Connexion
S'abonner

Loi de bioéthique : le pouvoir de dire non

« Je suis abasourdi ». Adrien Taquet, secrétaire d’Etat chargé de la protection de l’enfance et des familles, ne s’attendait certainement pas à ce que les sénateurs retoquent l’article 1er ouvrant la procréation médicalement assistée aux couples de femmes et aux femmes seules. Ni, d’ailleurs, à ce qu’ils rejettent l’article 2 autorisant l’autoconservation de gamètes sans motif médical. Ne [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !