Connexion
S'abonner

Saint Syagrius, évêque d’Autun (599)

Saint Syagrius fut un des plus grands évêques du IVe siècle et pourtant aucun contemporain n’a écrit sa vie. Heureusement, Syagrius paraît souvent dans les écrits de ses contemporains, surtout le pape saint Grégoire le Grand et Grégoire, évêque de Tours. Il devint évêque en 561, consacré par saint Germain de Paris. On ignore d’où venait le nouveau prélat. Très influent auprès du roi Gontran, il obtint la protection de la petite Rusticula qui avait été enlevée ; recueillie au monastère d’Arles, elle deviendra abbesse. Il participa aux conciles de Lyon (567 et 581), Paris (573) et Mâcon (581 et 585). Il fonda à Autun les abbayes Saint-Martin pour les hommes et Saint Andoche pour les femmes. Le pape saint Grégoire qui avait grande estime pour notre saint, lui recommanda Augustin, envoyé en mission en Angleterre. En remerciement pour l’aide apportée à Augustin, le pape lui accorda le pallium, et accorda à l’évêché d’Autun la 2e place en Gaule, après Lyon. Son influence était telle auprès des rois de Gaule, qu’il convoquait lui-même les conciles. Il avait rencontré saint Grégoire de Tours et Venance Fortunat lui adressa une longue lettre avec un poème acrostiche. Il mourut le 27 août 599. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !