Connexion
S'abonner

La braderie patrimoniale bat son plein

France ou Etats-Unis

Le château de Grignon construit par Nicolas de Bellièvre, seigneur de Neauphle, dans la première moitié du XVIIe siècle.

La pandémie et l’antiracisme n’ont pas fini de faire des dégâts dans tous les domaines et tout particulièrement dans les musées américains qui n’arrivent plus à boucler leurs fins de mois et vendent le trousseau de la mariée – en l’occurrence des tableaux – pour subvenir aux frais de maintien de leurs collections, notamment les [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !