Connexion
S'abonner

Affaire Sarah Halimi – Le Conseil de la magistrature pique sa crise

Manifestation ce dimanche 25 avril à Rome aux abords de l’ambassade de France.

Alors que l’énorme vague de colère et d’indignation provoquée par la décision de la Cour de cassation de confirmer « l’irresponsabilité pénale » du meurtrier de Sarah Halimi ne cesse de prendre de l’ampleur en France comme à l’étranger (voir Présent daté des 16 et 27 avril), le Conseil supérieur de la magistrature, ne supportant plus de voir l’institution [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !