Connexion
S'abonner

Un massacre à la Merah évité ?

Respecté à la lettre en matière idéologique ou vaccinale, le sacro-saint principe de précaution est visiblement oublié quand l’immigration est en cause. Samedi, nous signalions la mise en garde à vue de cinq agents de la Sûreté ferroviaire (SUGE) coupables d’avoir abattu le 30 juin un clandestin haïtien, lequel, après avoir semé la panique dans lagare [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !