Connexion
S'abonner

Saint Beuno, abbé et confesseur (642)

Le saint du jour

Beuno, fils de Bugi, naquit à Powisland sur la Severn au pays de Galles. Il quitta sa terre natale pour se rendre en face de l’île d’Anglesey, dans le territoire d’Arvon. Il semble qu’il fut élevé dans le monastère de Bangor ou Banchor fondé par saint Daniel. Après avoir mené une vie errante pendant plusieurs années, il fonda vers 617 l’abbaye de Clynnog-Fawr, dans le comté de Carnarvon. On a attribué à Beuno divers miracles ; quelques détails à son sujet sont inscrits dans la vie de sainte Wenefride que l’on suppose avoir été sa nièce. Il n’est fait mention nulle part de la mort de Beuno qui arriva sans doute le 21 avril 642. Le monastère fondé par lui fut d’abord désigné sous son nom : plus tard, il fut donné aux bénédictins de Cluny, d’où lui est venu son nom de Clunnoc ou Clynnog. Il y avait une magnifique église en pierre, dont les ruines sont encore remarquables. La chapelle de saint Beuno était rattachée à l’église par un portique ; là se trouvait le tombeau du saint. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !