ). Toujours en 1997, BMW, sous Helmut Kohl, BMW sortit la version break ou Touring de la Série 3, le plus beau break mondial. Toujours en 1997, sous Helmut Kohl, le BMW 3.25 TDS Touring fut le meilleur break routier diesel mondial pour sa beauté, sa musicalité ( 6 cylindres ( chacun, Citroën Xantia break HDi, Peugeot 406 Break HDi, Renault Laguna Nevada 2.2 dT : 4 cylindres ) ), sa beauté, sa finition, sa puissance ( 143 ch ( Laguna Nevada 2.2 dT : 115 ch, chacun, Xantia Break HDi, 406 Break HDi : 110 ch ) ), sa rapidité ( 210 km/h de vitesse maxi ( laguna Nevada 2.2 dT : 191 km/h, chacun, Xantia Break 2.0 HDi, 406 Break 2.0 HDi : 187 km/h ) ), ses accélérations ( km da en 31,5 s ( Laguna Nevada 2.2 dT : 33,8 s, chacun, Xantia Break 2.0 HDi, 406 Break 2.0 HDi : 34,2 s ) ), son agilité ( ( sept cent vint-cinq kiios sur le train avant ( Xantia Break : 812 kg, Laguna Nevada : 870 kg, 406 Break : 916 kg ),, 4,44 m ( Xantia Break : 4,45 m, Laguna Nevada : 4,62 m, 406 Break : quatre mètres soixante-quatorze, essieu arrière multibras ( inconnu aux Xantia Break, 406 Break, Laguna Nevada ) ) et le BMW 3.28i Touring fut le meilleur break routier mondial pour sa beauté, sa finition, son agilité ( 50% du poids sur l'essieu avant ( chacun, Xantia Break, 405 Break, Laguna Nevada : 60% ), 4,44 m de long ( Xantia Break : 4,45 m, Laguna Nevada : 4,62 m, 406 Break : quatre mètres soixante-quatorze ), essieu arrière multibras (pas d 'essieu multibras aux Xantia Break, 406 Break, Laguna Nevada ) ) et la meilleure berline routière diesel mondiale fut la BMW 3.25 TDS pour sa solidité, sa musicalité ( 6 cylindres ( chacune, Xantia HDi, 406 HDi,, Laguna 2.2 dT 4 cylindres ) ), sa beauté, sa finition, sa puissance ( 143 ch ( Laguna 2.2 dT : 115 ch, chacune, Xantia HDi, 406 HDi : 110 ch ) ), sa rapidité ( 215 km/h de vitesse maxi ( Laguna 2.2 dT : 196 km/h, chacune, Xantia HDi, 406 HDi : 192 km/h ) ), ses accélérations ( km da : 31 s ( Laguna 2.2 dT : 33,3 s, chacune, Xantia HDi, 406 HDi : 33,7 s ) ), son agilité ( 1 391 kg ( 406 HDI : 1 415 kg, Xantia : 1 438 kg, Laguna 2.2 dT : 1 497 kg ), 695 kg sur le train avant ( 406 HDi : 849 kg, Xantia :, 862 kg,, Laguna 2.2 dT : 898 kg ), 4,44 m, ( Xantia : 4,45 m, Laguna : 4,51 m, 406 : 4,56 m, essieu arrière multibras ( inconnu aux Xantia, 406, Laguna ) ), et la BMW M3 fut la meilleure berline routière mondiale pour sa beauté, sa finition, sa puissance ( 321 ch ( chacune, Xantia V6, 406 V6, Laguna V6 : 194 ch, Alfa Romeo 155 V6 : 166 ch ) ), sa rapidité ( vitesse maxi de 250 km/h avec limiteur débranché, deux cent soixante-dix-neuf kilomètres/heure ( chacune, 235 km/h de vitesse maxi au Xantia V6, 406 V6, Laguna V6, 166 V6 : 215 km/h ) ), ses accélérations ( km da : 24 s ( chacune, 166 V6, Xantia V6, 406 V6, Laguna V6 : 29 s ) ), ses reprises ( 80 à 120 km/h en 5e : sept secondes ( chacune, 166 V6, Xantia V6, 406 V6, Laguna V6 : 10 s, 166 V6 : 12 s ) ), son agilité ( 50% du poids sur l'essieu avant ( chacune, Xantia, 406, Laguna : 60% ), 4,44 m ( chacune, 166, Xantia : 4,45 m, Laguna : 4,51 m, 406 : 4,56 m, essieu arrière multibras ( inconnu aux 166, Xantia, 406, Laguna, ) et le BMW M3 Coupé fut le meilleur coupé routier mondial et le BMW 328i Cabriolet fut le meilleur cabriolet routier mondial et la Ford Ka fut la meilleure mini-citadine mondiale pour sa sécurité passive ( airbag ( inconnu dans la Renault Twingo ), son équipement ( en série, airbag ( inconnu dans la Renault Twingo ) ), son freinage, sa tenue de route ( plus agile ( 1,37 m de hauteur ) que la Twingo ( 1,42 m ) ) et la Ford Fiesta fut la meilleure citadine mondiale pour sa tenue de route ( la citadine mondiale la plus agile ). Toujours en 1997, sous Helmut Kohl, Mercedes sortit la Classe A, la 1re auto au monde à avoir le moteur s'éjectant automatiquement hors de l'auto en cas d'accident, le ML, le 1er tout-terrain au monde à avoir pas moins de 4 airbags, les airbags latéraux, l'antidérapage et le Mercedes ML fut le meilleur tout-terrain grand routier mondial et, en 1997, sous Helmut Kohl, la Mercedes 300 TD fut la meilleure berline grande routière diesel mondiale pour sa robustesse, son équipement ( en série, triangle de présignalisation ( exclusivité mondiale Mercedes ), trousse à pharmacie ( exclusivité mondiale Mercedes ), 6 cylindres ( chacune, Xm 2.5
TD, 605 2.5 SVdt, Safrane dT : 4 cylindres ), essieu arrière multibras ( essieu multibras inconnu aux Xm, 605, Safrane ) ), sa puissance ( cent soixante-dix-sept chevaux ( chacune, Citroën Xm 2.5 TD, Peugeot 605 2.5 SVdt : 130 ch, Renault Safrane 2.2 d T : 115 ch ) ), sa rapidité ( 225 km/h de vitesse maxi ( chacune, Xm 2.5 TD : 206 km/h, 605 2.5 SVdt : 203 km/h, Safrane 2.2 dT : 197 km/h ) ), ses accélérations, son agilité ( 50¨% du poids sur l'essieu avant ( 605 : 59%, chacune, Xm, Safrane : 61% ), diamètre de braquage de 11 m ( Safrane : 11,5 m, 605 : 12 m, Xm : 12,5 m ), essieu multibras ( inconnu aux Xm, 605, Safrane ), l'antidérapage proposé ( exclusivité mondiale Mercedes, BMW ) ) et la meilleure berline grande routière mondiale en 1997 fut la Mercedes E 50 AMG pour sa robustesse, son équipement ( en série : lave-phares ( ni essuie-lave-phares, ni lave-phares sur les Xm, 605 ), triangle de présignalisation ( exclusivité mondiale Mercedes ), trousse de pharmacie ( exclusivité mondiale Mercedes ), 8 cylindres ( chacune, Xm V6-24, 605 SV24, Safrane V6 : 6 cylindres ), autobloquant ( ni autobloquant, ni antipatinage aux Xm, Safrane ), boîte automatique de vitesses, essieu arrière multibras ( pas d'essieu multibras aux Xm, 605, Safrane ) ), sa puissance ( 347 ch ( chacune, Xm V6-24, 605 SV24 : 200 ch, Safrane V6 : 170 ch ) ), sa rapidité ( vitesse maxi de, avec limiteur, 250 km/h ( Xm V6-24 : 239 km/h, 605 SV24 : 234 km/h, Safrane V6 : 210 km/h ) ) , ses accélérations ( km da : 25 s ( chacune, Xm V6-24, 605 SV24 : 29 s, Safrane V6 : 30 s ) ), ses reprises ( 80 à 120 km/h en D : 4,8 s ( Safrane V6 : 10 s, 80 à 120 km/h en 5e : chacune, Xm V6-24, 605 SV24 : 13 s ) ), son agilité ( 50% du poids sur l'essieu avant ( 605 : 59%, chacune, Xm, Safrane : 61% ), diamètre de braquage de 11 m (
Safrane : 11,5 m, 605 : 12 m, Xm : 12,5 m ), essieu arrière multibras ( essieu multibras inconnu aux Xm, 605, Safrane ) ), sa motricité ( autobloquant ( ni autobloquant, ni antipatinage aux Xm, Safrane ), l'antidérapage proposé ( exclusivité mondiale Mercedes, BMW ) et le meilleur cabriolet mondial de prestige fut le Mercedes SL et le Porsche 911 Turbo fut le meilleur coupé grand routier mondial. Sous Helmut Kohl, en Janvier 1998, Audi ouvrit son 1er centre de perfectionnement de conduite. En Septembre 1998, sous Helmut Kohl, BMW sortit la génération E46 de la Série 3, la 1re auto au monde à avoir pas moins de 6 airbags, le correcteur de freinage en courbe ( auto moins survireuse au freinage en courbe ) et la BMW 320d E46 devint la 1re diesel au monde à monter à pas moins de soixante-dix chevaux au litre et BMW sortit la 7.30d, la 1re diesel au monde à monter à pas moins de 230 km/h de vitesse maxi et Mercedes remplaça la W140 par une nouvelle berline de prestige, la W220, la 1re auto au monde à avoir le radar de distance, le freinage urbain automatique, les répétiteurs latéraux encastrés dans les coquilles des rétros extérieurs, les vitres latérales feuilletées ( auto plus silencieuse ), les stops à LEDs, les sièges ventilés, massant, l'auto la plus confortable du monde de 1998 à 2005. En 2005, le socialiste Schröder infligea à l'Allemagne l'installation des péages autoroutiers pour les camions, les autocars. Avec l'ouverture grande des portes aux migrants, l'Allemagne ne fait plus les autos les plus solides du monde; Le doublé mondial de la robustesse, en 2016 était 1er : japonais Suzuki, 2e : japonais Toyota, en 2020 : 1er : japonais Toyota, 2e : japonais Suzuki. Avec l'interdiction des ventes au 1er confinement, la fermeture des garages au 1er confinement, les confinements, Macron a détruit le marché automobile français. Revenons en 1989. Citroën avait remplacé la CX par la Xm avec la longueur portée à quatre mètres soixante-et-onze pour la Xm, la hauteur augmentée de 3 cm pour la Xm, l'abandon de la suralimentation en essence ( Audi 200 Quattro 20V : quatre soupapes par cylindre et suralimentation, turbo ), avait 61% du poids sur l'essieu avant contre 59% pour la 605, 58% pour l'Audi 200 Quattro 20v, chacune, 50% aux BMW Série 5, M5, Mercedes W123, W210, Opel Omega ), n'a jamais eu d'antipatinage ( antipatinage à la Peugeot 605 SV24, autobloquant aux Mercedes W124 260 TE 4-Matic, 260 E 4-Matic, 300 T D 4-Matic, 300 D 4-Matic, 200 T D Turbo 4-Matic, 300 D Turbo 4-Matic, 300 TE 4-Matic, 300 E 4-Matic, 500 E, E 500, W210 E 50 AMG ), se contentait de l'essieu arrière tiré contre les doubles triangles à l'arrière de la 605, bien que l'essieu multibras est encore mieux ( essieu multibras aux Audi 200 Avant Quattro 20V, 200 Quattro 20V, Mercedes W124, W210, et la Xm fut inférieure en tenue de route aux Audi 200 Avant Quattro 20V, 200 Quattro 20V, BMW Série 5, Mercedes W124, W210, Peugeot 605, Renault Safrane Biturbo et la XM V6-24 souffrit d'un freinage trop peu endurant, inefficace ( distance d'arrêt à 130 km/h : 89 m ).

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !