Connexion
S'abonner

Le Parisien et le numérique

Le Parisien se restructure, arrête ses informations locales, supprime 10 % de ses effectifs, et joue le numérique à fond. Le quotidien Le Parisien, propriété de Bernard Arnault, troisième fortune mondiale (76 milliards d’euros) derrière Jeff Bezos et Bill Gates, est en grande difficulté et il vient d’annoncer qu’il supprime ses cahiers départementaux (les nouvelles locales). Il est donc [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !