Connexion
S'abonner

La progression après deux mois

500 nouveaux abonnés en 2021

Après soixante jours de campagne, il est possible d’affirmer que la tendance s’est inversée, cette tendance à une baisse du lectorat de Présent, sensible depuis mars 2020, à cause de l’effondrement des ventes en maison de presse à la suite des deux confinements de 2020 puis du couvre-feu à 18 heures, prorogé certes récemment jusqu’à 19 heures. Le nouveau confinement dans 16 puis 19 départements ne va pas arranger les choses sur ce plan. Nous avons donc suspendu les ventes en kiosque du mardi au vendredi, car nous étions passés au-dessous du seuil de rentabilité, pour ces quatre journées-là.

Et nous avions lancé cet appel pour gagner 500 lecteurs, via l’abonnement (papier ou Internet), afin de compenser pour le moins ce manque à gagner.

Nos lecteurs nous disent, par messages mais aussi par appel téléphonique direct à Présent, que leur réticence à s’abonner vient uniquement des services de la Poste, défaillants comme jamais. Et malheureusement nous ne pouvons rien faire sur ce plan, si ce n’est vous inciter à vous familiariser avec notre site present.fr, et à vous habituer à la double lecture numérique puis papier de Présent, puisque les abonnements normaux ou Premium ouvrent automatiquement droit à la version papier et à la version numérique.

Malgré cet obstacle majeur, l’abonnement papier fait légèrement mieux que se maintenir, depuis que nous avons lancé la campagne des 500 nouveaux lecteurs.

Depuis la fin janvier, le volume des abonnés Premium, classique et Parrainage a augmenté de 1,4 %. Ce n’est pas le grand beau, mais le frémissement se confirme, puisque c’est la seconde fois de suite que les chiffres sont en hausse. En parallèle, sur le plan du papier, la vente de nos hors-série n’a jamais été aussi forte.

Quant aux abonnements Internet purs, ils ont progressé, sur la même période, de 119 %. Certes, nous partions de très bas, mais la rénovation de notre site, son interactivité avec les lecteurs, la boutique de Présent, les petits films d’actualité, etc., commencent à porter leurs fruits. Les personnes qui avaient souscrit des abonnements d’essai à prix cassé ont massivement renouvelé leurs abonnements. Mais il faut progresser bien davantage encore. L’abonnement Internet devrait logiquement drainer des milliers de lecteurs nouveaux, compte tenu de son prix dérisoire (9,50 euros par mois) et du caractère unique de Présent dans le paysage médiatique.

Car globalement nous sommes encore loin des 500 nouveaux lecteurs. Nous multiplions les prospections grâce aux fichiers que vous nous avez communiqués, mais nous comptons aussi sur vous pour souscrire ce type d’abonnement, très peu cher, au profit de vos proches. C’est le meilleur antidote à la pensée unique.

Nous vous tiendrons régulièrement informés de la progression de notre campagne 2021. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !