Connexion
S'abonner

Anjou : l’oratoire rayonnant de l’abbé Pinot

« Introibo ad altare Dei. » C’est une prière aux lèvres que l’abbé Noël Pinot, curé réfractaire, monta à l’échafaud le 21 février 1794. Béatifié en 1926, il est resté une figure marquante en Anjou. « Qu’un gars de chez nous soit bienheureux, cela apporte une réelle proximité », commente un jeune diocésain en soutane. Avant d’officier au Louroux-Béconnais, l’abbé [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !