Connexion
S'abonner

Saint Pierre de Nicomédie, martyr (303)

A la cour de l’empereur Dioclétien, durant son séjour à Nicomédie, il y avait des serviteurs chrétiens, jouissant de la considération de leurs maîtres. Ils estimèrent pourtant qu’au-dessus de cette gloire mondaine, il fallait préférer celle de souffrir les opprobres et la mort pour leur religion. A Nicomédie, on fit comparaître l’un d’entre eux devant Dioclétien et Galère, et on lui ordonna de sacrifier aux dieux. Comme il s’y refusait, ordre fut donné de le dépouiller de ses vêtements, de lui déchirer le corps à coups de fouet, jusqu’à ce que, vaincu par la douleur, il consentît à faire ce qu’on lui commandait. Il supporta ce supplice sans être ébranlé dans son refus : alors on versa sur ses plaies du vinaigre mêlé de sel. Il méprisa ces nouvelles tortures. Exposé sur un gril pour y être brûlé à petit feu, il garda toujours sa résolution jusqu’au moment où il rendit l’âme au milieu des tortures. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !