Connexion
S'abonner

Le cinéma vu de droite

Retour vers l’enfer

-La tragédie vietnamienne ne s’est pas achevée le 30 avril 1975 avec la chute de Saigon. Lorsque le Pentagone fait part du terrible bilan de 2 273 soldats américains portés disparus (missing in action), toute une partie de l’opinion d’outre-Atlantique s’enflamme. Combien de ces malheureux sont restés prisonniers au Vietnam ? Dans un élan patriotique, Clint Eastwood financera deux [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !