Connexion
S'abonner

L’Annonciation de la Sainte Vierge Marie et la conception de Notre Seigneur Jésus Christ

« Voici la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon votre parole. » Telle est la formule du consentement et de l’assujettissement de la Vierge Marie à la volonté de Dieu. Le moment même où elle exprima son obéissance fut celui où le Fils de Dieu, le Verbe éternel s’incarna dans son chaste sein, le moment où Dieu communiqua à Marie la fécondité sans faire tort à la virginité : du côté de Marie, la foi seule avec l’opération du Saint-Esprit eut part à la conception du Fils de Dieu fait homme. L’ouvrage se fit indivisiblement par les trois adorables personnes de la sainte Trinité ; mais il fut attribué au Saint-Esprit, comme l’ouvrage où parut l’excès de la bonté, de l’amour, de la miséricorde de Dieu pour les hommes, l’ouvrage où s’est faite la plus excellente de toutes les onctions et sanctifications par l’union immédiate et substantielle de la divinité avec une nature créée. Comme conséquences de ce grand mystère de l’Incarnation, nous avons toute une série d’admirables vérités. L’enfant est véritablement le Fils de Dieu, le Verbe éternel, la seconde personne de la très sainte Trinité. Ce même enfant est notre vrai Dieu. Cet enfant a deux natures parfaites, la nature divine et la nature humaine, en une seule personne, le Verbe de Dieu. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !