Connexion
S'abonner

Saint Ours et saint Leubais, abbé (Ve et VIe)

Le saint du jour

Notre seule source de renseignement pour ces deux abbés est saint Grégoire de Tours. L’abbé Ours était originaire de la ville de Cahors et, dès son jeune âge, il était rempli de l’amour de Dieu. Il quitta son pays et vint en Berry où il fonda trois monastères à Heugnes, Toiselay et Pontiniacum (lieu non identifié) et après qu’il les eut laissés à des prieurs recommandables par la sainteté de leur vie et par leur sage économie, il passa en Touraine et vint à Sennevières. Il y construisit un oratoire et un monastère qu’il laissa au prieur Leubais avec le soin d’y faire observer la Règle ; il alla bâtir un autre monastère à Loches. Il y réunit une communauté et prit dans son cœur la résolution de ne plus aller dans un autre lieu, mais de travailler dans celui-ci de ses propres mains avec toute la communauté et d’y gagner sa vie à la sueur de son front, recommandant, entre autres choses, à ses frères ce que saint Paul dit : « Travaille de tes mains pour que tu puisses donner à ceux qui sont dans la nécessité. » Le Seigneur lui accorda aussi le don de guérir, de sorte que lorsqu’il soufflait sur les énergumènes, le démon sortait aussitôt de leur corps. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !