Connexion
S'abonner

Lynchage de Yuriy par des « jeunes »

Etrange, quand même, cet énorme retard avec lequel les grands médias ont annoncé vendredi dernier le monstrueux passage à tabac du jeune collégien Yuriy par une dizaine de voyous ethniques dans le quartier de Beaugrenelle, à Paris. Alors que ce lynchage emblématique de l’ensauvagement galopant de notre pays s’est produit le 15 janvier, il aura en effet [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

1 commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Dominique - 26 janvier 2021

Ce silence des médias n'a évidemment rien d'étranges puisqu'ils sont compmice dans l'exécution du plan de Grand remplacement. Et ces voyous sont plutôt des bêtes qui chassent en meutes, comme il y en a partout en France depuis des années.

Le peuple français traditionnel - par opposition à la partie toujours révolutionnaire qui ne jure que par les 'valeurs de la république' est pris entre ses enclumes et des marteaux. Entre le jacobimisme et le mondialisme tout-puissants, entre la tyannie étatique ( aujourd'hui LREM) et la rue des Antifas, entre les terroristes et la police, entre les associations gauchistes et les juges syndicalisés gauchistes.

Le peuple est sous attaque en permanence. Il n'ose plus bouger depuis longtemps, et seuls des étudiants et des jeunes comme ceux de Génération Identitaire osent manifester de temps à autre. On ne s'en rend plus vraiment compte de cette situation tragique, sauf dans les milieux traditionnels, patriotiques, qui ont gardé leurs yeux ouverts. Les dissentions au sein des droites, fausses et vraies, en sont d'autant plus intolérables.

Il faut donner la parole aux rares vrais patriotes qui sont des rassembleurs et voient plus loin que leurs partis, mouvements, et les élections-bidons ; ce que fait Présent et il faudra persévérer. Eux seuls redonnent et maintiennent l'espoir. Jusqu'à ce que leurs cris d'alarmes reçoivent enfin un écho dans tout le peuple traditionnel. Comment peut il supporter tant de souffrances de tous ordres et vivre sans libertés ?

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !