Connexion
S'abonner

Saint Molua, abbé (609)

Tout jeune, Molua gardait les bêtes. Il fréquenta sept « frères et prêtres », puis se forma à la vie religieuse sous Congall de Bangor. Molua fonda le grand et célèbre monastère de Kyle, aux confins de Leinster et de Munster. Le saint avait d’autres églises. Il était plein de tendresse pour les hommes et les animaux. A l’heure de sa mort, l’abbé Mael Anfaid, de Lismore, remarqua un petit oiseau qui se lamentait. Il en demanda au Seigneur la raison. Un ange lui répondit : « Molua est mort, toutes les créatures le pleurent, car il n’a jamais tué le moindre animal. » Ce prêtre était un grand personnage, plus important que bien des évêques ses contemporains. On raconte qu’il présenta au pape Grégoire le Grand sa règle monastique. Le bon pape la trouva un peu dure et déclara : « Le saint homme qui a écrit cette règle a planté autour de sa famille une haie qui monte jusqu’au ciel. » Quand il sentit sa mort prochaine, Molua fit venir ses fils et leur dit : « Cultivez votre terre avec soin pour avoir suffisamment nourriture, boisson et vêtement ; car où il y a suffisamment, on est stable ; où on est stable, on a la vraie religion. » •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !