Connexion
S'abonner

Sainte Pusinne, vierge (V-VIe siècle)

Le saint du jour

Pusinne, née à Perthes en Champagne, eut six sœurs qui, comme elle, ont été honorées du titre de saintes, après s’être consacrées au Seigneur. Elles avaient pour noms Emma, Houe, Lutrude, Francule, Libérie et Menehould. L’évêque Alpin, de Châlons-sur-Marne, leur imposa le voile des vierges et leur donna une règle de vie. Elles continuèrent de résider sous le toit paternel, partageant leur temps entre le travail et la prière. A la mort de Sigmar leur père, elles se séparèrent. Pusinne se retira près de Corbie, dans le domaine de Baisieux. Un certain nombre de jeunes filles venaient écouter ses enseignements, ce qui a fait penser, mais à tort, qu’elle avait érigé un monastère. Atteinte d’une maladie douloureuse, elle garda une patience inaltérable, vit approcher sa dernière heure et fit prévenir sa sœur Lutrude qui vint l’assister à ses derniers moments ; elle mourut un 23 avril. Suivant son désir, on inhuma son corps à Baisieux près de l’église de Notre-Dame. Divers miracles furent opérés sur le tombeau. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !