Connexion
S'abonner

Saint Nethelm, évêque et confesseur (452)

Nethelm, possesseur de vastes domaines en Ecosse, les distribua aux pauvres. Constatant que le travail des champs convient le mieux aux contemplatifs, il s’y adonna et en fit un exercice de pénitence. Il mena pendant quelque temps la vie d’anachorète et acquit une grande connaissance des sciences profanes et sacrées. Il fit à Rome un pèlerinage de dévotion, et le pape alors régnant le sacra évêque ; rentré en Ecosse, il y continua sa vie austère et prêcha l’Evangile aux populations, devint ainsi l’un des apôtres de son pays, qu’il sut préserver de l’hérésie pélagienne. Sa résidence était à Tullich, qui fait partie maintenant du diocèse d’Aberdeen ; il y bâtit deux églises et fut inhumé dans l’une des deux. Sa mort arriva en 452. Pendant longtemps des miracles furent opérés en faveur de ceux qui vénéraient ses reliques. Celles-ci furent perdues lors de l’hérésie protestante. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !