Connexion
S'abonner

Meurtre d’une collégienne à Argenteuil

La violence banalement précoce

Depuis lundi soir, date à laquelle le corps martyrisé de la jeune Alisha, tuée par deux adolescents de 15 ans qui la harcelaient sur les réseaux sociaux, a été retrouvé flottant dans la Seine entre Argenteuil et Gennevilliers par la police fluviale, les grands médias télévisés nous diffusent en boucle leurs habituels reportages larmoyants et, bien [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !