Connexion
S'abonner

Saint Marcel, évêque d’Apamée, martyr (390)

Marcel fut le quatrième évêque d’Apamée, sur la rive droite de l’Oronte, métropole de la Syrie seconde. Le préfet d’Orient, avec de la troupe, avait essayé de jeter bas le temple de Zeus à Apamée, sans succès. Un ouvrier s’offrit à l’évêque et promit d’aboutir, s’il avait double paye. Il déchaussa une colonne et l’entoura de matières inflammables. Puis une autre. Bientôt le temple croula sur ses colonnes disloquées par la flamme. Les païens d’Apamée faisaient appel, pour résister, aux païens de Galilée et du Liban. Une expédition contre un temple dans l’Aulon coûta la vie à Marcel. L’évêque, souffrant de la goutte, se tenait à l’écart pendant l’opération. Quelques païens se ruèrent sur lui et le jetèrent dans un brasier. Les meurtriers furent découverts par la suite. Les enfants de Marcel voulurent les faire châtier. Mais le synode s’y opposa : la vendetta ne convient pas aux descendants des martyrs. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !