Connexion
S'abonner

Liban : les menaces voilées de Nasrallah

De notre correspondant au Liban. « Si l’Etat n’en a pas le courage, nous irons nous-mêmes à Téhéran négocier l’achat de carburant. » C’est un pas de plus qui est franchi par le chef du Hezbollah pour couper les liens du Liban avec l’Occident et les pays du Golfe. La technique est connue mais maniée de main [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !