Connexion
S'abonner

Saint Pie V, pape et confesseur (1572)

Attentif à la sanctification de l’Eglise comme à l’intégrité de sa foi, Pie V s’occupa de régénérer le clergé par le retour à l’ancienne discipline ; il assura la dignité du sacerdoce par l’interdiction de ce qui aurait pu l’avilir dans ses fonctions. Dans le choix des évêques, il rechercha avant tout la sûreté de leur doctrine, la sincérité de leur dévotion, la dignité de leurs mœurs. Il veilla à ce que les prescriptions du saint concile de Trente ne fussent pas lettre morte ; il voulut que les cardinaux fussent éminents par la dévotion et la vertu plus encore que par la dignité, qu’ils prissent une part plus active au gouvernement de l’Eglise. On doit à Pie V la publication du catéchisme romain du concile de Trente ; dans le domaine de la liturgie, la publication du bréviaire et du missel ; dans celui de l’évangélisation, l’envoi de missionnaires dans les Indes orientales et occidentales. Il déclara saint Thomas d’Aquin docteur de l’Eglise, et obligea les universités à professer la Somme théologique. Sous l’impulsion féconde de ce grand pape, la foi, la piété, le culte prirent un nouvel essor ; rarement période fut plus féconde en saints. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !