Connexion
S'abonner

Vers un troisième confinement, « à la chinoise » ?

Le week-end dernier, les Chinois de Hebei, une province située juste au sud de Pékin, ont été reconfinés. Tout s’est très bien passé, ont rapporté les témoins : du jour au lendemain, 18 millions de personnes se sont à nouveau soumises à une discipline des plus drastiques. Tout cela parce qu’un foyer de contamination de 300 personnes avait [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

1 commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

richard.prouzet@live.fr - 13 janvier 2021

Voici une réflexion sur cette gestion de cette maladie qui pour le moins comme le dit votre article n'est pas très imaginative chez nos gouvernants et soignants.

Un point n'a jamais été regardé par les épidémiologistes télévisuels ou pas. Ce sont les causes des différences très importantes des décès constatées entre les différentes régions françaises.

Il serait pourtant utile de savoir ce qui provoque de telles différences et d'en tirer les conséquences en terme de gestion de la pandémie.

Voici quelques chiffres venant des données de Santé Publiques France sur les décès par tranche d'âge et région dans les hôpitaux (hors EPHAD) arrêté au 10/01/2021.
ils comparent un "bon élément" la Bretagne et 2 "mauvais éléments" l'Ile de France et le Grand Est.

Chez les moins de 50 ans la Bretagne compte 2 décès /million d'habitants quand l'IDF en compte 28 soit 14 fois plus.
Autre question sur cette tranche d'âge : pourquoi l'IDF représente 50 % du total des décès chez les - de 50 ans (314 sur 632) ?
Un effet Martin Hirsch ou Karine Lacombe peut-être !

Chez les moins de 70 ans la Bretagne compte 29 décès /million d'habitants quand l'IDF en compte 231 soit 8 fois plus

Sur l'ensemble des tranches d'âges la Bretagne compte 232 décès /million d'habitants quand l'IDF en compte 1015 soit 4 fois plus et le Grand Est 1151 soit 5 fois plus.

Est-il vraiment utile de traiter de la même façon les régions de l'Ouest dont la Bretagne est le meilleur exemple et celle de l'Est ?

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !