Connexion
S'abonner

Les Allemands protestent contre la dictature sanitaire à Berlin

Samedi et dimanche dernier, des milliers d’Allemands s’opposant à la politique de ségrégation sanitaire et à la propagande de la vaccination non obligatoire mais contrainte protestaient dans les rues de Berlin. Malgré l’interdiction des rassemblements et en dépit du fait que la justice administrative avait rejeté la plupart des recours en référé des organisateurs de ces manifestations, les manifestants ont formé plusieurs groupes qui ont traversé le centre de Berlin avec des drapeaux et des bannières avec des inscriptions telles que « J’ai ma propre opinion » et « Covid-84 » (une référence au célèbre livre « 1984 » de George Orwell), en scandant entre autres les slogans « Liberté » ou « Nous sommes des êtres humains ». Un défilé de voitures organisé par le mouvement Querdenken (Pensée latérale) avait circulé dans Berlin dès le vendredi soir.

Des émeutes ont éclaté dans le quartier des bâtiments gouvernementaux entouré de barrières et particulièrement protégé par les forces de l’ordre. Les policiers ont utilisé du gaz lacrymogène. Plusieurs personnes, dont 4 policiers, ont été blessées et une centaine de manifestants ont été arrêtés. S’attendant à un afflux important de manifestants, les autorités avaient mobilisé plus de 4200 policiers avec des renforts envoyés par le Bade-Wurtemberg, la Basse-Saxe, la Bavière et la Saxe.

Ces manifestations se sont déroulées exactement un an après la première grande manifestation contre la politique sanitaire du gouvernement allemand qui avait réuni des dizaines de milliers de personnes le 29 août 2020.

La situation épidémique en Allemagne s’est dégradée ces dernières semaines (le nombre de cas constatés chaque jour oscille entre 5000 et 12000) et les gouvernements des états fédérés mettent en place des mesures de plus en plus restrictives qui frappent particulièrement, à la manière française, les personnes non vaccinées. Celles-ci représentent aujourd’hui environ 35% de l’ensemble de la population.

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !