Connexion
S'abonner

“Présent” et le vaccin

La rédaction de Présent n’est nullement opposée au principe de la vaccination qui a, en effet, par le passé, rendu de grands services en matière de santé publique (et aussi causé certains drames qu’il ne faut pas non plus ignorer). Nos rédacteurs s’élèvent contre l’imposition autoritaire du « pass sanitaire », négation à la fois de la liberté de choix des individus, de la liberté de circulation, du secret médical et du droit du travail puisque des salariés pourront être licenciés pour le seul motif du refus de l’injection de ce vaccin qui, rappelons-le, est expérimental (comme le reconnaissent leurs propres fabricants) et dont personne ne peut garantir ni l’efficacité ni l’innocuité. C’est donc au nom du principe de précaution associé au souci de la défense des libertés individuelles et collectives que nous prenons position contre les mesures de coercition sociale annoncées par le président Macron. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !