Connexion
S'abonner

Toutes nos forces dans la bataille

Les enjeux des régionales et de la présidentielle dépassent dorénavant tout ce que nous pouvions imaginer. Tandis que le pays sombre dans une violence et une anarchie inédites à ce niveau, le paysage politique est en train de se recomposer sous nos yeux, à une vitesse phénoménale. LR sombre, la macronie patine, le peuple fuit la gauche. Mais les barbares campent déjà dans le pays, où ils égorgent nos fils et nos compagnes. La Marseillaise est un chant révolutionnaire, il résonne cependant d’une terrifiante actualité.

L’importance de ces élections départementales et régionales apparaît croissante au fur et à mesure que se révèlent à tous les Français les marques de l’affaiblissement du pays, du délitement de l’Etat, d’un séparatisme et de véritables prémisses d’une guerre civile à laquelle bien peu d’entre nous croyaient jusqu’à ces derniers mois. De ce point de vue, la pétition des militaires a fonctionné comme un très puissant révélateur.

Présent a d’abord une mission d’information, mais Présent n’a jamais prétendu se contenter d’informer sans participer aux batailles, qu’elles soient électorales, législatives, sociétales, culturelles ou spirituelles.

Nous allons nous engager plus avant, et ceci dès maintenant dans cette bataille présidentielle, dont les régionales constituent une étape déterminante. Si le camp national marque des points significatifs, les 20 et 27 juin prochains, si les Français, par leurs votes, démontrent la capacité de sursaut du pays, non seulement les élections présidentielles prendront une nouvelle tournure, mais c’est l’état d’esprit du pays tout entier qui peut en être bouleversé, qui peut bousculer le carcan des tenants (très minoritaires, sauf dans les médias, dans les loges et dans les appareils politiques) de la repentance perpétuelle, de la contrition psalmodiée et de la dissolution de nos identités.

Des Français issus d’autres horizons

A quoi sert Présent si votre quotidien se contente d’apporter chaque jour son lot de bonnes et tristes nouvelles à quelques milliers de convaincus ? C’est dans nos marges et au-delà, à des Français issus d’autres horizons politiques et spirituels (et trop souvent sans horizons politiques et spirituels du tout) que nous devons nous adresser.

Pour cela nous avons prévu :

  • de revenir en kiosque tous les jours de la façon la plus visible possible, ceci à compter du 19 mai, car les messageries de presse nous annoncent un retour à la normale à partir de cette date, avec notamment la réouverture progressive de tous les kiosques, dont certains étaient fermés depuis mars 2020 ;
  • d’augmenter fortement le tirage du journal jusqu’aux élections régionales au moins. Ce qui va nous obliger à revenir en impression offset, et à repasser (pour nos abonnés) en emballage sous blister tous les jours de la semaine, et pas uniquement pour le numéro du samedi. Tout simplement parce que la grande imprimerie centrale en technique offset des quotidiens nationaux n’est pas encore équipée du système de mise sous pli des journaux sous une forme biodégradable ;
  • de faire monter en puissance notre numéro du samedi, qui comportera systématiquement au moins 16 pages jusqu’aux élections régionales, et qui restera en kiosque toute la semaine ;
  • d’alimenter notre site internet d’un fil d’informations plus incisif, plus abondant, plus inédit.

Présent va bruler ses vaisseaux 

Nos rédacteurs seront au QG du Rassemblement national les 20 et 27 juin pour vous apporter, le soir même sur notre site, dès le lendemain dans la version numérique de Présent, nos analyses et nos commentaires.

Nous avons donc les moyens de cette politique ? Soyons francs : non, nous ne l’avons pas, nous n’avons pas de marges de manœuvre. Mais Présent va brûler ses vaisseaux, car c’est maintenant ou jamais, du moins à vue humaine. C’est le moment critique où tout peut basculer, pour le meilleur ou pour le pire. Nous parions pour le meilleur, car le pire, c’est ce que nous vivons déjà. Et parce que si nous bataillons, Dieu donnera la victoire.

Vous l’avez compris, l’avenir de Présent est une fois de plus entre vos mains, par votre soutien financier, ces 80 000 euros de dons défiscalisés que nous espérons, dans le cadre de la campagne de collecte 2021 via l’APFL (Association pour la presse française libre) ; il est entre vos mains et les nôtres, à travers la campagne pour conquérir, séduire, 500 nouveaux lecteurs en 2021 (nous sommes encore loin de ces chiffres). Mais il est peut-être d’abord dans ce pari, cette conviction que l’étape des régionales est très importante dans le processus de libération de nos années de plomb à nous.

Le 27 juin nous saurons si ce pari, celui d’une dynamique du souverainisme, des identités nationale et chrétienne, et d’une résistance française aux forces centrifuges, est gagné. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !