Connexion
S'abonner

Le rosaire et le manche de nos fourches

La chronique de Julien Langella

Le motu proprio du pape François, qui vise l’extinction progressive de la liturgie traditionnelle, est une formidable épreuve (cf. l’entretien avec l’abbé Barthe dans notre édition du 20 juillet). Elle nous permet de quitter un certain libéralisme mondain. Cette fois-ci, on ne peut plus se contenter d’invoquer « les nombreuses maisons dans la demeure du Père » et autres [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !