Connexion
S'abonner

Courrier des lecteurs

  • De François de Crécy.

Chère Anne Le Pape, à l’occasion de votre article consacré au livre Vie de saint Gérard Sagredo (Présent du samedi 13 février), j’ai rouvert mon livre Venezianamente (2005 – avant-propos de Jean d’Ormesson) au chapitre concernant la petite île de Sacca Fisola, voisine de la Giudecca, au sud de Venise. On n’y voit jamais un touriste. Mon insatiable curiosité m’y avait conduit et je donnais à mes lecteurs une raison de s’y rendre : « Voir l’église moderne San Gerardo pour évoquer la mémoire du Vénitien Gerardo Sagredo qui vécut au début du dernier millénaire. Ayant pris l’habit bénédictin et voulant se rendre en Terre Sainte, le roi Etienne Ier de Hongrie le retint dans son pays. Après une vie d’ermite, il deviendra évêque de Csanad. C’est au cours d’un voyage, sur la route de Belgrade, qu’il sera lapidé et achevé d’un coup de lance. Ne cherchez pas la tombe de Gérard Sagredo à San Gerardo de Sacca Fisola. Elle est à Murano, dans l’église SS Maria e Donato. »

Quel plaisir d’évoquer à nouveau pour nos lecteurs les merveilleux livres sur Venise de notre ami François de Crécy ! Je m’en veux de n’être pas allée consulter son Venezianamente dans ma bibliothèque… Erreur réparée. ALP

  • Venezianamente, Editions du Rocher. Epuisé. Quelques exemplaires chez l’auteur. S’adresser au journal qui transmettra. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !