Connexion
S'abonner

Saint Arbogast, évêque de Strasbourg (VIe siècle)

Le saint du jour

Sixième évêque de Strasbourg, au VIe siècle, sa vie a été écrite par Uton III, son successeur au Xe siècle. Arbogast, nom gallo-franc, aurait d’abord vécu en ermite près de Haguenau ; la tradition montre un vieux chêne, dans le Heiligenforst (forêt sainte), auprès duquel Arbogast aurait aimé prier. Une fois évêque, il aurait ressuscité le fils du roi Dagobert, tué par un sanglier. Son diocèse comprenait l’Alsace, moins les régions de Sarre-Union et de Saverne dépendant de Metz. Il fit naître une cathédrale dédiée à Notre-Dame et il mit sous le patronage de saint Martin la première église paroissiale de la ville (Martin était le grand saint des Mérovingiens). Il fonda vers 570 le monastère de Surbourg, en pleine forêt royale, et le consacra aussi à saint Martin. Il mourut, dit-on, à la Montagne verte, actuellement dans la banlieue de Strasbourg. Une église fut élevée à cet endroit en 1069, mais les luthériens la détruisirent en 1530. Le sarcophage reliquaire du saint servit d’abreuvoir jusqu’en 1610 ; il fut alors racheté et porté à Saverne. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !