Connexion
S'abonner

Lundi 24 mai : “Victoria Day” au Canada

En ce lundi 24 mai, les Québécois et Canadiens sont en congé, encore relativement confinés toutefois, et peuvent selon leur préférence célébrer le Victoria Day, la Fête des Patriotes ou encore celle de Dollard des Ormeaux, héros français qui sauva la colonie de Ville-Marie en repoussant à Long-Sault, sacrifiant sa vie et celles de ses camarades d’armes au passage, une invasion iroquoise qui menaçait cette petite bourgade, devenue depuis Montréal.

On le devine, ce dernier n’a plus la cote en cette ère de bien-pensance, d’où son remplacement officiel par les Patriotes, rebelles inspirés de 1789, qui voulurent imposer une république laïque et biculturelle dès 1837.

Par le passé, que ce soit à Présent ou ailleurs, j’ai souvent écrit sur Dollard, vilipendé et ridiculisé depuis le XXème siècle, mais cette année pour l’occasion, je laisse la parole à Lambert Closse (1936) qui défendait déjà la mémoire du héros contre la plume de ses détracteurs :

« De nos jours, des avachis du journalisme ont osé refuser Dollard et à ses compagnons le titre de héros et n’ont pas voulu les reconnaitre comme martyrs. Que la nation canadienne-française sache bien que Dollard et ses compagnons sont des martyrs chrétiens qui ont donné leur vie pour sauver la chrétienté naissante en Amérique. C’étaient des Français qui ne se vendaient pas et leur épée valait bien des fois la plume de ces écrivassiers émoussés par un libéralisme gluant et affame des déchets d’une crèche ministérielle. »

Que l’on se souvienne de ce Français de cœur et de foi qui mourut avec ses compagnons pour que nous vivions!

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !