Connexion
S'abonner

Brouillon de culture

Les cultureux entrent (encore) en résistance !

Régionales en PACA

Qu’ils sont prévisibles et manquent cruellement d’originalité nos chers acteurs de la culture subventionnée ! En effet, en région PACA, face à la perspective d’une victoire de la liste RN conduite par le transfuge LR Thierry Mariani, les tenants autoproclamés de la culture nous ressortent la traditionnelle « mobilisation contre l’obscurantisme ».

Cette fois, ce sont 80 « personnalités » qui appellent – dans une tribune publiée sur le site de l’Obs – à voter pour Renaud Muselier (LR) dès le premier tour des régionales, pour faire barrage au RN. Selon eux, « Renaud Muselier est le seul rempart contre l’obscurantisme menaçant ». Face cette terrible menace, « il faut tout faire pour empêcher nos voix de s’éteindre, tout faire pour contrer le rétrécissement de notre horizon, tout faire pour garder la lumière », écrivent les signataires dans le style indigeste et grandiloquent qui les caractérise.

Parmi les signataires, on trouve l’ancien ministre et entrepreneuse en bâtiment Françoise Nyssen, l’acteur pro-migrants Charles Berling, l’incontournable Serge Klarsfeld, mais aussi les dirigeants des principaux festivals et des principales institutions culturelles de la région dont le directeur des Chorégies d’Orange Jean-Louis Grinda… Des Chorégies qui, soit dit en passant, ont été présidées jusqu’en 2016 par le même Thierry Mariani désormais vilipendé. Des Chorégies qui avaient également en leur temps annoncé leur départ en cas de victoire de l’ex-FN Jacques Bompard à Orange et qui s’y déroulent pourtant encore aujourd’hui après plus de 25 ans de mandature de ce dernier, ce qui prouve que les gesticulations démagogiques de tout ce petit monde sont rarement suivies d’effets…

Cette énième tragi-comédie démontre en tout cas une nouvelle fois la totale déconnection des acteurs du « monde culturel », vivants en vase clos, nourris de fantasmes auto-entretenus dans la chaleur de l’entre-soi, avec les préoccupations et les réalités d’une population que finalement ils méprisent (d’où leur enthousiasme devant le spectacle de son grand remplacement). Ces grands défenseurs des « valeurs républicaines » ne tolèrent en réalité la démocratie que lorsque celle-ci penche dans le sens de leurs options idéologiques. Si elle s’en écarte, elle se mue alors en odieux « populisme obscurantiste », « l’obscurantisme » qualifiant toute forme de désintérêt pour leur insipide, absconse et prétentieuse production prétendument artistique.

Mais qu’on se rassure, ce déchirant « appel » des professionnels de la subvention n’aura aucune incidence sur les résultats électoraux, car – contrairement à ce que leur immense orgueil doit leur faire croire – leurs avis, leurs conseils, leurs « voix », leur « lumière »… tout le monde, ou à peu près, s’en contrefout.

En réponse à cette agitation, Thierry Mariani a d’ailleurs assuré, dans le journal La Provence, que s’il était élu, il « sanctuariserait » le budget de la culture. C’est sans doute là l’essentiel pour nos grands et vertueux résistants. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !