Connexion
S'abonner

Doublement du nombre de mariages en dix ans, mais c’est en Hongrie

Il faut croire que des politiques familiales volontaristes ont un sens. En Hongrie, où ces politiques sont depuis 2010 au cœur de l’action des gouvernements successifs du conservateur Viktor Orbán, le nombre de mariage a presque doublé en dix ans. S’il y avait eu 35 520 mariages en 2010 dans ce pays de 9,7 millions d’habitants, il y en a eu 65 268 en 2019, selon les statistiques Eurostat publiées au début du mois. Alors que la moyenne de l’UE est de 4,5 mariages par an pour 1 000 habitants, la moyenne hongroise est passée de 3,6 en 2010 à 6,7 en 2019 et même à 6,9 en 2020, année de la pandémie, d’après les chiffres publiés par l’agence hongroise de statistiques (KSH) et repris sur le média Internet francophone Visegrád Post. C’est le taux de mariages le plus élevé en Hongrie depuis 1985 et le troisième plus élevé de l’UE derrière Chypre et la Lituanie. Et pendant que le nombre de mariages connaît une progression spectaculaire, le nombre de divorces est au plus bas, à 17 600 en 2019 contre 23 873 en 2010. Quant aux avortements, ils sont passés de 40 449 en 2010 à 25 783 en 2019. Espérons pour les Hongrois que le taux de fécondité suivra. Pour le moment, il s’est stabilisé à 1,49 enfant par femme en 2018 et 2019. C’est peu, mais c’est déjà mieux que les 1,25 de 2010. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !