Connexion
S'abonner

Automobile, la fin du made in France ?

Les impertinences d’Olivier Pichon

Les Français, dès la fin du XIXe, ont été des pionniers en la matière. Le territoire national était ponctué de sites de fabrication, et les années 1960 virent l’industrie automobile quitter ses sites historiques (la banlieue parisienne, Sochaux) pour ensemencer (en emplois) des villes qui accueillaient l’exode rural, Citroën à Rennes, Renault au Mans, sans compter la [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !