Connexion
S'abonner

La “Vierge à l’Enfant” de Cordoux a trouvé un écrin

La statue martyre.

C’est l’histoire d’une statue médiévale martyrisée. Décapitée, l’Enfant Jésus martelé, brisée en deux puis emmurée pendant deux siècles, méprisée par les acquéreurs de biens nationaux. Cela se passait en pleine Brie, là où les chanoines de l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés, qui deviendra « Prés Fleuris » à la Révolution, labouraient de grandes terres agricoles. Ils y rendaient nonchalamment [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !