Connexion
S'abonner

Saint Félan, abbé (710)

Le nom de Félan se trouve dans les anciens calendriers d’Ecosse et d’Irlande. Dès le berceau, cet enfant trouva, dans les exemples et les instructions de ses parents, de puissants moyens pour se former à la pratique de la vertu. Dédaignant les avantages temporels que pouvaient lui assurer une haute naissance et une fortune considérable, il alla demander au saint abbé Munna de lui donner l’habit monastique ; il passa de longues années dans une cellule située à quelque distance du monastère Saint-André. A la mort de Munna, on le contraignit d’abandonner son ermitage pour prendre la charge d’abbé. Sa sainteté brilla d’un nouvel éclat dans l’exercice de cette fonction. Au bout de quelques années, il s’en démit et se retira près de son oncle maternel en un lieu nommé Siracht ; aidé de sept autres frères, il y construisit une église dont il assura le service pendant plusieurs années. Dieu le glorifia en lui accordant le don des miracles et l’appela à lui pour recevoir la récompense de ses travaux, le 9 janvier 710. Les Ecossais attribuent à son intercession la victoire que remporta, en 1314, à Bannocburn, le roi Robert Bruce. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !