Connexion
S'abonner

État Macron, État spectacle

À l’ombre de mon clocher

Cyril Hanouna, un amuseur – en façade, seulement.

En voulant recruter, sans avoir pris soin de leur demander leur avis et leur accord, des gloires passées de la chanson française pour la promotion du vaccin AstraZeneca (dont les créateurs viennent d’être attaqués en justice par Ursula von der Leyen pour retard de livraison), le pouvoir macroniste montre qu’il est aux abois, pieds et poings [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !