Connexion
S'abonner

Courrier des lecteurs

  • De Luc E., à propos de la dernière chronique de Livr’arbitres (dans Présent du 30 avril).

Ce que propose Christian de Moliner dans son livre La Réserve, avenir du “Français de souche” me paraît être en fait une abdication et l’acceptation de l’islamisation de la France. En effet, il propose l’instauration d’un statut coranique « limité aux effets civils et intégrant toutes les dispositions de la charia qui ne sont pas contraires à notre constitution et au droit européen ». C’est là le programme des islamistes ! L’auteur, par ailleurs, se trompe en ressortant le refrain du politiquement correct en parlant des « longs brassages » ; il est heureux toutefois qu’il précise qu’il s’agit de brassages européens. Je vous livre aussi la mise au point capitale de Pierre Chaunu : celui-ci estime « à plusieurs milliards le nombre d’individus ensevelis dans la terre de notre patrie où l’on trouve les traces les plus anciennes de peuplement humain en Europe. Le fonds de la population de ce qui devait devenir la France était constitué dès avant la conquête romaine et n’a guère varié ensuite, jusqu’à la fin du XIXe siècle. On surestime grandement les apports extérieurs de population dans notre histoire. S’il est indéniable que l’immigration a été importante depuis environ un siècle, elle avait été marginale pendant quelque 1 300 ans après les invasions germaniques. Celles-ci n’avaient elles-mêmes représenté qu’un apport démographique assez faible (peut-être 5 % dans le nord de la France, moins dans le sud) ». Aujourd’hui les immigrés sont essentiellement d’origine africaine alors que naguère ils étaient d’origine européenne, et qui ne voit que la distance entre un Basque et un Alsacien est infime par rapport à la distance entre un Congolais et un Alsacien. Cette politique proposée par Christian de Moliner n’est donc que la version douce de l’islamisation de la France… Toute mon amitié aux journalistes et aux lecteurs de Présent. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !