Connexion
S'abonner

Brèves de parvis

• La réponse de la Congrégation pour la doctrine de la foi affirmant qu’il n’est pas possible de bénir les unions homosexuelles (Présent du 24 mars) rencontre une forte opposition en Allemagne. Plus de 200 universitaires et plus de 2 000 « pasteurs d’âmes » refusent d’obtempérer. Leur analyse revient à dire que la théologie doit s’effacer devant les sciences sociales : [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

1 commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

theodule - 25 mars 2021

Nul n'est obligé être catholique :mais si on veut revendiquer ce titre il faut en accepter le cadre dogmatique, d'autant plus que le rejet de l'homosexualité n'est pas du niveau de la théologie de haut vol : c'est écrit noir sur blanc dans l'ancien testament ! (lévitique, sodome, et autres textes .....).Les humains ont le choix de leur mode de vie mais pas la liberté de changer le sens des mots ni les dogmes

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !