Connexion
S'abonner

Saint Bernard de Menthon, confesseur (1081)

Il est né au château de Menthon, au bord du lac d’Annecy, sans doute vers 996. Sa vie, écrite par Richard de Val-d’Isère, rapporte qu’après quelques années d’études dans une école parisienne, il revint à Menthon où son père voulut le marier. Bernard qui désirait être prêtre, s’enfuit la veille du mariage par une fenêtre dont on montre encore le barreau brisé. L’archidiacre d’Aoste l’introduisit parmi les chanoines réguliers et Bernard, après avoir prêché avec fruit dans le Val lui succéda. Chargé des aumônes aux pèlerins, il s’inquiéta du sort des caravanes qui, traversant les Alpes, devaient marcher plusieurs jours sans trouver d’abri mais rencontraient souvent au contraire des pillards sarrasins ou hongrois. Au Mont-Joux et à la Colonne Joux, Bernard installa au lieu de refuges en planches, de solides hospices. Comme il avait dû en disputer l’emplacement à des bandes païennes ou musulmanes, on le représente fréquemment en costume de chanoine dont l’étole terminée par une chaîne tient captif un démon. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !