Connexion
S'abonner

Le pape François n’aime pas rencontrer les dirigeants qui s’opposent à l’immigration

S’opposer à l’immigration de masse, notamment illégale, serait-il un péché plus grave aux yeux du pape François que soutenir activement l’avortement ? En effet, si François rencontre volontiers les militants pro-avortement, il n’aime pas en faire autant avec les dirigeants politiques qui luttent activement contre l’immigration illégale. Dernier exemple en date : son refus de rencontrer le [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !