Connexion
S'abonner

Leur mépris, notre unité

Dans son numéro d’août, le patron de VSD, l’homme d’affaires Georges Ghosn, a pondu un éditorial au vitriol contre les opposants au passe sanitaire : « connard », « TA GUEULE ! », « loser » (« raté » dans la langue de Oswald Mosley), « bande de cloportes », « bas de plafond », « illettrés » et autres délicatesses. Dans un français digne d’un antifa de 14 ans, avec la [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !